Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2006

Égypte 2006 : L’aventure continue pour les Lions de la Teranga

Camfoot.com

Le choc de l’Afrique de l’Ouest, a finalement tourné à l’avantage du Sénégal. Les lions de la Teranga, en venant à bout du Syli national, sur le score de 3 buts à 2, obtiennent leur ticket pour les ½ de finale.

Le 4 février 2006
commentaires

Le Syli national malgré un premier tour tout en éclat, avec trois victoires sur trois, et surtout un cinglant trois à zéro infligé à la Tunisie, détenteur du trophée, sort malheureusement comme en 2004 au niveau des quarts de finale. Les poulains de l’entraîneur Abdoulaye Sarr pour leur part, croisent en demi-finale, le pays organisateur, l’Égypte qui a laissé sur le quai, les Simbas de la RDC ( 4- 1).

Les spectateurs qui ont fait le déplacement du Haras Hedod Stadium d’Alexandrie, cet après-midi, ont vécu une rencontre riche en suspense. Au coup d’envoi du central béninois Codjia Cofffi, malgré la présence d’El Hadji Diouf sur le banc des remplaçants, c’est le Sénégal qui prend le contrôle des opérations. Dès la deuxième minute de jeu, Henri Camara, le joueur de Wigan en Angleterre, se signale par une tête qui passe non loin des buts gardés par le portier Naby Diarso. La domination des Sénégalais sera de courte durée, le Syli national étincelant lors du premier tour entend poursuivre sur la même lancée. Fodé Mansaré, Pascal Feindouno et Kaba Diawara sont les joueurs sur qui, l’équipe de Patrice Neveu s’appuie pour donner la réplique aux lions de la Teranga. À la 16’, Diawara esseulé au second poteau va voir son coup de tête passé près de la lucarne gardée par Mario Tony Sylva. Le capitaine Balde Dianbolo et ses camarades vont maintenir la pression. Ils seront d’ailleurs récompensés à la 24’. Une balle dégagée depuis le camp Guinée par le défenseur Baldé, sociétaire du Celtic Glasgow, atterrit dans le camp sénégalais. Lamine Diatta, le coéquipier de Jean II Makoun à Lille, effectue un mauvais contrôle, devant la pression de Diawara, il tente de dégager le ballon. Kaba Diawara est là, il tend la jambe et récupère le ballon. Un seul contrôle, et il se retrouve devant les buts vides. Même le retour d’Omar Daf, ne va pas perturber la marche royale de l’attaquant d’Ajaccio qui marque dans les buts vides. Ce but viendra quelque peu galvaniser les Guinéens qui assiègent le Camp sénégalais. Fodé Mansaré va causer les misères au capitaine Ferdinand Coly sur le côté gauche de la défense des lions. Le coach Abdoulaye Saar va d’ailleurs remplacer le capitaine des lions de la Teranga à la 37’.

Le Duel Coly (Sen)-Mansaré (Gui)
Un Henri Camara assez décisif

Au regard de la première partie, on voyait mal comment le Sénégal allait renverser la vapeur. Mais à la grande surprise, les lions reviennent sur la pelouse avec des intentions beaucoup plus offensives. Sans explication, La Guinée recule, les protégés de l’entraîneur Patrice Neveu perdent de leur vivacité et de leur fringance. A l’heure de jeu, Diomansy Kamara, l’un des meilleurs Sénégalais de ce match, déborde côté droit et centre au point de penalty, Papa Bouba Diop, en embuscade, bat de la tête le gardien du Syli national. Ce but du Sénégal vient quelque peu ralentir les ardeurs des 22 acteurs, qui semblent avoir opté pour la solution du mal nul. Mais le Sénégal a plus de chance. À huit minutes de la fin, Henri Camara, rentre dans la défense guinéenne et remet le ballon en retrait à l’attaquant marseillais Mamadou Niang. D’un tir puissant, il expédie le ballon dans les filets adverses. C’est la joie côté Sénégalais, alors que les Guinéens semblent assommés par ce deuxième but. Pendant les arrêts de jeu, Henri Camara, jusque là passeur, trouve le chemin des buts, à la suite d’une action déclenchée par Mamadou Niang. Camara sera d’ailleurs homme de match MTN. Le but magnifique inscrit sur coup franc par Pascal Feindouno à la 94’ ne va rien changer. La Guinée sort de la compétition, comme en 2004, au stade des quarts de finale. Les esprits s’échauffent à la fin, Fodé Mansaré et El Hadji Diouf veulent en venir aux mains. Le Sénégal qui est considéré ici comme le miraculé du premier tour (parce que qualifié avec trois points), rencontre pour le compte des demi-finales, l’Égypte, un match qui s’annonce déjà très palpitant.

Guy Nsigué à Alexandrie


Guinee - Sénégal : les réactions

Abadoulaye Sarr : Coach du Sénégal : "Je félicite la Guinée qui a fait un beau parcours.
On savait que ce serait difficile et cela l’a été.
C’était un vrai match de Coupe et on a su le gagner.
Pendant le premier tour, on a fait un seul bon match,
celui contre le Nigeria (perdu 2-1). On avait bien
joué pendant 80 minutes avant de perdre. On a demandé
aux joueurs cette fois de rester concentrés pendant
les 90 minutes. On a beaucoup de joueurs d’expérience
et on n’a pas douté."

Le banc guinéen et le coah Patrice Neveu

Patrice Neveu : coach de la Guinée : "Nous n`avons pas su gérer notre avance, les joueurs à
un moment ont baisse la garde et nous avons payé cash.
Je félicite le Sénégal qui a une bonne équipe, je leur
souhaite beaucoup de chance pour la suite.« Balde : capitaine de la Guinée : »Nous avons pourtant bien démarré la rencontre,
malheureusement nous avons laissé le Sénégal revenir
au score grâce à une erreur défensive. Après on n’a pas
su revenir ; notre deuxième but arrive un peu trop
tard.« Fode Mansare : joueur fair-play de la rencontre : »Tout le monde sait que la Guinée et le Sénégal c’est
pareil mais si Diouf fout la merde ça ne va pas être
bien entre les deux pays. Il faut qu`il arrête parce
que si on s`énerve ça va se passer mal entre nous.« Henri Camara : meilleur joueur du match : »On a vraiment bien joué. Même quand on a pris le
but, on a continué à jouer notre jeu et on a fini par
s’imposer. Je crois qu’on mérite cette victoire. Les
deux défaites au premier tour nous ont fait mal, mais
on a bien réagi. On savait qu’on jouait tout sur ce
match, comme en Coupe, et on a saisi l’occasion.« Diomansy Kamara : joueur du Sénégal : »Je pense qu’on a fait ce qu’il fallait faire.
Maintenant on va bien se reposer. Nous sommes très
content, la demi-finale c`est une autre paire de
manche, et on a tout le temps pour préparer le match."

Joie sénégalaise à la fin de la partie

Frédéric Mendy : Sénégal : "Nous sommes contents, c’est vrai qu’en première
mi-temps on a pris un but sur une erreur de Tony
Sylva. En deuxième mi-temps, on est rentré avec
l’esprit de gagner le match. C’était un combat pour
moi, parce que Pascal Feuidouno, mon pote qui est avec
moi à Saint Étienne. Je me disais qu’il ne faut pas
perdre, sinon il va me chambrer là-bas. Là on a gagné,
lui il est déçu, tant mieux pour moi, tant pis pour
lui.« Tony Silva : portier Sénégalais : »je suis très content, après mon erreur mes coéquipiers
ont rectifié le tire, c`est aussi cela une équipe, on
se soutien quand il faut. Nous allons maintenant bien
préparer le prochain match."

propos recueillis par Guy Nsigue a Alexandrie


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon