Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Maroc - Togo

Le match nul de l’espoir

Camfoot.com

Le match nul entre Marocains et Togolais du mois de juin a permis aux Lions Indomptables de conserver leur destin entre leurs mains. Aujourd’hui, bien que restant derniers de leur poule menée par leurs adversaires du jour, rien ne semble insurmontable pour peu que les Lions se reprennent.

Le 4 septembre 2009
commentaires

Avec deux victoires contre le Gabon, ils se retrouveraient à nouveau en position favorable devant accueillir en octobre un Togo, qui au mieux aurait le même nombre de points (7). Il ne resterait plus qu’à aller chercher une qualification au Maroc, comme en 1981.

Les Lions Indomptables ont donc leur destin en main. Mais ça ne veut pas pour autant dire qu’ils sont qualifiés. Pour cela, il faut remettre un coup de collier. Les premiers pas de Paul Le Guen en tant que sélectionneur ressemblent pour l’instant à un état de grâce, puisqu’il a obtenu tout ce qu’il souhaitait. Pour autant, ce serait un tort de minimiser les Panthères qui veulent offrir un succès posthume à leur ancien Président Omar Bongo. Parce que la sélection gabonaise, bâtie autour de la sélection de juniors qui avait été à la CAN n’a pas envie de louper cette occasion et avec six points, on peut estimer qu’elle a déjà un pied à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations angolaise.

L’objectif initial des Panthères atteint, on peut légitimement penser que la pression sera côté camerounais. Une situation que les Lions ont l’habitude de gérer. Combien de rencontres les différentes générations de Lions Indomptables ont-elles gagné sur terrain adverse ? Maroc, Côte d’ivoire, Sénégal, Ghana, Nigeria, Mali autant de victimes. Mais pour autant, cette équipe de retour sur la terre de son dernier exploit n’a pas pu se faire violence contre le Togo. Saura-t-elle se réveiller et trouver une solution à son attaque atone ? Avec dans ses rangs l’un des meilleurs attaquants d’Europe, l’équipe nationale n’a pas trouvé la faille en deux rencontres. Et c’est bien le plus inquiétant au moment d’entamer les quatre rencontres en trois mois. C’est une lapalissade, mais pour gagner des matchs, il faut marquer des buts.

Alors, à Samuel Eto’o, Achille Webo, Somen A Tchoyi, Achille Emana, Paul Alo’o Efoulou et tous les autres de trouver la solution. Le mois de septembre est plus favorable à la compétition, il n’y a pas de perturbation avec les transferts, les négociations de contrat. Place au jeu, mais attention à ne pas se retrouver sur le carreau. Avec la performance du Gabon, un des trois favoris du groupe va tomber et n’ira pas à la CAN 2010. Pourvu que ce ne soit pas nos Lions…

Joseph François Djomo


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon