Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions en club

Bundesliga : Bochum neutralise le Werder de Brême

En direct de Bochum

Camfoot.com

Commencé vendredi dernier par la rencontre au sommet opposant Stuttgart à Schalke 04, la Bundesliga a véritablement pris son 45e départ hier Samedi. Dans le bassin de la Ruhr, le VfL Bochum de Joël Epalle accueillait le Werder de Brême. Une sorte de David contre Goliath.

Le 12 août 2007
commentaires

Donné gagnant sur les papiers, le Werder de Brême a peiné devant la modeste équipe de Bochum très organisée et menée de main par Joël Epalle repositionné comme deuxième attaquant. C’est à 15H30 précis que Knut Kircher donne le coup d’envoi dans la cuvette de rewirpower stadion de Bochum. Du côté des poulains de Marcel Koller, l’effectif est au complet contrairement à Brême qui doit se passer de ses principaux ténors que sont Wome Nlend et Frinks, tous deux blessés pendant la préparation d’avant championnat.

L’entrée des deux équipes

Alors que tout le monde s’apprête à voir Diego et Borowski s’emparer littéralement du milieu de terrain, Grote et Bechmann donnent le ton et ne laissent aucun espace à l’adversaire. Dès la deuxième minute de jeu, Epalle s’empare du ballon, efface son vis-à-vis et se fait tacler à l’entrée de la surface. Le coup franc mal tiré, Tim Wiese va relancer ses coéquipiers. Jusqu’à la 35e minute, Bochum va continuer son forcing, multipliant les occasions de but comme cette frappe de l’international Camerounais qui pivote dans la surface de réparation, tire du gauche et voit sa frappe raser complètement le montant gauche du gardien du Werder de Brême. Pratiquement inoffensif jusque là, les poulains de Thomas Schaaf vont réagir par contre à la 37e minute. Boubacar Sanogo se lance en solitaire dans la surface de réparation et se heurte au gardien Lastuvka qui commet la faute. Le central n’hésite pas à siffler le penalty qui sera transformé deux minutes plus tard par le Brésilien Diego, élu deuxième meilleur joueur de la saison dernière par le Magazine sportif Kicker.

Cueilli à froid, Epalle et ses coéquipiers vont tenter en vain de revenir au score. À la 45e minute, sur une balle arrêtée, l’international Ivoirien se lève plus haut que tout le monde et trompe d’un magnifique coup de tête le gardien de Bochum. Contre tout attente, c’est le Werder qui va regagner les vestiaires avec une confortable avance sur son adversaire du jour.

Le réveil de « David »

Avant le début de la deuxième mi-temps, les pronostics allaient bon train, avec en mémoire le fameux 6-0 infligé par Brême la saison dernière au match allé qui s’était également déroulé à la rewirpower stadion de Bochum. Certains pensant que les deux buts encaissés en première période annonçaient une nouvelle série pitoyable pour les poulains de Marcel Koller. C’était sans compter sur une détermination intraitable des coéquipiers du capitaine Thomas Zdebel.

Comme en première période, c’est Bochum qui prendra les choses en main. Epalle, toujours lui, se saisit de la balle, efface sin vis-à-vis, fixe Mertesacker et ouvre sur sa droite. Stanislav Sestak se saisit du cuire, frappe du gauche et permet au VfL de revenir au score. Nous jouons ainsi la 47e minute de jeu.

Un match parfois un peu tendu

Deux minutes plus tard, Bochum récidive par l’intermédiaire de Bechmann servi par Dabrowski. Les deux équipes sont alors à égalité. Poussé par son publique, le club de la Ruhr fera tout pour prendre l’avantage sur son adversaire en multipliant des raids offensifs à l’image de cette frappe de Joël Epalle à l’entrée de la surface qui aurait permis aux spectateurs d’oublier complètement l’humiliation de la saison 2006-2007. Les deux équipes vont se séparer sur le score de deux buts partout.

Stephen Sunou à Bochum

Les réactions :

Boubacar Sanogo : « C’était un match difficile d’entrée, on a pris l’avantage en menant au score par deux buts et après on s’est fait rattraper. C’était vraiment difficile. » Parlant de son nouvel employeur, « si je suis arrivé au Werder, c’est pour faire une belle carrière en Bundesliga et mon objectif c’est de marquer le plus grand nombre de buts possible. »

Marcel Koller : à propos de Joël Epalle, « Il présent sur le terrain, fait ce qu’il veut avec le ballon, c’est ce que le public veut voir. Il a été très astucieux face aux deux défenseurs centraux de Brême qui sont très grand et comme d’habitude actif sur tout les côtés »

Joël Epalle : « je suis vraiment satisfait parce qu’on aurait pu gagner ce match à domicile. Avec un match nul contre une grosse équipe de la Bundesliga comme le Werder de Brême, on ne peut que être satisfait. Nous avons manqué de réussite et malgré le fait que nous avons dominé toute la rencontre nos adversaires ont démontré qu’ils restaient une grande équipe. Nous avons payé cash chacune de nos erreurs commises. »

Klaus Alof : à propos de la blessure de Wome, « Pierre est blessé et non sait pas encore comment va évoluer sa rééducation. Nous espérons tout simplement qu’il regagnera rapidement l’effectif comme les autres qui sont actuellement absents. Nous espérons qu’il reviendra rapidement. En principe, ce genre de blessure peut écarter le joueur du terrain pendant 3 à 6 semaines après l’opération. Maintenant on verra comment est ce qu’il récupère pour programmer son retour. »

Un nouveau Fan Club ?

Un peu d’histoire :

Avant le match du Samedi 12 Août 2007, les deux équipes s’étaient déjà rencontrer 60 fois. Si Brême est devant Bochum avec 38 victoires sur 9, les deux formations ont eu à faire jeu égal 13 fois pour un total de 60 buts marqués par le VfL contre 123 à l’actif du Werder. Sur 30 matchs à domicile, Bochum en a remporté 9 contre 15 pour un total de 6 matchs nuls.

Les 5 dernières confrontations :

- 03.03.2007, Werder – VfL (3-0)

- 14.10.2006, Werder – VfL (6-0)

- 26.02.2005, Werder – VfL (4-0)

- 25.09.2004, Werder – VfL (4-1)

- 24.04.2004, Werder – VfL (0-0)

Statistiques de la première journée

- VfL Bochum : Lastuvka, Concha, Meichelbeck, Maltritz, Yahia, Dabrowski, Zdebel, Grote (Fuchs, 82e min), Bechmann (Mieciel, 68e min), Sestak, Epalle.

- Werder Brême : Wiese, Naldo, Fritz, Schulz, Mertesacker, Diego, Andreasen, Jensen, Borowski, Rosenberg (Schindler, 62e min), Sanogo.

Buts :

- Sestak (47e min) et Bechmann (49e min) pour le VfL
- Diego (39e min) et Sanogo (45e min) pour le Werder.

Arbitres :

- Central : Knut Kircher (Rottenbourg)

- Assistants : Wolfgang Walz (Pfedelbach), Thorsten Schiffner (Konstanz)

- 4e arbitre : Dirk Margenberg (Wermelskirchen)


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon