Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interview

Didier Drogba (Attaquant des Eléphants) :“Mon objectif est de remporter la CAN

Le Patriote

« ...Dans toute compétition nous allons jusqu’au bout de nos efforts et nous allons le faire pour pouvoir arriver à la finale. Tous les joueurs en sont conscients et il ne s’agit pour nous d’aller devant le Cameroun et de perdre. Nous allons donc jouer pour gagner. »

Le 1er février 2006

Le Patriote : Etes-vous satisfait du bilan des Eléphants de Côte d’Ivoire au premier tour de la 25e CAN de football ?

Didier Drogba : L’équipe est montée en puissance pendant la première phase de la compétition. Je pense qu’on a eu un premier match difficile face au Maroc qui est finaliste de la dernière CAN en Tunisie. Il y a eu certes quelques critiques, mais quand on voit que le Maroc est sorti de la compétition dès le premier tour, on ne peut qu’être satisfait de notre qualification. Et après, nous avons fait un match contre la Libye. C’est une équipe qui a une grosse agressivité dans la récupération du ballon. Et nous avons su réagir par la suite et imposer notre rythme de jeu. Même quand nous menons ou lorsque nous prenons un but, nous trouvons les ressources nécessaires pour réagir ou revenir au score, ou encore prendre l’avantage. C’est pourquoi, je dis que notre équipe n’a pas encore fini de mûrir.

LP : Particulièrement comment ressentez-vous cette qualification au second tour des Eléphants ?

DD : Depuis 1998, la Côte d’Ivoire n’a pas passé le premier tour. Je pense que ça confirme que la génération actuelle est de qualité et elle va continuer à progresser et établir des records.

LP : Pensez-vous que la hiérarchie est respectée à cette CAN ?

DD : La coupe d’Afrique est très spéciale. Elle a un parfum et un jeu très spécial. Toutes les équipes se battent pour obtenir des victoires. Quand on voit que le Congo se qualifie au détriment de l’Angola et du Togo, qui sont des Mondialistes, nous sommes en droit de nous dire qu’il n’ y a pas de hiérarchie. C’est la logique du sport. Nous avons battu l’Egypte à deux reprises. Et ils en ont fait de même à la CAN en nous battant par le score de 3-1. On se dit que tout peut arriver dans cette coupe d’Afrique.
LP : Quelle idée vous anime à la veille du match Côte d’Ivoire - Cameroun ? Avez vous une motivation particulière ?
DD : Mes motivations sont franches. Il s’agit pour moi de gagner ce match. Et passer au tour suivant. C’est la motivation la plus forte de tout le groupe (...)

LP : Quelles sont, selon vous, les forces du Cameroun ?

DD : Je dirais que c’est peut-être l’état de fraîcheur des joueurs plus ou moins supérieur aux autres équipes. Et puis, le réalisme. Je pense qu’il y a des équipes qui sont bien parties dans ce domaine-là. Le plus dur commence maintenant avec ces 1/4 de finale. Les matchs de poules n’étaient que l’entrée en matière pour toutes les formations. On va attaquer maintenant le plat de résistance.

LP : Avez-vous un objectif particulier à la CAN ?

DD : Mon objectif est de remporter la CAN. C’est l’élément le plus important pour moi à cette édition égyptienne. C’est tout.

LP : Et si ce n’était pas le cas ?

DD : Je ne sais pas à quoi ça servirait, si nous ne remportons pas la CAN.

LP : Avez vous pris une disposition particulière pour le match du samedi ?

DD : Nous préparons ce match contre le Cameroun normalement. C’est sans grand souci. Nous avons quelques jours pour travailler. Cela ne sert à rien de se mettre la pression, en se disant que c’est le Cameroun. Qu’il faut donc aborder le match autrement. Il ne faut pas voir la chose sous cet angle. C’est un 1/4 de finale, il faut savoir qu’à l’issue du match, il y a une équipe qui va gagner et l’autre va rentrer chez elle. C’est tout.

LP : En tant que leader des Eléphants quel est l’état d’esprit du groupe ?

DD : Il n’y a pas de leader. C’est un groupe solidaire qui joue. Mais, dans toute compétition nous allons jusqu’au bout de nos efforts et nous allons le faire pour pouvoir arriver à la finale. Tous les joueurs en sont conscients et il ne s’agit pour nous d’aller devant le Cameroun et de perdre. Nous allons donc jouer pour gagner. Attendons donc le match.

Adam Khalil, Le Patriote (Abidjan)


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon