Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interview

Benoît Angbwa : « Déjà plongé dans la compétition, il n’y a plus lieu de reculer. »

Cameroun - Côte d’Ivoire le samedi 4 février...

Camfoot.com

Il fait son baptême de feu à la coupe d’Afrique des nations en Egypte. Jeune défenseur, il a eu sa première titularisation dimanche dernier contre la Rdc. Une expérience qu’il souhaitait renouveler, tant il veut prouver aux dirigeants de Krylia Sovoto où il a récemment signé, qu’ils ne l’ont pas choisi par hasard...

Le 2 février 2006
commentaires

Camfoot.com : Vous êtes à votre première participation à la Can, que ressentez-vous ?

Benoît Angbwa :
Effectivement, c’est une joie pour moi de participer à cette compétition qui, comme on le sait tous, est une grande compétition. L’occasion que j’ai à la vivre et de participer est une grande fierté pour moi.

Benoît Angbwa (à gauche) avec Djemba et Emana
Sur lebanc, pendant le match d’ouverture du Cameroun contre l’Angola

Camfoot.com : Vous avez été titularisé pour la première fois contre la Rdc dimanche dernier, était-ce une bonne entrée ?

Benoît Angbwa :
Je pense avoir fait ce que le coach m’a demandé, à savoir respecter les instructions et, honnêtement, j’ai eu de bonnes sensations encor que ça faisait un bon bout je n’étais pas entré dans la compétition. Donc, j’ai jugé mon entrée ma foi bonne. C’est vrai que c’est à l’opinion à juger et non à moi.

Camfoot.com : Pour les nouveaux comme vous, il y a certainement des difficultés à surmonter dans de compétitions comme la coupe d’Afrique des nations ?

Benoît Angbwa :
Déjà, il faut reconnaître que je suis habitué à de grandes compétitions. C’est vrai que la Can a une autre ampleur. Moi, je ne l’ai pas abordée avec appréhension ou avec frousse, toujours est-il que ce sont des compétitions qu’il faut gérer avec beaucoup de concentration. En réalité, comme difficulté pour tout novice, il y a un peu la crainte de mal faire.

Camfoot.com : Y’aurait-il alors des choses à améliorer dans votre déploiement sur le terrain ?

Benoît Angbwa :
Tout cela va sur deux volets : l’aspect individuel et l’aspect collectif. Je pense que sur le plan collectif, on a assez travaillé et l’accent a été placé sur l’humilité, la solidarité entre nous. Ce qui se reflète aujourd’hui par le groupe solide que nous formons. Sur le plan personnel, je pense que j’ai encore à faire pour apporter davantage à ce groupe ce que je sais faire.

Camfoot.com : Psychologiquement êtes-vous à rentrer samedi si l’entraîneur vous refaisait confiance ?

Benoît Angbwa :
Dans ce sens, je suis assez prêt pour jouer ce match de samedi, au cas où l’entraîneur portait son choix sur moi. Déjà plongé dans la compétition, il n’y a plus lieu de reculer. Donc, on accueille chaque équipe et, on la gère. Dans ce sens, je suis très prêt pour apporter ma contribution.

Angbwa et Souleymanou aux entrainements mercerdi 1er février

Camfoot.com : Avez-vous déjà vu cette équipe de Côte d’Ivoire évoluer dans cette compétition ?

Benoît Angbwa :
On a eu l’occasion de la voir jouer, puisque nous jouons à des jours et des horaires différents. On a observé ses joueurs, et on sait que c’est une équipe qui a un bon potentiel. Il faut donc la prendre avec beaucoup de sérieux.

Camfoot.com : Ces derniers, on a beaucoup parlé de votre transfert. Où êtes-vous finalement ?

Benoît Angbwa :
Concrètement, je suis en Russie au Krylia Sovoto où je suis engagé pour deux saisons.

Avec les reporters de Camfoot, au Golf Pyramids Resort

Camfoot.com : A un moment, on parlait aussi de Marseille...

Benoît Angbwa :
C’est vrai que Marseille était assez intéressé, notamment après le match du Cameroun à Bilbao. Il y a eu des discussions assez chaudes. Je pense que les choses ont évolué à la traîne, parce que les dirigeants de Marseille sont arrivés bien après ma signature avec le club russe.

Propos recueillis par Kisito NGALAMOU et Guy NSIGUE, au Caire.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon