Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2006

Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

Camfoot.com

Le Cameroun a indubitablement la meilleure équipe du tournoi, mais cette équipe ne gagne pas, ne gagne plus. Il convient aujourd’hui d’analyser les causes des échecs successifs de l’équipe nationale. Son niveau ne serait-il donc maintenant que les quarts de finale d’une Coupe d’Afrique des Nations ?

Le 9 février 2006

Samuel Eto’o Fils n’a pas la tête de ses jambes. L’humilité est un mot qu’il ne semble pas connaître. Tout au long de son séjour au Caire, et malgré les « assurances » données en ce sens par Philippe Mbarga Mboa, Eto’o (SEF) cherchait par tous les moyens à se distinguer de ses coéquipiers. « Quand Samuel Eto’o est dans un groupe, je veux qu’on sache qu’il est là », assène-t-il dans l’hebdomadaire France Football du 17 janvier 2006, parlant de lui-même à la troisième personne, comme le font souvent ceux qui ont perdu pied avec la réalité. Les joueurs se partagent une chambre à deux ? SEF fait chambre à part. L’entraîneur désigne Njitap pour diriger les étirements d’après match ? SEF fait sa séance personnelle, au milieu des autres. Les femmes ne sont pas acceptées à l’hôtel des joueurs ? SEF fait venir quelques- unes (...) et elles se succèderont à un rythme vertigineux aux pieds des pyramides. Après la défaite, tous les joueurs et le staff technique sont rassemblés à l’hôtel pour une réunion avec les officiels ? SEF, d’abord retenu au contrôle anti-dopage, les rejoint à la fin sans se presser, le sourire aux lèvres, comme si tout était pour le mieux dans le meilleur des mondes...

Le Cameroun, c’est le Cameroun

En amont de la CAN, Eto’o avait opposé une fin de non recevoir aux émissaires - parmi lesquels se trouvaient d’anciens Ballons d’Or Africains - mandatés pour le convaincre de participer à la compétition et qui se sont déplacés jusqu’au Nou Camp de Barcelone. Mais SEF est venu passer les fêtes de fin d’année au Cameroun et là, il a perçu que si jamais il ne jouait pas cette CAN, jamais plus il ne porterait le maillot vert sur un terrain de football. S’il y a une chose que le public camerounais sait faire, c’est se détourner durablement et sans état d’âme de ceux qu’il vénérait encore quelques instants plus tôt. Quelques jours après qu’il ait posé pied à Douala, les proches d’Eto’o, qui vivent au pays et/ou qui connaissent la nature profonde du peuple et l’univers du football camerounais, ont compris le danger. Lui non. Il a certes vaguement senti que l’opinion camerounaise se préparait à le mettre au placard, mais sans y croire vraiment. Cependant, une fois n’est pas coutume, il a décidé d’écouter et il est rentré à Barcelone négocier un accord avec son club. « Pendant mon séjour au Cameroun, mes conseillers m’ont dit que je devais y aller » déclare-t-il dans France Football, sans se rendre compte qu’il admet par là qu’en dépit de toutes les déclarations « africanistes » qu’il a faites ces derniers temps, c’est plus contraint que par vocation qu’il participe à cette CAN. Eto’o joue la carte africaine parce qu’il est malmené par la presse française. Son ego ne supporte pas le traitement injuste que lui réservent les médias français. Son comportement n’est pas sans rappeler celui d’un Michael Jackson qui se pose en victime du racisme lorsqu’il est traîné en justice, alors qu’il a passé ces vingt dernières années à essayer d’effacer toute trace de son appartenance à la race noire.

Aujourd’hui, Eto’o et Wome Nlend ont beaucoup de choses à se dire. En bassa ou en français

En dépit de ce qu’il peut croire, Samuel Eto’o Fils n’est pas Jésus. Le football, comme la vie en société, a des règles de fonctionnement, et même lui doit les respecter. Quand tu cries dans la forêt, l’écho te revient. La polémique autour du penalty raté de Wome Nlend le 8 octobre dernier est du fait d’Eto’o. Il a continué de l’entretenir, en dépit du bon sens. Extrait de son interview du 17 janvier 2006 : « Lorsque l’arbitre siffle le penalty, je vois Pierre qui se dirige vers le ballon. Je m’avance vers lui et lui demande ce qu’on fait. Il me dit en bassa : « Laisse, c’est ma responsabilité ». Je lui fais confiance... » Eto’o pense (à raison peut-être) que le public s’attendait à ce qu’il tire, alors il se justifie comme il peut. Mais n’aurait-il pas été plus simple de dire les choses telles qu’elles sont, à savoir que chaque équipe a ses règles de fonctionnement et que jamais, au grand jamais, Eto’o n’aurait pu ou dû tirer ce penalty controversé ? Les tireurs numéros 1 et 2 sont clairement définis. A l’époque où il jouait encore en équipe nationale, ce rôle incombait à Etame Lauren. Aujourd’hui, le tireur de penalty s’appelle Geremi Njitap, et, au cas où il est absent, comme cela était le cas à Yaoundé, cette tâche revient à Pierre Wome Nlend. Point barre. C’est une règle, un fait, une évidence. Personne, au sein des Lions Indomptables, ne conteste cela. Eto’o pas plus qu’un autre d’ailleurs. En dépit de ce qu’il raconte dans l’hebdomadaire français, il n’a jamais demandé quoi que ce soit à Wome. Il n’était même pas dans les parages quand Webo a remis le ballon à Wome Nlend.

Lorsqu’il se dirige vers le ballon le 4 février au Stade Militaire du Caire, Eto’o contrevient aux règles de fonctionnement de l’équipe nationale du Cameroun. Mais il a besoin de tirer le premier, de se décharger de la pression, parce qu’il pense que s’il rate, les autres auront le temps de rattraper le coup. Mais les choses sont bien faites, et le voilà qui doit se mettre face au gardien une seconde fois : le résultat est connu. Tout le monde peut rater un penalty. Eto’o comme Wome. SEF en a fait l’expérience en Égypte. Ce n’est pas la fin du monde. Ce qui est plus grave, c’est de constater qu’Eto’o Fils se croit au-dessus des règles et qu’on le laisse piétiner des principes fondamentaux sans le recadrer. Que font Roger Milla, Rigobert Song, Patrick Mboma ? Pourquoi le laissent-ils faire ? Eto’o n’a pas à tirer de penalty en premier. Eto’o n’a pas à tirer des coups francs à 40 mètres. Eto’o n’a pas à décider de faire entrer Boya sur le terrain, comme il a tenté de le faire lors de la rencontre d’hier. « Quand on est responsable d’un groupe, il y a des choses qui vous plaisent et d’autres moins », dit-il dans France Football. Mais Eto’o n’est responsable d’aucun groupe. Eto’o n’est pas le capitaine des Lions Indomptables.

Dysfonctionnements et amateurisme

Le football est un sport d’équipe. Il serait donc trop facile de rendre Samuel Eto’o Fils unique responsable de l’échec des Lions, d’autant plus que sur le terrain, bien supporté par ses co-équipiers, il a montré un football céleste lors des trois premiers matchs. Les victoires, comme les défaites, sont collectives. Mais pour pouvoir entamer la catharsis, il faut que des réponses soient données aux questions qui se posent. Sans langue de bois.

L’équipe camerounaise est talentueuse. Mais il lui manque quelque chose pour qu’elle soit une grande équipe et redevienne une équipe qui gagne : un encadrement professionnel, à commencer par la fédération, en passant par les entraîneurs et les officiels administratifs.

Au-delà des questions purement stratégiques, (pourquoi avoir privilégié un Olembe fadasse au détriment de Douala ? Pourquoi ne pas avoir fait entrer Kameni pour l’épreuve des tirs au but ?) est-il pensable qu’un Arthur Jorge exerçant en Europe eut abordé un match sans avoir observé et analysé l’adversaire ? La situation géographique du site d’hébergement des Lions Indomptables (localisé à 65 km du Stade Militaire du Caire) a fait couler beaucoup d’encre, mais il revient à la Fecafoot d’envoyer quelqu’un vérifier l’adéquation de l’hôtel proposé par la CAF avec les desideratas camerounais. Les « conférences de presse » organisées à la va-vite et qui n’ont de conférence que le nom, le programme nutritionnel des joueurs dont on peut se demander s’il est vraiment établi professionnellement et en tenant compte de la programmation des matchs, des invitations mises à disposition un quart d’heure seulement avant le début des rencontres, un ministre qui, le 4 février au matin, annonce avec grandiloquence le programme de la délégation camerounaise jusqu’au 10 février, des primes payées à la tête du client et dans l’opacité la plus totale... Rien n’est planifié, organisé et géré de façon professionnelle et rationnelle. Pourquoi les joueurs et anciens joueurs n’ont pas voix au chapitre lorsqu’il s’agit de désigner l’entraîneur de l’équipe nationale ? Quelles sont les tâches des uns et des autres au sein de la grande famille du football ? Le ministre des Sports et de l’Éducation Physique ne devrait-il pas s’atteler à initier la construction d’infrastructures et de stades adéquats plutôt qu’à intervenir pour radier des joueurs sélectionnés par l’entraîneur comme cela fut le cas pour Womé Nlend ?

Les Lions comptent en leur sein des valeurs sûres et de véritables pépites de diamant : Rigobert Song Bahanag est et demeure le pilier de l’équipe. Jean Makoun II et Saïdou Alioum ont brillé de mille feux. Mais le succès d’une équipe ne dépend pas seulement du talent. Certes, une bonne dose de talent est nécessaire comme ingrédient de base, et également une petite touche de chance. Mais la réussite vient d’abord et surtout d’un travail constant.

Les Lions Indomptables ont perdu un match, mais ils l’ont perdu dans la dignité. Il importe maintenant de tirer les leçons de cette défaite et de travailler pour qu’elle soit le prélude à des années de succès et augure d’un triomphe durable et mérité pour 2008 et 2010.

Nathalie Yamb


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 9 février 2006 à 09:13, par Alex En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    EtantBasaa vous-m^me, je préfère croire que c’est par pure jalousie que vous écrivez ces choses sur Eto’o. Si vous connaissiez ce que faisit Milla ou Belle ou Abéga du temps où ils jouaient..
    Abéga, Mbida, bref les joueurs duCanon, ont empêché Ekoulé, Eyobo etc de jouer et de briller à l’équipe nationale. Miall était un entraineur bis. sur le terrain il ne s’empêchait pas de gueuler un partenaire quiavait raté une passe ; et il demandait à l’entraîneur de mettre tel ou tel joueur, selon son flair. Mais comme ca marchait personne ne trouvait à redire. aujourd’hui qu’ilf aut chercher un bouc-émissaire à la défaite des Lions, vous accusez Samule Eto’a alors même que sans lui on n’aurait même pas passé ce premier tour.
    Eto’o est Eto’o il a son caractère. Vous citez des propos qui n’ont JAMAIS été prouvés. vous accusez Eto’o de ségrégationisme, de tribalisme, etc. de manque de patriotisme etc. Que Eto’o dorme seul dans sa chambre, si cela est permis pourquoi pas ? Même les Thuram le font en équipe de France ! Chaquejoueur a sa manière de se concentrer dans une compétitions. certains blaguent et jouent, d’autre se cachent et méditent.
    Vous voulez pousser les Camerounais à la haine avec un tel article, alors que tout le monde a bien vu comment Eto’o s’est battu. Vous osez insinuer que c’était pour lui-même qu’il joué et nonpour le Cameroun ? Mme Yamb, vous n’êtes qu’une jalouse. Tout le monde sait que les Basaa n’acceptent pas la réussite d’un autres Basaa. On a lu des propos de Bell dans les journaux Ivoiriens et Francais envers Eto’o, alors que ce dernier n’a jamais dit du mal des autres joueurs !
    Vous parlez de la polémique des journaux Francais. Samuel n’est jamais allé parler dans ces journaux qu’il était mal traité. ce sont les journalistes Francais mêmes qui sont allé lui poser des questions.
    Vraiment, je ne sais pas où vous avez appris à écrire ! Vous devriez rentrer à l’école de journalisme, à moins que votre jalousie ne vous aveugle complètement !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 09:49, par Manu En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    je suis d’accord avec toi mon frère. cette dame ne cherche que des problèmes. Quand Eto’o a marqué 5 fois pour nous faire passer le premier tour, personne a dit qu’il faisait venir des filles, dormait seul etc. Aujourd’hui, c’est lui le responsable de la defaite des Lions. héhé faites moi rire... c’est ça le cameroun, et grâce à des journalistes comme celle ci. En tout cas moi je dit c’est nul cet article. Vraiment nul. D’ailleurs, ça sert à rien de venir içi pour lire ce genre de bêtisse. En attendant, la vérité demeure, et Eto’o nous a tous rendu fier. Courage mon frère.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 09:49, par Goutap En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Parfait !
    L’auteur de cet article joue dans la subtilité... Au fond, cet article ressemble à une attaque en règle contre Samuel Eto’o, et s’apparente à une sorte de chasse aux sorcières qu’on lance lorsque l’on cherche un coupable. Je vais vous dire une chose : ADMETTEZ QUE VOUS ETES TOUT SIMPLEMENT JALOUX !

    Pensez-vous vraiment que SEF soit responsable de cette défaite ? Et si le Cameroun avait gagné ce match, quelle aurait été votre réaction ? C’est quand même incroyable de voir que dans ce pays, du citoyen aux dirigeants, l’on ne sache pas identifier les problèmes, et apporter des solutions appropriées ! Quand sauront-nous mettre les priorités, quand saurons-nous différencier les contraintes des problèmes ? Quand ce jour arrivera, tout commencera à mieux marcher au Cameroun. Nous devrions apprendre à POSER LE/ LES PROBLEMES pour mieux ouvrir le débat, et ce sera la meilleure manière d’explorer l’ensemble des solutions possibles, desquelles émergera peut-être LA SOLUTION.

    De même, nous ne savons pas pointer du doigt ce qui ne marche pas, mais au contraire nous nous bordons à soulever les fausses questions qui au fond ne mènent à rien. Que SEF ait tiré le premier pénalty change quoi ? Monsieur le journalistes, arrêtez de verser dans le déni (de la défaite), et laissez SEF tranquille ! Arrêtez de vous attarder sur les détails inutiles... Par exemple, à quoi celà sert-il de préciser que Wome et Eto’o se sont parlés en Bassa’a juste avant que le pénalty ne soit tiré (match de qualification au mondial Cameroun-Egypte) ?

    Pour finir, je souhaiterait que nos journalistes, vous y compris, soient plus objectifs dans leurs analyses. Par là, je veux dire la chose fondamentale suivante : au lieu de s’en prendre aux personnes (SEF, Wome, Arthur Jorge, etc), pourquoi ne vous en prenez-vous pas vertement à la racine du problème, à savoir la gestion catastrophique de toute chose publique de ce pays, la navigation à vue, le manque de responsabilité, l’impunité, l’absence de conscience par rapport à la chose nationale, l’attentisme dont font preuve les gestionnaires de la chose publique, etc. Le problème de l’équipe nationale viendrait peut-être tout simplement du fait que le choix des entraineurs ne sont planifiés que sur du très court terme, et ceci (si vous l’avez peut-être remarqué) en fonction des compétitions ; ou celà vient-il tout simplement du fait du manque de responsabilisation de nos dirigeants(?) ; trouvez-vous tout celà normal ? Je vous exhorte donc à prendre votre courage à DEUX mains, de dénoncer la vérible cause des problèmes de ce pays, car tout est lié... vous ne sauriez traiter le football comme s’il s’agissait d’un fait isolé. Ainsi, je pense que vous trouverez la vérible origine de ce qui ronge non seulement le football Camerounais, mais aussi et surtout toutes nos institutions et partant, toutes les couches sociales de ce beau pays. Arrêtez de vous en prendre aux SEF, Wome, Arthur Jorge, etc. Prenez-vous au Cameroun, à ses institutions, à nous tous... Là, je suis sûr que vous trouverez non pas la réponse, mais une bribe d’un début de réponse.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 09:52, par Manguelle En réponse à : Laissez ce crime médiatique aux Français...

    Il y a bien longtemps je n’avais lu un article dont le sens me laisse perplexe.

    Yamb, vous êtes vous même camerounaise, et j’aimerais savoir ce que vous avez déjà fait pour le Cameroun. Des Mbango on connait...

    Que reprochez-vous au fond à cet Eto’o ? Si oui d’être talentueux dans ce qu’il sait faire.

    Les Professionnels du Foot mondial l’ont désigné comme meilleur joueur africain et 3e meilleur au monde.

    Et vous qui êtes vous pour vous acharner autant sur lui. Pour étayer votre démonstration, vous citer comme références des journaux français, alors que les camerounais eux-mêmes savent ce que valent ces journaux...

    Vous auriez peut-être mieux fait de citer des journaux non français.

    D’accord que Eto’o et Womé sont des bassa, comme votre nom l’indique.
    Sans trop de polémiques sur ce cette fameuse Eto’odépendance de Bell...
    Le fait que vous ayez un nom bassa ne justifie qu’aux yeux des tribalistes comme vous-même, le prétendu sérieux de vos analyses.

    ...Ou alors, ce dont j’avais souvent entendu autour de Mayi ma Matip et la mort de Um Nyobè se répète... Le premier ayant trahi le deuxième ?

    Laissez ce crime médiatique aux français ma fille, ils sont plus cyniques, et ils savent bien le faire.
    ..

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 10:03, par Serge En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    vous voila reparti avec vos idees tribalistes qui en passant n’aide aucun camerounais, ni Eto’o et pas meme Wome. S’il vous plait arreter de creer des faux debat. en passant moi je ne suis pas Bassa et je crois que eto’o qui s’est toujours presenté comme camerounais merit plus de glorificcation que nous lui en donnons. Si vous saviez le mal que ce garcon se donne pour representer notre pays contrairement a notre gouvernement de merde, vous retireriez les sautisses ecritent sur notre star et les remplacerai par des excuses.

    NB : je ne suis pas plus fan d’Eto’o que de l’equipe national et je vous parle en tant que camerounais vivant a l’etranger ou le grand Rogers(SE Milla) et Eto’o sont nos seulent references aux yeux du monde( mis apart la corruption bien entendu)

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 10:25, par mankiller En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je n’ai pas assez de temps pour rediger une clairement ma réaction.
    Comme le disait GERERI NDITAP :« une élimination au seconf tour ferai vite oublier les resultats du premier tour »
    .
    aujourd’hui tout le monde sait que le lions ont amméliorer leur systeme de jeu et ont retrouvé une stabilité au milieu de terrain ce qui fessait défaut il y a un certain temps ; un coach à poigne et jeu determinant et conquérant avec une soif de victoire.
    Au juste que peut on reprocher à ce coach qui je rappelle vient de subir sa premiere défaite en 9 machts officiels ?

    Que repproche t on à SEF ? avoir manqué un pénaltiiiii ? au gardien de but souleymanou de ne pas avoir arreté un seul péno ?.
    nous avons tous soif de victoire et arretons d ’accuser les jouers et les coachs .de ce coté, il ont tout donné il ne reste plus que à assainir le coté administrafif des lions ou il faut des veritables professionnelscomme dans certains grands clubs europeens .
    meme un grand pilote de formule 1 a besoins d’une très grande équipe techniques avant d’être grand champion.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 10:31, par Camer lucide et excédé En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Merci pour ce remarquable article qui, pour une fois, fait preuve d’une réelle objectivité, aussi bien concernant Eto’o (qui, à la fois, se comporte en mouilleur chez les Lions, et semble avoir pris une tête et des chevilles bien trop grosses) que l’(in)organisation générale autour des Lions.
    Depuis des années, le Cameroun vit sur une génération spontanée, sans aucun souci de préparer l’avenir. L’avenir est arrivé et un long tunnel se profile pour les Lions. Bien fait pour le Cameroun et surtout pour les « mangeurs » qui devront se mettre au régime et, pourquoi pas, penser un peu plus à leur pays.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février 2006 à 18:10, par Gnêdga En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

      alors comme ca Eto’o est mouilleur chez les Lions vous dites ??? Gaou Jaloux là !
      Moi je suis Ivoirien mais je suis objectif. Ce gars-là, c’est un pur joyaux. Ce qu’il a fait pour le Cameroun est très grand. et, sachez-le Camerounais, ce n’est pas parce qu’on vous a éliminés que les Eto’o ne valent rien. C’est le foot. Dieu a abandonné les Camerounais pour un temps ; le temps que vous redescendiez de votre orgueil et que vous travailliez réllement en fond. Eto’o a été l’arbre qui cachait le désert !
      Même si on se chambre vous et nous, on sait que Eto’o est tout pour le Cameroun et sans lui vous ne seriez même pas arrivés au second tour !
      si vous continuez ainsi à fuir les vrais problèmes de votre équipe(environnement), vous vous réveillerez 10 ans en retard sur tout le monde !

      Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 10:34, par zouek En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    ma soeur, je ne sais pas si c’est du journalisme ou alors c’est une rancune personnelle que vous avez contre Eto’o ? ca m’etonne que vous n’aillez pas utilisé l’argument des bas rayés que Eto’o a porté pour nous expliquer comment ils ont contribué à notre defaite ?quel argument sportif avez vous pour dire qu’il est responsable de la defaite des lions, à part ces histoires qui n’ont aucun lien avec cette defaite ? ca ne m’etonnerait pas que Eto’o ait repoussé vos avances ma soeur, car on sent beaucoup de jalousie dans vos propos, et si vous lisez les reactions sur votre article, vous verrez que votre « article » ne parle que pour vous et personne n’est avec vous...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 10:49, par Raphael Ebanga En réponse à : Il n’a pas encore fini de hanter vos nuits...

    Mme ou Melle Yamb
    Votre article cousu de fils blanc est une litanie de contre vérités qui n’honore pas votre organe de presse encore moins la journaliste que vous prétendez être. Indexez M. Eto’o qui a marqué 5 buts en 4 matches dans cette CAN oubliant au passage de préciser tout le bonheur qu’il nous procure depuis 8 ans de présence en équipe nationale.

    Votre acharnement ne peut être de mon point de vue que la frustration d’une femme en quête de phantasmes. Vous en voulez certainement a SEF pour une raison qui vous est personnelle mais de grâce ne nous vendez pas de la salade car le patriotisme de SEF n’est ni a démontrer ni a contester si vous faites un temps soit peu votre métier vous devriez savoir que son nombre de sélection est très élevé et franchement étiez vous sur la pelouse Cameroun - Egypte lorsque SEF aurait parlé a Womé ?

    Jeter de l’huile sur le feu avec ce genre de polémique après un échec qui peine les supporteurs est une erreur de goût un peu comme tous ces piranhas qui sucent le sang des Lions Indomptables et qui a la moindre incartade jouent aux donneurs de leçons.

    Nous avons un projet pour le football camerounais avec notre Eto’o (que le monde entier nous envie) comme mascotte. C’est une vraie star, capricieuse certes et c’est pour cela que nous l’aimons. Tant qu’une star est utile à la société elle fait des jaloux et je comprends votre antipathie. Comme vous je vais fantasmer sur nos objectifs futurs ; l’organisation de la CAN 2010 et offrir pour la première fois a l’Afrique avec un Samuel Eto’o au toit du Monde le 10 Juillet 2010 brandissant la Coupe du Monde...SEF n’a pas finit de hanter vos nuits...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 10:53, par rico En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Mme Yamb, il y a quelque temps je lisais sur cameroon-info.net, un article de vous intitulez : « l’Afrique sans la France n’est rien ». J’avais apprecier la qualité et la perpicaité de votre analyse sur le rôle abjecte de la france dans le sous développement de l’Afrique. Mais aujourd’hui en lisant votre article sur SEF, je trouve que vous êtes tombé bien bas.Vous avez versé dans le raisonnement primaire et vulgaire du camerounais de quartier. Votre analyse peut être très passionée de la défaite du cameroun, me déçoit énormément et contraste avec l’intélligence de votre article que j’eusse mentionné plus haut.
    Franchement je ne vous comprends pas, je crois que Joseph Antoine Bell, vous êtes purement et simplement jaloux d’un de vos jeunes compatriotes en vous cachant dèrrière un argumentaire que vous dites fondées sur l’objectivité. Je ne sais pas si vous pratiquez le football, mais apprenez madame, qu’en football il faut un vainqueur et un vaincu, le cameroun fait une bonne entrée de compétition et perd je vous le rappel au 12è pénalti devant une équipe qualifié pour la coupe du monde et actuellement finaliste de la can. Quel est votre problème ?
    Votre analyse de wc, contribue à détruire mais ne construit, vous tirez à boulet rouge sur celui qui marqué 5 buts sur les 8 que nous avons marqué, celui qui est le plus valereux réprésentant du cameroun et de l’afrique dans le monde footbalistique. Je suis déçu de vous, et je vous conseillerai de rester dans l’analyse politique, vous vous exprimez mieux la bas, mais en matière de football vous avez des analyses de « bayam sellam », c’est à dire fondée sur l’émotion et le désire de nuire.
    Votre papier est une insulte à votre intelligence, une négation de votre métier, et un frein à la morale intellectuelle et élitise à laquelle je suis sur vous appartenez. mes respects

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 10:55, par Justinbats En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Nathalie Yamb na who ????

    Je ne pense pas que cet article est ecrit par une femme. C’est un de ’nos gars’ qui n’a pas le courage de pouvoir s’attendre a nos reactions.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 11:29, par medan En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Nathalie tais toi !
    Tu racontes du n’importe koi.Tu coures chaque jour après ETo’o et il ne te regarde meme pas.Sache qu’il a une femme.Pourkoi t’es pas passé à ton tour pauvre mendiante.Maintenant tu trouves à dire.T’es sa mère ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 11:35, par CHRIM de Douala En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    YAMB, c’est le nom de quel oiseau de mauvaise augure qui ne connait rien dans les analyses footballistiques.

    Un article bidon ; une analyse boiteuse faite par une femme aigrie qui aurait aimé se retrouver le soir dans le lit de ETO’O comme « celles qui y défilent à longueurs de journée{{}} » (dixit).

    Tout simplement du journalisme de poubelle qui accuse gratuitement, et, comble de l’ignominie, prend pour référence des journaux français, pour régler son compte au plus valeureux des ambassadeurs du football camerounais (et africain) dans le monde ; celui que tout le monde nous envie : Samuel ETO’O Fils, Ptichtchi de la Liga Espagnol avec 18 buts marqués en 19 matchs (sans aucun pénalty), trosième meilleur joueur du monde, meilleur attaquant du monde et actuellement toujours meilleur buteur de la CAN avec 05 buts en 4 matchs (sans aucun pénalty).

    Sincèrement, si CAMFOOT est devenu une poubelle où n’importe quel « écrivaillon » en mal d’inspiration peut venir déverser sa bile, par pure jalousie et aigreur, dites-le nous, et on ira lire des sites plus sérieux.

    De grace dispensez-nous de telles articles aussi vides de sens que leur auteur à inspiration nulle.

    Cette YAMB croyait faire sensation, mais, comme l’a dis quelqu’un d’autres ici, elle est tombé bien bas.

    Son règlement de compte vis-a-vis de SEF est passé à côté. Quand on a rien à dire de bon, on se tait.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 11:50, par Gustave En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Encore une prostituée journaliste Nyamb Nathalie.Tu es ingrate.Comment veux-tu qu’un homme te regarde avec un coeur noir comme ça ?Tu es journaliste ?Vraiment ?Le Cameroun devrait etre un peu plus rigoureux avec ses diplomés.Tout laisse croire que tu as perdu manifestement la raison.D’un comment tu sais ou Eto’o dormait ?Ca prouve que tu es meme la femme dont tu parles dans ton journal,avec tes multiples amies que tu envoyais draguer le gar à ta place.Sais -tu qu’il peut saisir cet article pour harcellement sexuel ?Heureusement que le gar est sympa.Pauvre fille !!!Va apprendre à draguer.Camfoot ,sil vous plait veillez controler vos journalistes.Il y en a qui discréditent votre réputation.C’est une provocation pure.Sachez que le mondeentier vous lit.Attention !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 11:52, par Niel 26 En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    çaaaaaaaaaaaaaaa les kmers, vous ne cesserez de nous faire lap.
    Même ceux ki ne peuvent construire une phrase correcte se pressent sur leur clavier pour mepriser le travail de l’autre par ce qu’il pense pas comme eux.
    Ecoutez Messieurs, c’est le travail d’autrui. Où est le vôtre ? Ki êtes vous pour donner les cours de journalisme à quelqu’un ?
    Nathalie a dit ce qu’elle pense. Et moi je vois la chose pareille.
    Est ce que Mbarga Mboa (s’il sera encore là) pourra barrer le nom de SEF d’un liste parce qu’il a raté le penalty ?
    02 poids 02 mesures car en son temps Womè en a raté et son nom a été rétiré de la liste des participants à la CAN égyptienne sans que vous veniez nous faire des cours de patriotisme ou de solidarité ici.
    Qu’a fait SEF quand il a appris qu’on a enlevé le nom de son cousin ? (pour vous qui ne saviez pas ces 02 là, c’est des cousins) ? A t il pensé qu’un jour il pourrait aussi raté un penalty ?
    Si on tire sur SEF c’est parceque c’est notre reference.
    Il est de loin notre meilleur joueur, le meneur du groupe le leader
    Mais si vous tenez tant à ce kil ressemble à Roger Milla c’est à dire tout dans les pieds et rien dans la tête et dans les poches, ok continuez à le pousser vers l’abîme en disant ceux ki te critiquent sont jaloux.
    Il y’a un colibri ki a osé dire en bas ke les Bassa c’est des jaloux
    Ke pe ce pays sans nous ?
    Tout ce ki est valeureux est Bassa
    OUM NYOBE-Roger MILLA-BELL-Etoo Fils-etc
    Avez vous vu combien de Bassa dans vos pseudo listes de PD ?
    AIGRIS TOI ALEX des mes couilles, TA MAMAN
    Continue de demander à SEF de tirer tous les coups francs mm les degagements des 5.5 m, d’aller tirer les corners, jouer avec ces bo les ivoiriens alors que nous sommes engagés dans un duel sans merci (l’honneur du pays étant pourtant en jeu)
    PD Vaaaaaaaaaaaaaaa

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 11:54, par Bertrand BILLE En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Bonjour Nathalie,
    je ne vous connais pas mais la seule chose me venant à l’esprit est de vous dire que vos propos au dela leur simplicité sont vrais et sonnent comme de véritables assertions.Merci de ne pas donner libre cours à la polémique.
    Bertrand BILLE

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 12:09, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Voici le genre d’article qui ne merite pas d’être « UN LYNCHAGE EN BONNE ET DUE FORME »
    A quoi bon votre plume ? au Service de qui ? vous ne rendez pas service au Cameroun et aux Camerounais.
    Madame permettez moi de vous dire que j’ai honte à votre place

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 12:10, par Bono En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Voici le genre d’article qui ne merite pas d’être « UN LYNCHAGE EN BONNE ET DUE FORME » A quoi bon votre plume ? au Service de qui ? vous ne rendez pas service au Cameroun et aux Camerounais. Madame permettez moi de vous dire que j’ai honte à votre place

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 12:17, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    merci de cette analyse et j’espere que les passionnés
    vont prendreent une minute pour reflechir.
    j’auime bcp SEF comme les lions ; le drame dans la vie c’est que + tu donnes + on t’en redemande.
    SEF c’est le meilleurs on lui demandera toujours dont l’exemple c’est lui meme en dehors des terrain de foot.
    c’est une idole et il faut qu’il en soit conscient.
    il n’y pas que des buts mais le caractaere et le comportement.
    merci Mne pour votre article. dieu est grand et nous somme tous faillible à l’instar de ces fameux penaltis.
    bref, ayons le courage de regarder en arriere et de tirer des leçon
    bonne chanche et lion et bcp de ourage au peuple qui crève dans la misere depuis 2 décenie.
    que dieu vous nous gardes

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 12:59, par Armand En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Merci pour la profondeur de tes analyses.Eto’o est un footballeur comme tous les autres.Se montrer superieur aux autres n’est pas normal.Non !
    Il ne doit pas faire exception dans le groupe.
    Faut-il le brûler ?Non !SEF a encore beaucoups de médailles à gagner avec les lions indomptables.
    Womé est indispensable à l’équipe,mais invisible par ce qu’il n’est pas une star.
    Ni Womé,ni Eto’o n’est coupable.Reviens sur terre monsieur Eto’o.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:01, par Privat En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Ce que cette journaliste a dit accuse individuellement SEF dans sa premiere partie et cela a beau echauffer les instints des lecteurs mais cela n’est pas aussi faux qu’il est necessaire de lui dire qu’elle aurait voulu se retrouver dans le lit du footballeur. Moi mon analyse me montre un article qui part d’un cas isoler pour stigmatiser plus tard un problème plus génénal. C’est pourquoi je trouve l’intervention de Mr. Goutap trés interressante car celle ci élargit encore plus la base de cette pyramide.
    Ici vous parlez de jalousie, de tribalisme .... Moi je pense que nous devons arreter de nous précipiter et de prendre un peu de recul afin de chercher des solutions aux maux qui phagocytent notre societé. Cela passera par l’amour que nous accorderons à notre patrie et non à notre ventre. Je dit cela car j’ai constater que ceux qui interviennent ici sont des citoyens bavards pour la plus part émigrés qui ne sont même pas prét à mourrir pour leur patrie.
    Si nous aimons aussi le foot alors il est grand temps de nous occuper de nos institutions personnelement et individuellement car on ne peux pas construire un solide batiment sur un terrain marecageux.
    Notre problème c’est nous même parceque nous fuyons nos responssabilités(le travail communautair) et ne pensons qu’a nous remplir l’estomac comme des vauriens.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février 2006 à 14:57, par Alino de Londres En réponse à : Allons !!!!!!!!!!!!!!!!!!11111

      Emigres= on est pas pret a mourir pour sa patrie ??????????????????????
      Faites attention a ce que vous ecrivez Monsieur le patriote parcequ’il vit au pays

      Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:07, par snoock En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    C bien le camerounais, c pour cela ke le cameroun n’avance pas rejeter la faute sur une personne, n’ oublions pas que si on est arrivé an quart c grace a une grande équipe, toute l’équipe et si on a perdu c’est a cause de toute l’équipe car le cameroun n’a pas été le grand cameroun que je connais, ils ont subi le jeux des éléphants qui pour moi n’ont pas un beaux jeux.Tous les joueurs sont à blamer aussi bien étoo(ratant trop occase), que souleymanou(sur les tirs au but) , que olembe(moins percutant que douala)....Et ne ce fier pas au article des journaux francais sur ETOO car ils ne l’aiment pas te je sais de quoi je parle avant c’était DIOUF maintenant c DROGBA et je tient a preciser que ETOO monsieur SEF a dit a nos amis EUROSPORT que c’était tout a fait normal que ce soit WOME qui est tiré le penalty car c’était lui le tireur numéro un de l’ équipe et aussi ETOO a fait chambre a part plutot car il était accompagné d’un des médécins de barcelone. Toutefois je vous souhaite bonne continuations.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:16, par Anonyme En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Nathalie,

    please stick with the analysis of the political crisis of Cote-d’ivoire. Ton article est tout simplement nul, et digne d’un reportage des pires tabloids anglais.
    Juste le fait de proposer de remplacer Souley par Kameni avant les penalties prouve que tu en connais bien peu au foot.
    Tu te tapes meme une analyse sur les raisons secretes ayant poussees Eto’o a participer a la CAN ; c’est de la pure speculation, mais tu les presentes coe des verites.
    Just garbage Nathalie, garbage...i’m very disappointed !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:20, par Delux En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Tres bonne annalyse.
    Notre véritable pb dans cette équipe c’est notre meilleur joueur. Délicat de jouer sans lui - compliquer de jouer avec lui.
    Il n’est pas le seul responsable -
    A chaque fois que l’on voit une sortie honteuse on a droit à ce type d’article - pour chercher des raisons et des solutions.
    La véritable réponse :
    Notre football n’est plus le numéro 1 en Afriq - car géré a des fins politiques (en trouvant des solutions temporaires, injectant de l’argent de temps en temps pour éviter un coups de guelle du peuple) et non pas sportives.(la continuité, les infrastructures,.....)

    Bref, c’est triste ! nous sommes noirs de stupidité - et de honte ! ....
    A quand un véritable changement.

    puff.

    ps : recruter un coach comme AJ qui a montrer c limites depuis qqls années dans les grands championnats Européens n’était pas la meilleur des choses à faire aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:30, par Moel En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    C’est bon de jeter en pature un compatriote. De prendre des extraits d’un journal pour en faire ce que l’on veut. Surtout pour faire mal.

    Ca c’est du journalisme. Come toujours il faut un bonc émissaire. La ernière partie de l’article aurait pu faire penser à quelqu’un qui a la jugeotte et qui veut la construire mais que de aine dans la première.

    Et puis qu’en savez-vous ? Oui qu’’en savez-vous. Etes-vous sûre que ce que vous dites d’Eto’o est vrai ? Si c’est le cas savez-vous que Zidane Beckam, Ronaldo Ronaldhino et Totti pour ne citer que ceux-là dorment seuls en, sélection ?

    Pourquoine l’avez vous pas écrit lorsqu’il enfilait les buts match après match ? C’est avant le matcgh contre la Côte d’Ivoire qu’il a comencé à faiere chmabre à part à dsigner qui doit jouer ?

    C’est vraiment très bas.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:34, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    quelle honte !quelle honte pour votre journal !Vous meme Mme Nyamb,ne trouvez pas que vous faites honte au peuple camerounais en ecrivant de pareilles choses ?Si elles etaient vraies,pourquoi ne les avoir pas dites quand etoo faisait des triplets ?donc vous avez remarqué qu’il se faisait passé pour un leader du groupe seulement apres l’elimination ?ca veut dire que si on avait pas ete eliminés vous n’auriez jamais su qu’il se prenait la tete ?qu’il faisait defiler les femmes dans sa chambre ?qu’il voulait se distinguer des autres ?quelle honte !je suis d’autant plus surpris que ce genre de discours ressemble a ceux dont j’entend souvent les petits enfants du quartier faire,eux qui n’ont aucune moralité ni aucune eduacation ?!et dire que ca vient de vous journaliste qui etes tenue d’informer tout un peuple ?!QUELLE HONTE !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:39, par Anton En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je suis surpris de constater que n’importe qui vient ici écrire n’importe quoi ! Niel26 a dit l’essentiel...
    C’est dommage que la plupart des réactions ne soient basées que sur ce qui ne représente qu’une seule ligne(Etoo fait venir les femmes à l’hôtel) de tout un article aussi long... J’ai comme l’impression que la plupart de ceux qui viennent écrire ici n’ont même pas lu tout l’article, ou tout du moins, ont lu et n’ont rien compris du tout.
    Cet article est une bonne analyse, fût-elle rédigée par une femme. Vous devez apprendre ce que c’est qu’une liberté d’opinion. Il y a vraiment de quoi le cameroun ne doit pas avancer. Bandes de connard ! veuillez méditer avant de venir balancer n’importe quoi ici ! Je suppose que vous n’aurez eu rien à venir écrire ici si c’était un homme qui avait plublié cet article.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:39, par NOUA Frédéric En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je me permets de réagir à cette article pour demander aux uns et aux autres d’arrêter de jeter la pierre à Eto’o qui, comme Womé et bien d’autres grands joueurs, a malheureusement raté son 2è pénalty. Je suis convaincu qu’il aime autant son pays le cameroun que nous ses autres compatriotes et n’a certainement pas fait expres. De toutes les façons, tous ceux qui se plaignent devraient faire leur examen de conscience et regarder dans leur vie de tous les jours pour voir s’ils se sont toujours comportés comme de véritables LIONS INDOMPTABLES dans leur domaine d’activité. Par exemple toi l’élève qui obtient tes diplômes par des moyens non conventionnels, toi le policier qui ne rate aucune occasion pour racketer, toi le directeur de société qui fait du chantage pour emboucher tes employés, toi l’inconnu qui s’adonne à l’homosexualité pour avoir une promotion, toi ....... ; vous et moi avons un jour ou l’autre « raté ce pénalty » (en tant que lions indomptables dans notre domaine) qui aurait pu faire avancer notre beau pays le Cameroun. Alors, arrêtons de nous en prendre aux autres. Quand à toi Eto’o, tu nous a toujours fais plaisir par ta façon de jouer : Dans le rétroviseur, je te revoir lors des CAN 2000 et 2002, lors des JO à Sydney, et aujourd’hui au Barça. Ce sont des choses que nous ne devons pas oublier à cause d’un pénalty manqué, Platini et le grand Zico en ont fait autant. Tu es jeune et je crois que des remarques par rapport à l’humilité t’aideront à demeurer le champion que nous aimons tant.

    fredericnoua@yahoo.fr

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:42, par rico En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    ce que je déteste chez nous les camerounais c’est cette tare qu’ont certains à être des mauvais perdants. Ne pas aimer la défaite c’est normal, mais être mauvais perdant c’est dégradant. Qui vous a dit que le cameroun doit tout gagner ? il y a des gens qui interviennent ici comme ci les autres équipes, lorsqu’elles jouent contre nous doivent seulement perdre. Le football n’est qu’un jeu où on peut soit perdre, soit faire nul soit gagné. Si cela ne vous plait pas changer les règlements et introduisez la règle selon laquelle le Cameroun ne doit jamais perdre. Les analyse comme celle de mme Yamb, sont de nature à détruire, à jetter de l’huile sur le feu en se réfugiant dèrrière des arguments que la décence me défends de qualifier. En tout cas je réitère ce que j’ai dit, Mme Yamb rester dans l’analyse politique, vous n’avez rien à faire au football, vous n’y comprenez rien .

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:44, par abdel aziz En réponse à : Ne tirez pas sur une ambulance

    Bonjour chere madame,

    Je suis tres admiratif de votre article et de son professionalisme.
    C est vrai Eto’o n a pas toujours ete respectueux de ses coequipiers, c est encore vrai encore que pendant la seance des tirs au but Eto’o s amusait avec les ivoiriens au rond central alors que les autres priaient,
    Nous qui vivons en cote d Ivoire avons beaucoup souffert de cet etat de chose.
    Mais Eto’o reste un grand joueur et comme c est pas a lui d edicter les regles, ni de diriger le groupe, la presponsabilite premiere de cet ecart de comportement incombe au chef de la delegation............ C est a lui d en tirez les lecons.
    Non les LIONS ne sont pas morts...
    Merci pour tout ce fait camfoot.com
    Quant au coach A J a mon avis c est le meilleur que l equipe nationale n ait jamais eu. Nous avons maintenant un fond de jeu, et tout le monde s accorde a dire que nous etions et sommes la meilleure equipe du tournoi. Chapeu JORGE

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:54, par mekonch En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    abdelaziz tu la salues ?quel mec !!!tu dragues déjà la pétasse ?arretons ce massacre.Camfoot,arretez de nous produire des articles qui ne construisent pas.Si Nyamb a été lésé par Eto’o qu’elle garde sa déception pour elle.Nous autres celà ne nous intéresse pas.Eto’o a un grand fair play.C’est le meilleur joueur d’Afrique.J’attends de voir les vomissements des journalistes ivoiriens après la défaite des éléphants demain.
    Bye

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 13:57, par mekonch En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    abdelaziz tu la salues ?quel mec !!!tu dragues déjà la pétasse ?arretons ce massacre.Camfoot,arretez de nous produire des articles qui ne construisent pas.Si Nyamb a été lésée par Eto’o qu’elle garde sa déception pour elle.Nous autres celà ne nous intéresse pas.Eto’o a un grand fair play.C’est le meilleur joueur d’Afrique.J’attends de voir les vomissements des journalistes ivoiriens après la défaite des éléphants demain.
    Bye

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:23, par Saint Pierrre En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Madame Yamb,

    je ne vais pas entrer dans un proces d’intention, je vous accorde donc au bénéfice du doute que vous êtes jounaliste ce qui est une bonne chose. Seulement madame je parie que, parce que vous vous prenez pour une journaliste objective et surtout qui peut faire des investigations, vous avez certainemnt condamné la liste des PD publiée par certains journaux. Est-ce que vous pouvez, vous au moins nous donner les preuves de vos investigations qui devraient corroborer vos allégations, selon lesquelles chez SEF il y avait un défilé de femmes.
    Après l’élimination du Kamerun pour le mondial, je pense que vous avez été parmis les jounalistes qui ont traité SEF de tous les noms d’oiseaux pour n’avoir pas tiré le penalty, pour n’avoir pas montré qu’il est grand joueur comme Drogba. Mais au prémier tour de la can il a montré tout son repertoir, tout son talent de grand joueur mondial. Tout le monde a été content, peut-être pas vous parce qu’il vous a refusé une interview. Alors de grâce montrez du serieux dans votre travail et soyez moins aigrie et surtout soyez objective si vous êtes journaliste sportive
    Nous avons bésoin des journalistes sportifs qui distillent la sportivité dans leurs écrits et analyses, mais surtout le fairplay. Nous avons perdu c’est la loi du foot .

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:24, par Zurich En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Vous insultez cette pauvre dame !

    n’avez vous pas tous vu Eto’o s’embrasser tout décontracté avec qlq joueurs ivoiriens pendant que le Gardien TIZIE tirait le 11. penalty, en oubliant q la balle de ping pong venait de nouveau vers lui.

    Je n’en croyais pas mes yeux, Ce qui me choque ce n’est pas q Eto’o ait raté ce Penalty, mais tout simplement c’est tout son comportement avant de tirer ce penalty !
    Tout le Monde entier savait q c’est Drogba ou Eto’o qui deciderait ce Match. Eto’o est tout ce q le cameroun a comme reference sur le plan mondial, a tout pour être le meilleur joueur du monde, Eto’o avait le moyen de tuer ce Match à la 39. mn ! mais il peut rater aussi un but, on le lui pardonne ! Mais bon sang, observez Drogba pendant le match, pendant les tirs au but, avant le dernier tir au but, en demi-finale avec son but en or qui ressemble étrangement à celui q’Eto’o a raté contre la CI !

    Eto’o est le talent a L’etat pur mais il lui manque la maturité et surtout la discipline q Drogba lui il a, des qualités qui ont décidés de loin ou de près deux fois déja les duel CI#CAM. Eto’o de par son statut et malgré son jeune age est un leader dans les lions, il devrait tirer ce groupe vers le haut et savoir q des duel Eto’o # Drogba, il y en aura encore et q’il devrait être obligé de trouver l’equation magique afin q ns gagnions ce duel au moins une fois dans nôtre vie.

    Qd les Français critiquent Eto’o ont parle de Racisme.
    Qd ils préferent Drogba à Eto’o on parle de jalousie pcq Eto’o n’a pas jouer ds le championnat Français.
    QD messager ou d’autre journaux du cam critiquent Eto’o on dit q’ils ne le supportent pas assez....
    Qd Bell ne parle pas bien d’Eto’o on parle de jalousie encore.
    Les capitaines et entraineurs de la majorité des équipes nationales Africaines qui ne votent pas Eto’o pr le meilleur joueur FIFA, on parle de jalousie encore....
    Mlle yamb dit q’Eto’o est un joueur dispersé et indiscipliné on dit q c’est la jalousie Bassa...
    Quand Eto’o insulte ou vocifère des âneries devant des micros vous applaudissez....

    vous oubliez une chose, le Footballeur et l’image q’il projete, la vie q’il méne, sa façon de s’exprimer...... font partie integrante du joueur.
    J’adore Eto’o mais je souffre pcq je sais q’a cause du manque de sérieux Eto’o a raté un gros coup dans cette CAN

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:32, par Samuelito !!!!!!!!!!! En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    hi !!!!!
    C’est koi ce truc à la con là, Elle même faisait quoi à l’hôtel pour voir Eto’o avec d’autres filles, épatant !!!. Si Womé est ton frer c’est ton blem, il a pris ses responsabilités contre l’Egypte et il a manqué un penalty, il n’avait même pas à le tirer, il avait été mauvais à Abidjan et il faisait un mauvais match face aux Pharaons. Eto’o c’est un big joueur et il l’a prouvé, rien à voir avec Adebayor ou Mido.
    Si t’avais rien à write tu n’avais qu’à back au pays !!!!!!!!! tirer à boulet rouge sur Eto’o, shame on you !!!!, tu fais chier, il sera encore « ballon d’or » cette année !!.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:35, par Alino de Londres En réponse à : A quelle heure ?

    Je suis etonne de voir que sur votre liste de coupables, on ne vous retrouvent jamais. VOUS les journalistes. A cause de mon boulot je n’ai pas pu regarder les matchs des Lions ; je me suis donc rabattu sur votre site.
    Avant cette elimination (malheureuse) vous n’avez jamais mentionne ces comportements (celui de SEF) precisement au contraire il etait « mis en haut » comme on dit au pays jusqu’a ce penalty du 04 fevrier.
    VOUS le faites chaque fois des que les choses tournent mal vous vous dechainez... Si on avait gagner cette CAN vous n’aurez jamais fait mention a ces divers comportements que je trouve comme vous deplorables.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:42, par naspy En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    FOOT FOOT FOOT,les annees 2004 et 2006 sont tristes pour les lions.le pays est en larme .Dire qu’il ya des joueurs de talent à son sein.

    le probleme est de savoir si cela n’est pas une punition sur la personne d’ETO’O qui se croit arriver.Certes il a fais une bonne prestation dans toutes les rencontres (comme toujours) ,mais les gestes ne trompent pas .C’est pas parcequ’on joue avec ronaldhinio qu’en realite nous sommes semblabes .Ce dernier jou avec amour pour son pays et sans arriere pensee.

    Eto’o nous t’aimons et te souhaitons une prise de conscience et une maturite .Le cameroun a besoin de toi .

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:42, par Titus Ab. En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Mrs Nathalie Yamb,

    It is such a situation that creates the differences and troubles that exist in the national team.

    How long do you persons need to understand that some of the things happening in and around

    The national team is not to be reported out dispute your devotion and obligation and freedom

    Of speech !!! It is a natural law that only apply to others and never to you. You might think

    And say. But will you not admit that you also keep such laws in you life ? Your devotion to do your

    Job, your obligation to inform the public and freedom of speech is never taken into consideration

    When you yourselves are concern. Understand the following : in every group there are things

    Happening which should never before made public or known. It creates hatred and help in splitting

    Rather than holding together. If you are annoyed because you do not belong to SEF special guest

    Then please it you problem and not a missile to use in creating another destructive point as if we

    Had solved those which already exist.

    Be honest to yourself and answer me the following questions : When did you last have sex ?

    How long was the sex session ? Who was the guy/lady with whom you went to bed with ?

    Now you begin to understand what I mean. Despite freedom of speech this is something that

    has to remain between you and your sex partner ( boyfriend, girlfriend, fiancé, husband, wife or

    whatsoever...). You might say that is private. Yes you are correct. Can you also accept that the

    national team deserves a rang of privacy too ? You must do that !!

    Why do we always go back to open old issues and bring them public ? Sports is that way. There is always

    one who wins/loss a match even if the score at the end of the 90th minute remains 0-0.

    Your issue was so destructive. You might be correct in all whatsoever you wrote but what a difference does

    it make at this time of anger and deception ? We as Cameroonians are suffering because of our non quail-

    fication for the world cup and the finale of the nation Cup.

    We had been planning here in Germany a great deal to see our team come here and play in front of us

    and to me in front of workers in company. That will no more be the reality. But I am the last persons who

    punish any player for the non-qualification.

    It is time to begin working the 2008 and 2010 so please remember in every group there are things which

    should not be made open despite freedom of speech, devotion and obligations to our jobs. I will not finish

    before mentioning the last sentence in your report is encouraging and that is the direction to go.

    “Les Lions Indomptables ont perdu un match, mais ils l’ont perdu dans la dignité. Il importe maintenant

    de tirer les leçons de cette défaite et de travailler pour qu’elle soit le prélude à des années de succès et

    augure d’un triomphe durable et mérité pour 2008 et 2010”.

    Nous esperons tous que l’avenir apportera du bien a ce pays le Cameroun qui est le notre et qui nous

    reste très chèr.

    Merci et abientot.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:49, par Titus Ab. En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Mrs Nathalie Yamb,

    It is such a situation that creates the differences and troubles that exist in the national team. How long do you persons need to understand that some of the things happening in and around the national team is not to be reported out dispute your devotion and obligation and freedom
    Of speech !!! It is a natural law that only apply to others and never to you. You might think and say. But will you not admit that you also keep such laws in you life ? Your devotion to do your Job, your obligation to inform the public and freedom of speech is never taken into consideration
    When you yourselves are concern. Understand the following : in every group there are things happening which should never before made public or known. It creates hatred and help in splitting Rather than holding together. If you are annoyed because you do not belong to SEF special guest then please it you problem and not a missile to use in creating another destructive point as if we had solved those which already exist.

    Be honest to yourself and answer me the following questions : When did you last have sex ? How long was the sex session ? Who was the guy/lady with whom you went to bed with ?

    Now you begin to understand what I mean. Despite freedom of speech this is something that has to remain between you and your sex partner ( boyfriend,girlfriend, fiancé, husband, wife or whatsoever...). You might say that is private. Yes you are correct. Can you also accept that the national team deserves a rang of privacy too ? You must do that !! Why do we always go back to open old issues and bring them public ? Sports is that way. There is always one who wins/loss a match even if the score at the end of the 90th minute remains 0-0.

    Your issue was so destructive. You might be correct in all whatsoever you wrote but what a difference doesit make at this time of anger and deception ? We as Cameroonians are suffering because of our non quailfication for the world cup and the finale of the nation Cup. We had been planning here in Germany a great deal to see our team come here and play in front of us and to me in front of workers in company. That will no more be the reality. But I am the last persons who
    punish any player for the non-qualification.
    It is time to begin working the 2008 and 2010 so please remember in every group there are things which should not be made open despite freedom of speech, devotion and obligations to our jobs. I will not finish
    before mentioning the last sentence in your report is encouraging and that is the direction to go.

    “Les Lions Indomptables ont perdu un match, mais ils l’ont perdu dans la dignité. Il importe maintenant de tirer les leçons de cette défaite et de travailler pour qu’elle soit le prélude à des années de succès et
    augure d’un triomphe durable et mérité pour 2008 et 2010”

    Nous esperons tous que l’avenir apportera du bien a ce pays le Cameroun qui est le notre et qui nous reste très chèr.

    Merci et abientot.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 14:51, par PRINCE MATIP MATZI En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    pour vos informations par rapport au tandems ETO’O FILS SAMUEL et WOME NLEND les medias veulent semer la discorde entre frère comme ils ont toujour fait entre THOMAS NKONO et JOJO ( JOSEPH ENTOINE BELL )alors je demande a tous les supporteurs des lion indomptable du cameroun de la diaspora ou au cameroun de cotinuer a croire cette equipe car elle est la mailleure sur le continent pour le moment.
    et (s.e.f )ETO’O FILS RESTE LE NO 1 sa vie privée ne derange personne
    * referé vous aux propos du prophete
    ROGER ALBERT MILLA après l’echec des tirs aux but.
    ETO’O FILS SAMUEL l’enfant d’ afrique le meilleur pour le moment dans le continent.
    PRINCE MATIP MATIZI presiden de la Communaute Camerounaise au Mali(00223)672 -42- 19
    prince_03matizi@yahoo.fr
    princematpmatizi@hotmail.com
    merçi pour la comprehension.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:00, par marbete En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je pense que cette journaliste n’accuse pas Eto’o d’avoir râté le pénalty, sinon il lui fait comprendre que le pénalty peut être râté par tout le monde même des Super joueur comme lui, en faisant allusion au pénalty râté par Womé et qui lui a été reproché par la grande majorité de Camerounais y compris notre SELF.

    C’est une analyse simple, juste faite par cette dame et très importante aussi si vous prenez le temps de bien la lire sans prendre parti ;

    Je suis une grande fan de SELF, elle lui demande d’être humble au milieu du groupe bien que les joueurs eux-mêmes ne sont pas plaints et de laisser les gens l’apprécier au lieu qu’il se mette tjours au devant de la scène.

    Le Cameroun est sorti de la compétition, il n’a pas démerité, il lui a manqué qu’un peu de chance, par contre ETO’O a prouvé aux africains qu’il est là, c’est pas pour rien qu’il est nommé 3è meilleur attaquant du monde.

    un grand merci à tous les joueurs qui nous ont redonné l’espoir, la joie, sachons tout simplement que cette année n’est vraiment pas la notre et que cette élimination précose de la compétition ne change rien à notre classement de première équipe africaine.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:08, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    A ceux qui en doute, Nathalie Yamb est bel et bien une dame qui existe. Elle est sur la photo de SEF au bas du reportage, entrain de saluer Mboma.
    Enfin, beaucoup d’entre nous n’acceptent pas que l’on dise du mal de SEF malgre tout ce qu’il fait. Oui il est le joueur le plus talentuex, oui il est le Camerounais qui nous represente le mieux actuellement a l’etranger ; mais est-ce que cela doit empecher de relever ce qui est negatif ? Etre Star et/ou leader c’est un comportement. Ce n’est pas seulement dans les declarations. Un leader c’est un Didier Drogba (je ne devrais peut-etre pas prendre cet exemple parce que les amis de SEF n’aiment aps entendre ce nom) qui est toujours le premier aux entrainements avec son equipe nationale. Il joue meme lorsqu’il est blesse comme actuellement et se donne a 200%. Il n’a pas le talent de SEF, mais se met a la disposition de ses coequipiers. Il les encourage de la premiere a la derniere minute. Pendant le match, il a toujours le souci de l’equipe et vient prendre des consignes au coach qu’il relaie sur le terrain. IL N’A PAS UN AGENDA PERSONNEL. Tout le contraire de notre Sammy national. Pour finir, avez-vous remarque que SEF a joue le 1er tour contre des adversaires beaucoup trop faciles et que, comme d’habitude, des que l’adevrsaire a ete solide, il a disparu ? Continuez a le supporter aveuglement et vous ne rendez pas un service aux Lions.

    Pascal N.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:21, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Nathalie Nyamb ...Fuck you

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:26, par Batik En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    la pembeche poursuivait eto’o partout. meme aux toilettes. elle n’a pas eut ce qu’elle voulait. Si eto’o marquait son penalty, elle ne devait rien ecrire. Nous ne savons pas accepter la reussite des autres. Le gars est au 7e ciel et sa choque. Je n’ai jamais entendu les journalistes occidentaux parler de leur Stars comme ca. Les stars africaines sont elles aussi mauvaises.

    Nathalie Yamb va chier. Ecrit sur Paul Biya et son vol. Tu choisi ton moin cher parce qu’il ne peut pas te jeter en prison. Ecris sur Paul Biya.

    Jalouse.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:29, par TRESOR En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    LA ou j’accuse l’auteur de cet article, c’est qu’elle a consacre les 3/4 de l’article a descendre Etoo. Il me semble pourtant qu’elle disait vouloir donner les causes de notre elimination. Alors a son avis c’est Etoo, combien de fois a t-elle ataque l’administration ? Le chef de delegation, la fecafoot, les conditions de preparations avant la CAN, et cet idee de preparation spontanee, nulle par mentionnee. A-t-elle peur de ne plus recevoir un billet pour accompagner les lions ? D’ou prend -t-elle les infos qu’Etoo faisait venir les femmes a l’hotel ? Je crosi en toute honnetete qu’elle ment la dessus. Je suis desole mais chez Artur Jorge, que tu sois Maradona ou pas, tu ne peux pas faire cela dans son equipe et je crois que les exemples sont legion ou AJ te jette a la porte et continue sa route (Weah, Makoun, Kameni pour ne citer que ceux la.)
    Pourquoi avoir attendu la fin de la can pour mentionner ce qu’elle appelle informations ou scoop ? Comment est-elle la seule a avoir ces infos ? Je pense que la passion et la colere emporte sur un article qui se voulait constructif. Malheureusement elle devient agressive sur un mec qui a donne le meilleur de cette CAN jusque la par ses gestes techniques et ses buts sur le terrain. Pour gagner une competition, on ne se leve pas un matin parce qu’on a une histoire sur son CV et puis on va en competition. Ceci est exclusivement camerounais, meme dans notre administration...
    Ensuite je crois que mentionner l’idee d’ethnie dans cet article montre la bassesse de cette dame. Les lions ne sont ni bassaa, ni bakaa, ni bafang, toupouri etc... L’idee de tribu ne quitte donc jamais l’esprit des camers ?
    Eh bien que la defaite fasse donc reflechir, trouvez des solutions a vos problemes par ou ils commencent.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:35, par Tonton Theo. En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : ..

    Votre démonstration est pertinente. Je voudrais interpeller les dirigeants du sport au Cameroun pour leur dire que lorsqu’on opte pour la prière du DIEU Tout-Puissant il faut absolument interdire ou se demarquer de toute pratique de magie et de sorcellerie.Nos défaites face à l’Egypte en octobre dernier et contre la COTE-D’IVOIRE samedi passé proviennent de de ces amalgames sataniques(D’où les defaites subies). DIEU ne saurait partager sa Gloire avec des médiums,sorciers et autres dignitaires Bassa qui ont passé la nuit du03 à samedi (4février06) à faire des incantations à leur grotte sacrée près d’EDEA (CRTV)04-02-06).Seul JESUS-Christ donne la victoire.Sans lui le CAMEROUN perdra toujours.AVec Lui ns gagnerons la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.Reflechissons y serieusement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:47, par fanclubetoo En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Le football est un sport d’équipe. Il serait donc trop facile de rendre Samuel Eto’o Fils unique responsable de l’échec des Lions, d’autant plus que sur le terrain, bien supporté par ses co-équipiers, il a montré un football céleste lors des trois premiers matchs. Les victoires, comme les défaites, sont collectives. Mais pour pouvoir entamer la catharsis, il faut que des réponses soient données aux questions qui se posent. Sans langue de bois.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:53, par haut-nkam En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Chere Nathalie Yamb,
    quelle haine pour Eto’o ???savez vous meme qu’il a une famille lui aussi,avez vous imagine quelle peut etre la reaction de sa femme en lisant tes feuilles de choux ???vous les journaleux a scandale,nous en avons marre,vous voulez toujours creer la polemique la ou il y en a pas.On peut comprendre que vous soyez encore sous le choc de notre elimination,mais ca ne vous donne aucun droit de traiter un joueur de cette facon.Savez vous ce que c’est meme qu’une STAR ?ne savez vous pas que Eto’o en est une ???son statut peut lui permettre de se permettre des choses sans toutefois mepriser ses coequipiers.Je pense,qu’au lieu de vous essouffler pour chercher en lui le bouc emissaire,vous auriez du puiser les memes energies pour nous parler des vrais responsables de nos echecs que sont le ministre et toute sa suite,la fecafoot,iya et sa bande de gangters.LAISSEZ les JOUEURS tranquilles,point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 15:54, par tout mal ce rend sur terre (etoo recent la douleur qil ont posé sur Wome En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    slt d’abord et bravo ,,camfoot ::: :
    je crois que mr soit disan Sameul comprend deja qu’il ne lai que de nom car le Samuel que nous connaissons Chretien devais savoir q celui qi veut etre le plus grand ce fait plus petit ,,alors cet apparence de...veut tjrs etre le plus grand et il dit n’importe qoi et nimporte cmt ,cme la derniere fois de WOME ,voila cmt il a enfoncer barga dans ce prbleme et et tout ce ci ; pr en fin faire plaisir a sa femme il clou un pays ,je demande a mr Etoo d’arrete de montrer ces petit doit au ciel qant on lui fait marqé 1 but ,car il parle trot de mauvaise chose ,,,PARDONE LUI PERE CAR IL NE SAIS PA CE QU4IL FAIS

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 16:10, par Ano En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Shut ! Quelle meilleure equipe du tournoi qui se fait eliminer aux quarts de finale ?
    vous manquez certainement d’ honnetete et vous continuez a vous enfermer sur votre histoire.
    Les meilleures equipes de tous les tournois ont tjrs remporte ces tournois-la.
    Je suis vraiment desole pour vous. Vous pleurnichez presque a mon avis.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 16:13, par FRIZa En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Chui Ivoirien etFAN d Eto mais de grace ne le demonté pas comme vous le faites now.
    Sportivement

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 16:16, par DJOLOF BOY En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Le Cameroun ne gagne plus parce-que tout simplement aujourd’hui en Afrique en matière de foot y’en a d’autres qui font mieux que le Cameroun.Depuis 2002 cette équipe n’est plus la même, elle ne fait plus peur à personne et a toutes les peines du monde à gagner.Il faut regarder la réalité en face et arrêter de se jeter des fleurs.Le seul joueur qui sort du lot dans cette équipe c’est Samuel ETO’O.Pour tout le restant de l’effectif vous trouverez dans les autres formations beaucoup mieux.C’est pas avec des OLIMBE qui n’auraient pas leur place dans une formation comme la CI ou le NIGERIA ou le SENEGAL qu’on peut oser dire que le Cameroun a la meilleur équipe.Je ne suis pas sûr que ce Cameroun passerait le premier tour s’il était placé dans le groupe D à la place du GHANA ou dans le groupe A à la place de la LYBIE, alors soyez réalistes et arrêtez ce chauvinisme.En Afrique aujourd’hui on fait mieux que ce qui se fait au Cameroun.Le Cameroun a été stoppé au 1/4 de finale durant les deux dernières CAN et n’est pas qualifié pour le mondial alors reconnaissez-le et mettez vous au travail au lieu de nous bassiner tout le temps le CAMEROUN est meilleur, le CAMEROUN celà.La CI qu’on le veuille ou non est actuellement la meilleur équipe d’Afrique en terme de talent pur.DINDANE, DROGBA, KALOU, KOLO TOURE, FAE c’est ce qui se fait de mieux actuellement en Afrique et la preuve ils sont en finale et vont peut-être même gagner le titre alors que les camerounais eux sont entrain de se gonfler les chevilles.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 18:12, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    NGYAMB !!!!
    ca veut dire viande à déchiqueter en une langue au Cameroun !
    Va au diable, bordelle vierge !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 18:43, par ? En réponse à : Eto’o n’est pas un dieu ou un saint

    reconnaisons que Eto’o est un gamin qui gère très mal avec son entourage sa popularité ! j’étais au CAMP NOU en septembre je suis camerounais et ce que j’ai vu de la part de Eto’o m’a un peu choqué mais j’ai rien dit « il a LA GROSSE TETE » avec sa voiture il a même faillit écraser un stadier téléphone à l’oreille une main sur le volant et ne s’est même pas excusé !
    revenons à la CAN !Eto’o est un TRES GRAND JOUEUR mais son indiscipline et son ego surdimensionné pour son age et son modeste palmares lui joue des sâles tours !Pour la CAN il est arrivé à la dernière minute juste avant le début de la compétition après avoir ménacé à plusieurs reprises de ne pas y participer !c’est pas de sa faute si on a perdu contre la CI mais ne pas souligner son manque de concentration pendant la scéance de tir au but !!! IL doit faire très attention parceque à cause de ses scandales répétitifs Barcelone ne serait pas contre de le vendre pour l’image du club

    Répondre à ce message

    • Le 9 février 2006 à 19:29, par Mermoz En réponse à : > Eto’o n’est pas un dieu ou un saint

      Je vous rappelle qu’il sa’gissait deux séances de tirs. Et Samuel Eto’o a marqué son premier pénalty. Vous-mêmes, est-ce qu’au commentcement dumatch vous auriez pensé que ce match aille à ce niveau ? vous parlez de concentration...Platini, Zico, Socrates ont raté leurs tirs en 1986, dans une CM !

      Cet article a été écrit par une personne JALOUSE de Samule Eto’o !

      Eto’o on n’oubliera jamais ce que tu fais pour le Cameroun !

      Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 18:53, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je reviens car je constate que vous voulez rien comprendre.
    Cette dame n’a en aucun moment je dirais sur aucune ligne, cette dame n’a minimisé le talent de SEF
    Au contraire, mais plutôt elle rappelle que son comportement qui n’a rien à voir avec son immense talent est loin d’être irreprochable.
    Dites moi tous : Pourquoi Eto’o peut il ordonner le remplacement de Zé Meyong par Boya et qui s’apprettait même à rentrer n’eût été le but de Albert le pire aurait survenu.
    Quand vous voyez SEF tirer les corners qu’est ce que ça vous fait ?
    Si les joueurs doivent partager par deux la chambre pourquoi SEF n’en ferait pas autant ?
    Quand les kmer tirent les peno pourquoi SEF ne peut il pas rester concentrer au lieu de se mettre à jouer avec les ivoiriens comme des commerçants Bamiléké au marché Mboppi à midi ?
    Pourquoi SEF en tant que leader de ce groupe de manière naturelle vu son talent n’a t il pas exigé que Womè soit maintenu dans cette selection pour la CAN parce qu’il a raté le peno contre l’Egypte le 08/10/2005 ?
    Chèrs freres, ce n’est qu’en critiquant SEF que nous lui ferons des eloges flatteurs demain.
    C’est le kmer le plus talentueux actuellement d’ailleurs l’africain.
    Ne pensez pas ke vous l’aimiez mieux que nous autres ou Mme Nathalie YAMB.
    Mais comme au Cameroun, la flagornerie, l’hyprocrisie et la langue de bois sont les maîtres mots je vous le concède.
    Vous êtes tous nuls vous ki critiquez sans façons Mme YAMB.
    Ecrivez pour vous et on verra.
    Avant SEF il y’a eu des talents et mm des meilleurs.
    Apres lui il en y’aura autant.

    Répondre à ce message

    • Le 9 février 2006 à 19:41, par Mola En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

      De quelle indiscipline parlez-vous ???
      si Samuel Eto’o avait la « grosse tête comme vous dites », pourqoui l’appelle-ton « Western Union » ? parce que justement, ce garcon est beaucoup humble. Mais il a son caractère et il dit ce qu’il pense, sans jouer l’hypocrisie. Cela choque d’autant plus que la vérité a toujours choqué. Même Roger Milla disait sa vérité et on disait qu’il avait mauvaise langue, et pourtant il ne disait que la vérité.
      Qu’il vive comme il veut, c’est son droit. Qu’il conduise des grosses voitures c’est son droit. Est-il le seul joueur à le faire ?
      Qu’il s’entraîne seul, beaucoup de joueurs dans les équipes nationales le font. Qu’il garde une chambre seul, c’est permis. Chaque joueur veut se concentrer comme il veut avant un match.
      Ne cherchez pas en Samuel Eto’o un bouc-émissaire de l’échec du Cameroun.
      L’échec du Cameroun c’est le système corrompu et archaique qui règne au Cameroun et dont le maître est Paul Biya !

      Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 19:05, par TARA En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Madame,

    Votre article est extrêmement pertinent, je vous en félicite. Je suis supporter des lions indomptables et je pense que vous avez mille fois raison.

    Je puis vous dire que d’une manière générale, ce sont des personnes lucides comme vous et comme beaucoup d’autres qui me convainquent que notre pays a un brillant avenir une fois que ceux qui occupent abusivement les postes de direction les auront quittés.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 9 février 2006 à 19:33, par Hermine En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

      Non, cet article n’est pas un article. C’est un pamphlet contre Samuel Eto’o. Il aurait fallu dire les choses que vous dites maintenant qu’on est éliminé avant ce match contre la CI. Si vous êtes vraiment journaliste. Pourquoi maintenant si ce n’est pour diviser les Camerounais, anéantir et abattre un petit gars qui en a fait plus pour son pays que beaucoup de milliers d’autres Camerounais dont vous-mêmes ?
      Pfff !!! Mme Yamb, vous n’êtes qu’une jalouse ! Votre article ne passe pas !

      Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 19:20, par cedric En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    au sujet des soi disants echaufement de samuel a part.ne savez vous pas que ronaldinho en fait de meme au barca ?
    Lors des premiers matchs de la can je suis venu a plusieurs reprise sur le site et a aucun moment je n ai lu de critique concernant samuel.Normal il marquait des buts.Alors sil vous plais arrete ce jounalisme versatille qui sali aussi vite qu il n enssence.Encourageons plutot notre pays pour lr faire avancer.Critiquer plutot les dirigeants qui se permettent de modifier la liste des joueurs convoques par le coach.Regardez les medias francais avec ses leaders/comment traite t il dessailly meme au pire moment de sa carriere ?Avec respect.Samuel est le seul joueur a quelques exeptions prets (Saidoo,Magnan,Makoun),il a montre a lui seul qu un lion ne meurt pas.Je lis deja assez de critique sur le football africain en france pour en plus devoir constater que meme dans notre pays on change de comportement comme de chemise avec nos meilleur joueur.Samuel est passe par des moments dur dans sa vie alors maintenant quil sen est sorti et cela grace va son talent laissez le jouir de sa reussite comme il l entend et VOUS journalistes sportifs de tous les pays regardez les matchs et les interviews sans chercher deriere un moyen de lui nuir.MERCI

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 20:18, par Tanifum En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    This is just stupid and outrageous. Eto’o has given his all to Cameroon without any reservation. The author of this article is just another ungreatful Cameroonian, who finds it more difficult to say thank you Eto’o than spend lots of valuable time writing this rubbish.
    Why can’t we support our brothers who try so hard. All we do is to try to destroy those who try to take us out of our mess.
    Lets be more progressive and support those who work so hard for the country.
    Thank you and Peace !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 20:42, par Munaloko En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Madame,
    Nous ne gagnons pas, ou plus, à cause des gens comme vous. L’esprit destructeur que vous partagez avec les hommes politiques du Cameroun est un gros frein à notre évolution. Après vos accusations gratuites, pourquoi voulez-vous qu’on cherche les vrais raisons de notre sous développement footbalistique ?
    Retenez toutefois que votre pamphlet ne vaudra jamais à grand jamais l’oeuvre de Samuel pour son pays...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 20:50, par Mamadur En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Bravo pour votre analyse chère Madame.

    Il serait temps que beaucoup de nos terriens reviennent au sol !

    Il faut que le foot reste un Jeu entre les peuples et cela est absolument nécessaire...

    ALLEZ le Cameroun, allez les Lions (parfois domptés)

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 21:19, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    A quoi voulez-vous faire allusion madame ? J’ai du mal à saisir ce qui a motivé la rédaction d’un article aussi destructeur. Si c’est la défaite qui fait mal, il ya des gens qui en sont morts et d’autres qui continuent d’en souffrir mais chercher à tout prix le bouc émissaire de la défaite me semble un égarement de votre part. Toutes les équipes présentes à une compétition comme la CAN viennent avec le plus grand désir de gagner. Et Dieu seul sait avec quel serieux les adversiares des lions ont cherché à traquer Eto’o sachant ses valeurs. Maintenant qu’il n’est pas arrivé à réaliser son deuxieme tir, il n’est en aucun cas l’occasion de le médire. Il a fait des efforts extraordinaires, ce garçon au point où il déclare à la fin du matche : « Je suis en miette ». Il avait le moral très bas et avait passé je crois une nuit pénible. Si vous lui reprochez l’orgueil, dites-le clairement mais cela arrive à tout le monde avec des dégrès différents. Womé a raté un pénalty, Eto’o aussi ; ce n’est pas grave. C’est dommage que Womé soit exclu mais je doute que sa présence aurait changé grand chose. C’est aussi dommage qu’Eto’o ait raté son pénalty mais les cinq autres buts qu’il a marqués ne vous interessent nullement pas je crois. Pour moi, il a beaucoup donné. Nous sommes une très grande équipe de foot ball mais ce n’est pas dit que nous devons toujours gagner. Il est temps de se ressaisir et de reconstruir un avenir positif qu’une scéance d’évolution regressive comme votre article semble bien le signifier.
    J’étais au Caire et j’ai vu et enttendu beaucoup de choses donc je ne fais pas des affirmations gratuites.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 21:19, par avava En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Nathalie yamb, jalousie go kill you.
    pouquoi tout cela maintenant ? quand il a inscrit 5 buts ( premier camerounais à avoir inscrit 5 dans une CAN ), tu n’a rien dire. C’est les gens comme vous qui passent leurs temps à prier qu’éto’o rate les buts et les peno.
    si je comprend bien l’article de cette wolowos, on peut également dire que drogba a tiré le 1er peno ivoirien parce qu’il voulait aussi se décharger de la pression.Ou on peut dire que Mboma avait tiré le 1er en 2000 pour la même raison. Toi cette bordelle, si ton sale cul a besoin d’être chauffé, c’est pas à travers ce site que tu attrapera un candidat. Il faut que cette vampire de Nathalie me dise qui marque les penos de sammy au barca ou c’est elle qui avait tirer à sa place au Mali ou à sydney. Le 1er tireur est toujour la personne qui montre le chemin au autre. Une chose est sure, dieu ne doit pas toujour être de notre coté. on a gagné trois coupes( deux CAN et un JO) succesivement par les pénos.

    votre papier vie grâce à éto’o car 1/2 de vos articles parlent d’éto’o.
    Ton problème c’est la jalousie, l’hypocrisie,
    sterilitée la ménopause prématurée, .......
    On ne veut plus voit un article écrit par cette bordelle.
    espèce de wolowos,
    fuck you nathalie, dirty idiot,
    hypocrate, Ta mère pond ,
    fuck you camfoot.
    TROP C’EST TROP. LAISSER LE GAR SE CONCENTRER.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 22:19, par beugsy En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    je suis ivoirien mais je trouve que ce article n est pas du tout bien le linge sale se lave en famille. De toute les facons il est a la base de vos victoires pendant la can alors 7 une tres belle maniere de lui dire merci

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 22:30, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    je suis francais ,passionné de foot ,ancien footballeur,francais et marié avec une camerounaise.pourquoi s’en prendre à eto’o,pourquoi bruler wome ? parcequ’ils ratent un penalty,croyez vous qu’on sacrifiera zidane s’il rate un penalty ? c’est n’importe quoi .... vous ,enfin nous,les lions ont perdu parcequ’artur george n’a pas été en mesure d’opposer un milieu de terrain conséquent,parceque m’bami est un traitre ! parceque les camerounais n’étaient pas forts psychologiquement,parcequ’il fait acceptezr de perde ! voilà tout

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 23:19, par féfé En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    je constate juste la bassesse, et l’amateureurisme des medias camerounais.comment peut on accepter de publier un tel brouillon ecrit par une merde qui ne connais rien du football et d’elle. moi je condamne camfoot. honnettement vous devez avoir honte et surtout detruire votre site c’est un almagamne de betises , de messonges et bref...franchement j’ai honte d’etre camerounais face a ce genre de conneries.et allez vous faire mettre bande jaloux.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 23:37, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Avava un peu de politesse, c’est trop fort. Peu importe si elle est novice ds le domaine du football.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2006 à 23:46, par Richard B. En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Qu’est ce que c’est que cette histoire ? Veuillez m’excusez , messieurs les reporters et/ou journalistes de camfoot, mais je n’ai rien d’autre à dire que de qualifier cet article du plus nul de tous ceux que vous ayez publié jusque là. Peut-être reviendrais-je plus tard pour mieux commenter, mais pour le moment je ne voudrais pas croire que cela a été commis.
    A tres bientôt !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 00:04, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Vraiment les camers ne changeront jamais :
    sur toutes les réactions que je lis au sujet de cet article, la quasi-totalité s’en prennent à la journaliste avec des insultes.
    vous ne pouvez pas apprendre à débattre des idées sans insulter les gens ?!
    Vous croyez que les gens ne doivent écrire que ce que vous voulez entendre. C’est aussi ca le débat contradictoire. Et debattez, au lieu de vous en prendre aux personnes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 00:18, par blebleman En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Tres bon article. Tres poignant, et vous amene a reflechir. Eto’o, le ministre et la Federation exagerent. Il n’y a pas de discipline serieuse au sein des lions. elle s’applique qu’aux plus faibles ou aux nouveaux (Emana, M’bami, ...) mais non pas aux cadres ou voyoux (Eto’o, Rigo,...)
    Nathalie, une femme jounaliste a du courage pour ecrire cette article. Certains journalistes de camfoot (hommes) ont peur d’etaler la verite. C’est une honte !! Pour le peuple et le pere fondateur qui nous a incarne le vrai patriotisme Ahmadou Ahidjo.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 01:15, par lemaire En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je suis très ému par ce rapport du match de Loins contre la Côte d’ivoir. D’une part, je suis tout de même fier de leur styl sur le terrain malgrès la défaite. Mais, je suis decu car c est grace a une défaite que l’on se rend compte de l’impolisse et du manque de respect d’Etoo.
    D’autre part le favoritisme de l’entraineur et du ministre de sports a son égard. Pour y arriver, nous savons tous que l’homme récolte le fruit de sa sémance. Même au Brésil où les hommes naîssent avec le foot, on prend du temps à préparer les competitions. Les ivoriens par exemple ont mis du pris deux entraineurs, ils mis assez de temps pour les préparations et ils avaient ainsi tout à leurs portes pour réussite du tournoi, et Dieu leur est venu en au secours.
    Que comptiez vous faire dix jours avant la compétition ? , Et l’entraineur sans salaire ? , et les jeurs sans programme fixe ?, le menistre devient selectioneur de l’equipe ?, et par la suite le même ministre devient prêtre ou pasteur pour prier Dieu à la conference qui s’est tenue avant le match. Désolé, Mr. Boa si vous avez déjà amassé beaucoup d’agent dans vos comptes, il faut donner la chance aux autres ! Nous savons tous que la chèvre broute là où elle est attachée. c est loi de notre notre pays Lapirro de Bangua peut mieux vous expliquer.

    Répondre à ce message

    • Le 10 février 2006 à 02:32, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

      Excellent article nathalie YAMB. Que ceux qui ne te comprennent pas parce qu’ils n’ont peut-être pas le niveau de lecture ( d’entendement) qui convient sachent qu’il n’ont pas le monopole d’affection ou de Sympathie pour Samuel Eto’o Fils.
      Aux ridicules charlots qui demandent s’il y aurait eu critique en cas de réussite des Lions. Il est évident que c’est parce que cela s’est mal passé que cette remise en cause a justement toute sa place. Le succès ayant ceci de particulier qu’il masque toutes les insuffisances.

      Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 04:42, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je suis ne ivoirien de nationalite Canadienne. Je regarde a la tv Samuel Eto Joue. Il est d’un talent doue.. le cameroun a perdu un match a penalty contre la cote divoire.. mais le cameroun a tres bien joue.. en samuel eto le cameroun a un joueur de talent hors de pair..si vous ne le voulez pas parcequ’il amanque un penalty apres toutes les victoires qu’il adonne au cameroun nous le prendrons en cote d’ivoire

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 07:25, par gambka arnold En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    pauvre camerounais honte a vous
    quel tristesse aujourd hui c est etoo ouuuuuu kel merdeces camer

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 08:06, par Cool En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    @Ano de Côte d’ivoire.

    Cher ami, tu reconnais aujourd’hui que les meilleures équipes sont celles qui remportent les tournois. Tu me surprends là, car à chaque fois que le Cameroun a battu la CI à la Can qu’il a remporté par la suite, vous n’avez pas reconnu que l’équipe du Cameroun était la plus forte et la plus meilleure. C’est toujours vous les plus forts, les plus meilleurs, même lorsqu’un Général se voit obligé d’envoyer vos joueurs dans un camp militaire pour prendre des cours d’éducation civique après un cinglant 3-0 face au Cameroun.

    Je serai heureux de vous voir écrire ici que l’équipe égyptienne est la meilleure en cas de victoire en finale face à la Côte d’ivoire (je supporte la CI ok). Malheureusement, on vous connaît tellement qu’on ne peut espérer vous voir un jour affirmer qu’il existe au monde une équipe plus forte que celle des éléphants de Côte d’ivoire (surtout en ce moment où elle a éliminé les Lions indomptables aux tirs aux buts 11-12).

    Vas te renseigner auprès des plus grands experts du football. Ils te diront que l’équipe qui remporte un tournoi n’est pas forcément la meilleure ! Enfin, il me semble que tu apprends à connaître le football !

    Tu reproches aux camerounais de s’enfermer dans leur histoire. Quoi de plus normal ! Nous sommes tellement FIERS de notre histoire que nous serions prêts à en mourir. N’est-ce pas parce que vous refusez de vous enfermer dans la vôtre (que vous voulez absolument reécrire) que vous êtes en train de détruire votre pays dans une crise bête bête (pour reprendre l’expression d’un ami ivoirien ici à 6 000 kms de chez lui) ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 08:10, par leo En réponse à : > le football est un sport collectif

    j ai lu votre article et je suis decu mais pas vraiment parceque c ets ca la mentalite camerounaise c est pour cela que nous resterons toujours en deca de nos capacites.

    Eto’o par ci eto’o par la eto’o ne devait past jouer aussi au goal en passant,barrer Kone...Vous exagerez .certes il a rater le penalty mais pouvez vous compter le nombre de joueurs ayant rater le penalty a ce niveau de la competition dans l’ histoire du football ?en coupe du monde ?europe concacaf et j en passe.
    la betise sinon la folie de la part de ceux qui ont sorti Wome de la liste parcequ’il a rate le penalty. Cela na rien a voir a vec Eto’o ou qui que ce soit.il en avait deja rate a la finale d une compete et comme le football est un sport d equipe ,le gardien et le joueur ont pu sauver le match et ca ne s est pas vu.Mais aujourd’hui c est tout le monde qui en parle comme si c etait la premiere fois.que dire de 1986 ?
    Mes chers freres arretez d ettre comme le drapeau,hier les compliments sur eto’o today n importe quoi suur lui.N oubliez c est une star et une STar ca se distingue de part la definition.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 08:24, par Esteban Mendoza En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Je suis Psychologue.

    Ma chère Nathalie, t’es AMOUREUSE de Samuel Eto’o Fils.

    Tu n’en peux plus de supporter ton sentiment, et puis tu te défoules à décrire ce qui t’exite le plus dans la personnalité du jeune prodige.

    Tu devrais écrire des romans, tu ferais des best-sellers. Le foot, laisse tomber, c’est pas ton truc. La chronique foot, c’est pas reéduquer un joueur, c’est pas dire qui est bon garcon et qui est mauvais garcon, c’est parler seulement du jeu, et basta. Le profil ego de Samuel, ca c’est pour vos petits magasines de weekend, de maquillage et traitements de règles douloureuses.

    Je sui sérieux, Nathalie, t’as autant de verve que C. Beyala et T. Morrison, mais ne t’acharne plus sur Samuel. Dis-lui combien il te fait mouiller et il te donnera peut-etre un baiser.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 08:32, par Cool En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    @Nathalie YAMB,

    Samuel Eto’o a offert au Cameroun et à l’Afrique plus de bonnes choses que de mauvaises. Qui est parfait dans ce monde ? Pierre qui avait toute la confiance de Jésus ne l’avait-il pas trahi en le reniant trois fois pourtant il avait été prévenu ?

    De la manière tu as écrit contre Samuel Eto’o, ne sois pas étonnée que quelqu’un d’autre, même un ami du Lycée qui t’a déviergée (excusez du peu), écrive sur toi très prochainement ! Chacun traîne toujours derrière lui une petite saleté. Et il y a toujours quelqu’un quelque part qui te connaît, qui te maitrise et qui a ton dossier le plus noir.

    Un tir au but manqué n’est pas la fin du monde. Les Lions ont toujours chicotté les Eléphants en 90 minutes. Tu devrais changer de métier, car à l’analyse sérieuse de ton article dont je suis convaincu que tu ignores la gravité et les conséquences au plan international, tu as échoué dans ta tentative de soumettre ton CV à Samuel Eto’o déjà engagé auprès d’une ivoirienne d’ethnie Gouro. Toi qui l’aurais suivi comme une chienne excitée jusque dans sa chambre d’hôtel dont tu prétends qu’il y séjournait avec une kyrielle de filles, dis-nous alors la position qu’il affectionne quand il fait ça. Tu as fait une sortie de route, demande pardon aux Internautes de ce site. En attendant, ton « mari » doit s’inquiéter.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 08:49, par VIVE MOI ! En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Toutes les mégastars ont la grosse tete, et ca c’est leur barriere mentale contre les medias sinon ils craquent ! Ronhaldinho, Zidane, Anelka, Okocha, Diouf, Adebayor, Mido, Ronaldo, Owen, Zamorano, toutes les stars du foot mondial pourraient en arriver la.

    NATHALIE, ECRIVEZ-DONC SUR PAUL BIYA ! ECRIVEZ SUR LES PÉDÉS DU PAYS, CA VOUS IRAIT MIEUX !.

    VOUS ETES UNE EXCELLENTE JOURNALISTE, MAIS VOUS DEVRIEZ ECRIRE DE LA POLITIQUE, PAS MAL DE MINISTRES PERDRAIENT LEURS POSTES GRACE A VOUS.

    VIVE SAMUEL ETOOR, BALLON D’OR ET MEUILLEUR JOUEUR AFRICAIN DU 21e SIECLE ! ETOONANT, ETOOURDISSANT, DETOONNANT !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 09:18, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Vive Eto’o,
    Eto’o t’es le meilleur !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 09:31, par conaré En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Lorsque Eto’o a marqué un cour Franc à 40 métre, tu n’as rien dit. Et aussi lorsqu’il a marqué le premier penalti, tu n’as toujours rien dit. Maintenant que tu manques ce que tu vas dire, tu le responsabilise de cet Echec. Parce qu’il a raté le deixieme penalti.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 09:54, par Manguè Mbaii En réponse à : Comme 1 boomrang, Tes insultes te reviennnent à la figure et l’arroseuse arrosée...

    Je pense que tous les lions devraient faire comme Eto’o.

    Dormir avec des petites avant chaque match, et marquer 5 buts en 4 matchs et une passe décisive....
    On ferait le carton..

    Pauvre de toi Nathalie.
    Ces internautes qui affectionnent insulter SEF, tu pensais qu’ils le feraient encore ?

    Mais cela montre au moins qu’il y a sur ce site, des internautes qui peuvent comprendre.
    La CAN, on l’a vu tous. Alors nous pouvons nous même porter notre jugement.

    Comme un Boomrang ?
    Il y a 1 adage bassa qui dit que
    « ù kènèg i nugus Ngwò, Ngwò i nugus wè »...traduction mot à mot « tu vas laver ton chien, ton chien te lave... »

    Tes insultes te reviennnent à la figure... L’arroseuse arrosée.
    J’ai honte à ta place lorsque je lis tout ce qui est écrit sur toi.

    Tu t’es inutilement salie ma pauvre. Et dire que tu auras encore le courage de mettre ton nom sur 1 article sur le net ???

    Pauvre de toi...

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 10:02, par auguste Mfouapon En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    pardon les gars laissons Nathalie comme ça. Elle a eu sa mbidi inspiration...

    Nathalie comprends toi aussi que SEF est tout ce que tu as dit mais nous l’aimons comme tel.Il faut de tout ce qu’il fait pour nous tirer de la misère que nous cotoyons au quotidien.Avec lui nous nous permettons souvent de rêver...même pour quelques minutes.

    Conseil:au lieu de te concentrer sur celui qui fait déjà quelque chose pour ce pays,pense à cette multitude de vautours autour de l’équipe et autour de nous qui ne voyent pas que depuis 72 nous n’organisons plus de CAN pour profiter et construire des stades,emmenager des aires de jeu pour permettre à plusieurs autres SEF d’éclore. Je dis profiter de la CAN car tu sais qu’ici on ne profite que de la pluie pour chier dans le torrent...Le Sommet France-Afrique n’avait -il pas permis à Yaounde d’avoir son échangeur SIMPLIFIE... on simplifie quoi alors qu’il n’ya pas assez ???????????

    Nathalie le commun des techniciens de surface sait que pour mieux nettoyer les escaliers c’est toujours à partir du haut...dirige donc tes flèches vers les véritables fossoyeurs de notre mouvement sportif en général et de notre football en particulier...LAISSE LE PICHICHI TRANQUILLE

    Samuelement

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 10:18, par L’ÉTOMANIAQUE En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    NATHALIE, VOUS ETES SEXUELLEMENT ÉTOOBSSÉDÉE.

    SI SAMUEL VOUS EXCITE TANT, MASTURBEZ-VOUS DONC AVEC VOTRE PETIT MICRO ET JOUISSEZ UN BON COUP POUR OUBLIER, CA VOUS FERA DU BIEN.

    QUAND VOUS AVEZ COMPTÉ TOUTES CES FILLES QUI ONT « FILÉ » DANS SA CHAMBRE, C’ÉTAIT LE MOMENT IDÉAL DE SORTIR VOTRE PETIT STRING ROUGE, MAIS C’EST MAINTENANT TROP TARD.

    QUAND ON EST PICHICHI EN ESPAGNE ET PICHICHI A LA CAN, ON A TOUS LES DROITS !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 10:37, par TSEGUE En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Hi vous tous ;

    Je pense que cet article sert à toujours entretenir l’éternelle polémique qui n’a plus lieu d’être.
    La petite expérience que j’ai de la vie m’a fait comprendre que les gens ne changent en réalité pas. c’est dans nos têtes qu’ils changent du fait de leur nouveau statut, on a alors l’impression qu’ils se prennent la tête, qu’ils sont sur un nuage, qu’ils sont devenus impolis et hautains. Mais je vous l’assure tout ceci est faux à 80 %, tenez, si c’est pierre Boya par exemple qui s’entrainait deux minutes seul, personne n’aurait rien remarqué, demandez vous pourquoi ? Je suis sûr que tout le monde vit un peu cette situation dans sa vie à un moment donné ou un autre. Revoyez vous au lycée entouré de vos camarades, à l’université ou même au quartier à un moment où vous chomiez encore avec tout le reste ; A ce moment, personne ne se doute de rien. Décrochez un boulot quelque part, habillez vous plus correctement, tappez vous une caisse ou construisez vous une villa,... Je peux vous assurer vos potes d’hier ne vous verront plus pareillement, pourtant au fonds de vous rien n’a changé, vous êtes resté pareil sauf très souvent qu’on a plus assez de temps à consacrer aux autres, on a plus de responsabilités et forcement plus de stress.
    Pour conclure, je peux vous assurer que ce sami n’a pas changé, il est resté lui même mais seulement ce qu’il faisait avant n’était pas perçu parcequ’il n’avait pas encore acquis cette notorieté, maintenant qu’il l’a, il suffit de ceci pour que tout le monde crie. c parceque...
    Ah mof mide, laissez l’enfant tranquille, sami je t’aime, tu as raté le peno et puis koi enkore ? wome tu as raté et puis koi ?
    Je profite de cet instant pour réitérer mes vibrantes félicitations aux lions. Quand vous perdez les armes en main comme ce fut lors de ce quart de finale, Tout le peuple est fier de vous. Je demeurre tranquille et vous prie seulement de garder la bonne ambiance car le meilleur reste à venir. 2010 sera à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 10:41, par Alex En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Vous qui racontez n’importe quoi sur Samuel Eto’o, allez lire l’article de Mutation, ce que Eto’o fait concrètement pour aider Mfédé emprisonné en Indonésie, et ce qu’il a promis faire pour lui lorsqu’il rentrera au Cameroun.

    Ayez au moins la sagesse d’écrire de telles chose. Ce gars est très humain et ne mérite pas le traitement que vous lui fasites !

    Voici un extrait de l’interviewe de Maboan Kessack :
    "Lion de l’épopée de 90, il parle des misères de l’un de ses coéquipiers en Indonésie et de ses actions comme agent de joueur.
    Propos recueillis par Junior Binyam, au Caire
    Louis Paul Mfédé est en ce moment détenu en Indonésie et vous vous investissez pour sa relaxe et son retour au Cameroun. Qu’est ce qui se passe exactement ?
    Louis Paul Mfédé est resté en Indonésie pendant plus de cinq ans sans documents officiels, sans carte de résident. Au cours d’une descente de la police de l’émigration indonésienne, il a été retenu et arrêté. Depuis un mois et demi, il est en prison et on essaie de le sortir de là. Son retour au bercail est l’unique solution. Il sera au Cameroun autour du 21février. J’ai contacté Samuel Eto’o il y a deux ans en Tunisie, à l’époque, il m’avait dit qu’il pouvait s’occuper du cas de Mfédé, déjà préoccupant. Eto’o était prêt à lui payer un billet d’avion. Ce qu’il a fait.
    Mfédé a reçu le billet d’avion aujourd’hui (ndlr : il y a deux jours) à Jakarta. Il lui a été apporté dans sa prison. Moi j’ai essayé de contacter son avocat et ce matin (ndlr : il y a deux jours), j’ai retiré son passeport à l’ambassade du Cameroun en Egypte ayant reçu les photos par Dhl. Je viens de lui retourner le passeport par la même messagerie et on espère vivement que Féfé sera au Cameroun bientôt."

    allez lire la suite... sur :
    http://www.quotidienmutations.net/

    Répondre à ce message

    • Le 10 février 2006 à 11:05, par nad En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

      Cher Alex
      je crois que tu t’evades un peu.
      Que je sache, ce que eto’o fait, a fait et fera bcp de personnes le font mais sans jamais se jetter des fleurs.
      Si tu ne le savais pas,je t’informe que vue la personalite d’ eto’o quoi qu’il fera comme bonne action sera juste pour que des personnes comme toi fassent une pub en sa faveur car il est ce qu’il est. Je ne veux pas le decrire car tt le monde le connait sauf quelques aveugles.
      Tout ce qu’on lui demande est d’etre humble et c’est ce qui fera son succes total. Ms s’il continue d’agir comme un insense je peux te garantir que sa fin sera plus pathetique qu’il ne l’est deja.
      C est tres important de bien reflechir avant d’agir.....

      Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 11:31, par Brad de Lyon En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Petite idiote de Nathalie Yamb.Je pense que t’es peut être jalouse d’Eto’or.Tu es une de ses ancienne conquête déchu ?Mais je me demande bien comment camfoot a pu publer un tel brouillon ! Vs nj’êtes pas du tout reconnaissant envers SEF. Pr être leader d’un groupe il faut le démontrer sur le terrain comme en dehors et je croit que Sef le montre assez de part son talent et ses actes en dehors du terrain notement son implication ds des oeuvres charitatives. Pte pute de Nathalie tu dis kil y a des règles à l’équipe national mais tu dois savoir que les règles changent. SEF s’est déjà affirmé et continu a s’affirmer dc la ferme pétasse.
    Vive le ballon d’or africain 2005,2006,2007...et futur ballon d’or fifa 2006

    Répondre à ce message

    • Le 10 février 2006 à 11:49, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

      tu sais ce que veut dire un leader ?
      avant d’insulter la pauvre nathalie tu aurais qd mm pu chercher le mot ds le dico. au fait c est pas la peine d’etre grossier pr faire passer ton message.
      ms je suis sure que le ton ke tu emploies ne refletes que ta personalite

      Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 11:41, par nad En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    je ne pense pas que se soit une bonne idee que camfoot vs laisses ecrire toutes vos grossieretes. vs etes ts des eto’o fils c est a dire de vrais banlieusards dc on ne peut rien vs ajouter de + ds votre tete sans cerveau.
    Amusez vous bien avec le net ms arretter de dire du n’importe car vaut mieux se taire que de raconter de tas d’ordures.
    j’espere qu’au moins ds vos prieres quotidiennes vous demandez a votre pere eto’o qui est ds les cieux de vous ouvrir grde les portes pr le paradis,vs le remerciez pr ce qu’il a fait ,fait et fera ds votre vie.
    je ne vs en veut pas trop car depuis la base tt n est pas de votre faute car si javais ete comme vs jaurais eu le mm langage crochu ms jai si envie de vs aider.Il ya mieux a faire vs ssavez que de vous attarder sur des personnes comme eto’o ou des sujets (rubbish) car ce n est pas les miettes qu’il distribue qui changeront votre vie rassurez vs.
    soyaz des bons debrouillards comme tt camerounais et laissez les futilites tranquilles.please
    NB je ne deteste pas eto’o car je n’ai aucune raison et je ne le connais pas personellement .c est un tres bon joueur et tt le monde le sait .il n’est pas comparable aux pele,maradona.roger milla et jen passe c est un joueur ordinaire et il y en a bcp .Ms tt ce qu’on lui reproche c’est son manque d’humilite ce message ne necessite pas de feedback dc abstenez vs svp ce n’est pas la guerre ms juste une ouverture pr d’autres horizons.
    sorry si j’ai froisse certaines personne ms se n’etait pas ds mes intentions.
    courage mes freres l’avenir sera meilleur il faut juste se battre et avoir LA FOI.je dis bien la FOI

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 12:03, par Brad de Lyon En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Nad pour ki te prends-tu pour nous donner des leçons ?Et puis toi ki dit ke eto’or distribu des miettes k’as-tu déjà fait pour la nation ? Je te parle de patriotisme à l’africaine.Tu es sûrement un de ces expatriés déraciné et déculturé qui ne pense qu’à lui !Sache ke à l’africaine ceux qui ont eu la chance de s’en sortir ont le devoir d’aider les autres restés au Kô ds la galère.Donc la ferme STP. Eto’or est comparable à tous ces grand noms du foot ke t’as cité.Les jaloux au lac petit imbécile de nad

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 12:29, par Domi38 En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Bravo Nathalie pour ton article que je trouve très pertiment.
    Tu touches à au problème que pose la personnalité Eto’o au bon endroit et c’est insupportable pour les incultes !
    Au Cameroun on aime tourner autour du pot au lieu de regarder le problème en face.
    Eto’o est un très grand joueur et c’est le moins qu’on puisse dire.Sur le terrain il nous fait plaisir.Il est une référence mondial pour la jeunesse de ce point de vue.
    Mais alors je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il doit garder la tête entre les épaules par respect pour ce que le football lui a donné et par conséquent devenir un véritable grand homme.
    Eto’o remercie a chaque fois le ciel mais oublie -t-il qu’une des qualités premières de Dieu c’est l’humilité ?
    Sur le plan psychologique , s’il ne fait pas attention sa santé mentale prendra un sérieux coup .Et je pense même déjà qu’il vit dans une bulle.Et c’est dangereux.
    Ceux qui l’encourage dans ces attitudes , ne participent qu’à l’enfoncer.
    les conseillers d’Eto’o gagneraient en l’aidant à garder les pieds sur terre avec son ascension sociale fulgurante.les conseillers d’Eto’o devarient être très cadrant à se niveau.Vixer un cadre à celui qu’on aime reste une très grande preuve d’amour même si cèla ne se situe pas dans un registre gratifiant.
    Eto’o, tu es un très grand joueur, tu nous fait honneur sur les stades mais je pense que l’humilité t’apportera un plus dans ta reussite, ce supplement d’âme qui te manque.
    Quant aux camerounais et autres qui croient insulter Nathalie , je pense que vous avez un problème avec votre sexualité et vous profitez de l’occasion pour vous defouler.
    Aprrenez à debattre au lieu de gueuler ou d’investir vos pulsions de cette maniere.C’est avec le debat qu’on progresse.
    Vous donnez la preuve la plus éclatante que nathalie est exactement plus soucieuse de la reussite effective d’Eto’o que vous.
    Merci une de plus à toi Nathalie et bravo à tous ceux qui comme moi ont compris tout le bien que tu souhaites finalement à Eto’o.En avant nath...

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 12:48, par Domi38 En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Bravo Nathalie !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
     !!pour ton article que je trouve très pertiment. Tu touches à au problème que pose la personnalité Eto’o au bon endroit et c’est insupportable pour les incultes ! Au Cameroun on aime tourner autour du pot au lieu de regarder le problème en face. Eto’o est un très grand joueur et c’est le moins qu’on puisse dire.Sur le terrain il nous fait plaisir.Il est une référence mondiale pour la jeunesse de ce point de vue. Mais alors je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il doive garder la tête entre les épaules par respect pour ce que le football lui a donné et par conséquent devenir un véritable grand homme. Eto’o remercie a chaque fois le ciel mais oublie -t-il qu’une des qualités premières de Dieu c’est l’humilité ? Sur le plan psychologique , s’il ne fait pas attention sa santé mentale prendra un sérieux coup .Et je pense même déjà qu’il vit dans une bulle.Et c’est dangereux. Ceux qui l’encourage dans ces attitudes , ne participent qu’à l’enfoncer. les conseillers d’Eto’o gagneraient en l’aidant à garder les pieds sur terre au regard de son ascension sociale fulgurante.les conseillers d’Eto’o devarient être très cadrant à ce niveau.Fixer un cadre à celui qu’on aime reste une très grande preuve d’amour même si cèla ne se situe pas dans un registre gratifiant. Eto’o, tu es un très grand joueur, tu nous fait honneur sur les stades mais je pense que l’humilité t’apportera un plus dans ta reussite, ce supplement d’âme qui te manque.
    Quant aux camerounais et autres qui croient insulter Nathalie , je pense que vous avez un problème avec votre sexualité et vous profitez de l’occasion pour vous defouler.
    Aprrenez à debattre au lieu de gueuler ou d’investir vos pulsions dans le dos d’une journaliste qui fait son boulot.c’est lâche .
    Pensez que c’est par le debat qu’on fait avancer les choses .
    Vous me donnez la preuve la plus éclatante que Nathalie est exactement plus soucieuse de la reussite effective d’Eto’o que vous.
    Merci une de plus à toi Nathalie et bravo à tous ceux qui comme moi ont compris tout le bien que tu souhaites finalement à Eto’o.En avant nath...

    Répondre à ce message

    • Le 10 février 2006 à 13:14, par ETIENNE En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

      @ Domi38 :

      CITEZ-MOI UN SEUL AVANT-CENTRE PROLIFIQUEGASTAR DE L’HEURE ACTUELLE QUI SOIT HUMBLE.

      ÉTOOR N’EN A QUE FOUTRE DE VOTRE HUMILITÉ, OK ? UN LION DOIT D’ABORD APPRENDRE A EN IMPOSER !

      ARROGANT, INTEMPESTIF ET AUDACIEUX, VOILA COMMENT NOUS AIMONS NOTRE PICHICHI, ALLEZ DIRE !

      Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 12:58, par mensa En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    nathali ne te fais pas de souci tu as tout dit,

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 13:09, par sergeo En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    mon cher Nad
    Je crois que tu confonds tout a fait les choses au point de te confondre toi meme.Tout ceux qui reagissent contre cet article ecrit par Mme YAMB n’ont absolument rein contre elle,crois moi parce que moi meme je n’ai pas ete d’accord avec ses propos.Tous les camerounais souffrent encore de la lourde defaite des lions,et alors que la blessure essaye de guerir,il n’est pas juste de dire certaines choses comme celles qu’a ecrites notre journaliste.Son article aurait ete plus credible si elle l’avait ecrit quand SEF faisait des triplets,là on aurait compris que ce qu’elle dit est vraiment ce qu’elle pense mais maintenant c’est juste l’expression de sa colere qu’elle a exprimé et c’est ce que lui reprochent les camerounais.
    Et puis d’autre part si on dit qu’etoo est le meilleur ce n’est pas parce qu’on attend une recompense de lui,ok ?et puis arrete d’insulter les autres c’est pas poli !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 13:25, par Chevanton En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Temps que l’on aura SEF en sélection on ne gagnera jamais rien.

    Vous pouvez parler des heures et des heures, écrire des lignes et des lignes.....

    Mais l’avenir me donnera une fois de plus raison !

    Chevanton

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 13:28, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    ca le cameroun.c’est honteux.juske kant allez vous acceptez ce ki en est etoo est fort mais il nira nulle part s’il continue comme ca ces propos au barca envers la presse.nathalie a dit ce kil en est.on na une belle ekipe mais si ca continu comme ca meme dans 50 ans on va continuer a perdre ainsi.ignore til kavec plus de concentration il ira loin.mais en continuant ainsi il naura jamais le ballon d’or mondial.je suis horifiée et voire meme degueuler de lire des anneries des surfer soit tes folle de etoo il a reuser de te baiser.vous pensez kelle n’as ke ca a faire.geremi opu ngom ki priait pendant la seance de tab ce st des anes.
    NATHALIE NECOURES PAS CES ANES CE LA MEME KI TU ETOO¨PARCE KIL TROUVE TT CE KIL FAIT EST SUPER(BALLE AU PIED CEST VRAI).JE SAIS KE LIRE DES REACTIONS PAREILLE PEUT DONNER ENVIE DE PLUS ECRIRE MAIS FAIT CE KE TU AIME ECRIS CE KIL EN EST CE KI EST VRAI CAR CEST PAS TT LE MONDE KI REAGIT COMME LA MAJORITE DE CES ABRUTIS D4INTERNAUTES.
    OUI LES 5 BUTS BUT DETOO NOUS A PERMIS DATTEINDRE LES QUARTS OUI SON INDISCIPLINE ET SON MANKE DE CONCENTRATION NOUS A PERMIS DE RENTRER PR MOI IL EST COUPABLE.
    MAIS JE NE LUI EN VOUDRAIT JAMAIS DAVOIR RAT2 CE PENALTY. ETOO A UNE DOUBLE PERSONALIT2 DR JEKYLL ET MISTER HYDE.
    BON COURAGE NATHALIE IL YA VRAIMENT KE LES FEMMES KI FT UN PEU AVANCER LE CAMEROUN.
    TT ABRUTI KI VOUDRA REPONDRE PAR DES INSULTES OU DES ANNERIES DU GENRE JE LEMMERDE TE LENCULE (pardonnez lexpressions)

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 13:41, par L’ETOOMANIAQUE En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    ETOOR VOUS A-T-IL DIT QUIL VOULAIT ALLER OU QUE CE SOIT AVEC VOTRE SELECTION DE MERDE ET SES PROBLEMES ? IL N’EN A QUE FOUTRE ET PUIS Y A AUCUN LIEN ENTRE RATER UN PENO ET L’ORGUEIL.

    JALOUSIE A PART, SCANDEZ AVEC MOI :

    ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR ! ETOOR BALLON D’OR !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 13:45, par zürich En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Milla ne s’est jamais fait appeler Western union. Milla n’a jamais faroté personne, il n’en avait même pas ! Milla pour le cameroun, il n’y a pas de mot pr le dire !
    Milla ne manquait jamais les grands rendez-vous !

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 13:59, par simony42000 En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Cameroonians should learn to accept defaets ?We had the best team in the tournament, the fact that we were eliminated at the quarter fianls should not give room for us to start blaming any person. It is football and anything could happen at any time.If we won the cup, would all this talking or blaming of players and officials had arose ?Accept defeats please and stop blaming players or officials.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2006 à 14:33, par ? En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    Nathalie Yamb n’existe pas c’est un prête nom.

    Eto’o a marqué 5 buts en cette Coupe d’Afrique, au lieu de s’occuper de ce qu’il a fait sur le terrain, on vient nous raconter sa vie, n’importe quoi.

    Même Yaniick Noah qui a gagné Rolland Garros raconte qu’avant de jouer un match il lui arrivait de bien piner, mais sur le terrain il était efficace. N’est ce pas cela qu’on demande à Eto’o ?

    Vraiment camfoot, votre recherche du sensationnel va vous tuer un jour...

    Répondre à ce message

  • Le 17 février 2006 à 13:48, par LAURY En réponse à : > Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    ETO EST PEU ETRE UN GRAND FOOTBALLEUR MAIS LE CAMEROUN PEUT SE PASSER DE LUI PARCE QUIL Y’A PLEIN DE TALENTS

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2009 à 17:06, par fondja En réponse à : Coupe d’Afrique des Nations : Comme un boomerang...

    salut moi je suis un petit garçon de 16an je suis footballeur dans un c’entre de formation j’aime le foot et je voudrais etre comme eto’o emana . je voudrais que vous me donné des concin pour defeni un star du foot voici mon e-mail FONDJASITI@YAHOO.FR merci de ma voi ecouter

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon