Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

La cité balnéaire de la région du Sud-Ouest, ville où a été érigé un magnifique stade Omnisports a été le théâtre des situations apeurantes depuis le début de la semaine. Certains matchs de Ligue s’y jouent désormais avec l’indisponibilité des terrains de Douala. Mais les tensions politiques rendent tout déplacement dans cette zone difficiles. Pour Coton Sport de Garoua et Avion FC du Nkam qui devraient s’affronter ce mercredi au Centenary Stadium

Le 7 février 2019

Le contexte dans lequel le match devait se jouer était véritablement préoccupant. La région, étant aux proies à l’insurrection armée des séparatistes anglophone qui réclament leur indépendance du bloc francophone, vit depuis lundi sous l’appel du Ghost Town (Villes mortes) lancé par les indépendantistes. Depuis deux jours donc, des groupes armés font des incursions dans des villes pour s’assurer du respect de leur mot d’ordre.

Les deux clubs, qui avaient rendez-vous au Centenary Stadium pour leur match de Ligue 1 devaient donc s’assurer de bénéficier de la protection des forces de l’ordre pour circuler et vaquer à leur quotidien. Ce n’est clairement pas une situation qu’on devrait faire vivre aux jeunes joueurs de la République.

Et puisque les positions des parties ne bougent pas, on peut logiquement s’interroger ce qui arrivera à la CAN 2021, que le Cameroun va organiser, si le risque sécuritaire ne s’est pas résorbé.

Deux ans c’est loin, mais c’est à jamais très proche.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 8 février à 15:08, par predator drone En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    @akil bien sure ce que tu dit est pertinent et juste, mais comme ont dit chaque choses a un temps, et pour le moment faut d’abord mettre le N’DJOKA de coté les échéance sont nombreuse il n’ya pas que les BONOBO D’AMBABOYS, toute la sous région d’afrique central est en danger molla , donc soit compréhensif. le N’DJOKA ne fuit pas, l’heure pour les hommes en tenue de cette dit région(partis d’afrique) d’etre prêt a tous moment l’affaire la n’arrive pas qu’aux autre ! il ya deux jours le TCHAD a faillit etre secouée par soit disant une colonne de blindé a bord des térroriste et autre c’est l’aviation d’un autre pays qui a intervenue , non seulement c’est un aveux de faiblesse pour un état soit disant souverain ,et stratégiquement peut etre un potentielle danger pour ses voisin !! a bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 13:12, par akil En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    Predator Drone qu’est ce que tu as contre les militaires ? Ils ne doivent pas boire la bière et niquer les filles pourquoi ? Malchance ce ne sont pas des hommes et des femmes ? Ça n’empêche pas de traiter les ambazozos !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février à 00:58, par Cheboy En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    C’est drôle comme on se plaint du racisme, pourtant tu ose adresser un frère noir, un babouin. Predator drone, tu êtes une honte pour l’Afrique

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 22:17, par predator drone En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    @small bite change de foret BABOUIN a CUL rouge !!!

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 21:51, par small lion En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    "Ne te dérange pas bro. bientot on va vous laisser votre « Ambazonia"

    Bientot c’est quand ? Faites le tres vite

    "Le gouvernement attend que tous les « non ambazoniens » sortent d’abord. En plus personne n’a besoin de vous" !

    Depuis 3 ans que vous perpetrez un genocide chez nous, cest tjours les "non ambazoniens" que vous cherchez a faire sortir comme ca ?

    Vous n’avez pas besoin de nous mais VOTRE MILICE TRIBALE BETI BULU FAIT ENCORE QUOI ALORS CHEZ NOUS ???

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 20:27, par Patrick En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    Donc avec l’Argent de petrole des Camerounais, vous les petit sabit tout Camfautnos pense que votre père Biya va construire un autre stade a Kribi ou meme Sangmelima ??? Arrete vos reve. Ils ont deja perdu beauchoup d’Argent. Soit il jouent la CAN 2021 en 4 ville 6 stades, 2 a Yaounde 2 a douala et 1 a Bafoussam et Garoua avec l’acceptance ou pas, de la Caf ou soit votre père trouve la solution de ce problème. Si non adieu Can 2021 aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 12:45, par small lion En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    @ AUGUSTIN TCH

    100% daccord. Aucun championnat au monde ne se joue en pays etranger. Etant donne que Buea est la capitale de l’Ambazonie le championnat Biyamerounais ne devrait pas sy derouler. Nous sommes meme pret a demonter le stade en piece detacher et vous le rendre.

    • Le 7 février à 15:21, par Dilanstar En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

      Ne te dérange pas bro. bientot on va vous laisser votre « Ambazonia ». Comme vous vous aimez beaucoup. Ainsi vous allez voir comme vous ètes laids et pour pourriez ainsi vous entretuer très bien. Le gouvernement attend que tous les « non ambazoniens » sortent d’abord. En plus personne n’a besoin de vous !

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 12:10, par Augustin TCH En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    Et pourquoi pas laisser limbe et opter pour la construction d un stade a kribi ? Laisser pour le moment ces zones en conflit tant que le calme n est pas revenu et une solution pacifique trouvée ? Kribi a plein d atouts : ville balnéaire, population jeune et dynamique, le port Et les activités industrielles autour, routes etc...je vote pour limbe..ça rassurera la caf..on a 2 ans pour construire un stade de 20 000 places..a ce effet d ailleurs, chaque province devait initialement en disposer..

    • Le 7 février à 15:06, par Dilanstar En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

      je suis d’accaord avec toi. Kribi est milles fois plus attrayant. Kribi a plus d’atouts et effectivement nous ne devons plus rire. Trop c’est trop. On devrait les isoler avec leur soit disant « ambazonia ». ainsi ils verront comment ils sont laids et vont s’entretuer

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 15:02, par Dilanstar En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    Aucun match d’un championnat ne se déroule sans la présence des services de maintien de l« ordre. Le cameroun a beaucoup d’atouts et actuellement nous avons beaucoup de stades qui sont pratiquement tous en service. donc il serait souhaitable pour le gouvernement de commencer a songer d’isoler cette zone du pays, s’il ne veulent pas comprendre que chaque chose a son temps. Nous avons une autre grande ville balnéaire. Le gouvernement devrait aussi songer a construire des grandes infrastructures sportive à kribi. Je préfèrerai voir un bon match de football a kribi que chez les soit disant »AMBAZONIENS". Je pense que nous n’avons pas besoin d’eux

    Répondre à ce message

  • Le 7 février à 12:39, par small lion En réponse à : Limbé : un contexte sécuritaire apeurant

    @PREDATOR DRONE

    Toujours le meme discours des incapables qui ne sont jamais responsable de rien. On est dernier dans tous les domaines sans exceptions du fait du premier hihihihihihihihi !!! De veritables babouins au cuit rouge

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches