Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interpoules

Sacré Caiman !

Camfoot.com

La trente cinquième et dernière édition du tournoi interpoules s’est achevée en apothéose ce mercredi au stade militaire de Yaoundé. Le représentant de la province du Littoral, après avoir été mené au score durant la première période, est finalement venu à bout, 3 - 1, de son adversaire de Ngaoundéré. Ce fut au terme d’une rencontre enlevée qui a confirmé la tendance du jeu pratiqué pendant la compétition, occupation du terrain et défense.

Le 25 octobre 2007
commentaires

Après Tiko United, le représentant de la province du Sud-Ouest et Unisport de Bafang, le Flambeau de l’Ouest, Caïman Akwa club de Douala a décroché son billet d’entrée en première division, après quatre ans passés dans l’enfer de la deuxième division. Une victoire saluée par des centaines de supporters euphoriques, lesquels rêvent désormais de voir le club mythique d’Akwa retrouver sa véritable place sur l’échiquier du football national. C’est aussi le vœu exprimé par l’entraîneur principal du club de Douala : « J’espère que les dirigeants vont tout mettre en œuvre pour que l’équipe cesse avec ces allers et retours entre la première et la deuxième division », a souhaité Bille Tanga à la fin de la partie.

La rencontre en elle-même n’a pas connu de round d’observation. Les deux équipes, ayant à cœur d’en découdre, se sont lancées à fond dans la bataille. Et Caïman, grâce à sa défense de zone, a réussi à étouffer son adversaire. Le capitaine Biyaga et ses coéquipiers allaient obtenir coup sur coup trois corners. Après une domination territoriale stérile durant les dix premières minutes, les « verts » de Ngaoundéré que certains croyaient déjà au bord de la rupture, se réveillaient finalement.

Ngando Picket et sa bande, le 12è homme pour Caïman

Grosse frayeur pour Caïman à la 11e minute. A la suite d’un contre meurtrier mené sur le flanc gauche, Adolphe Serehinde adresse un caviar à son avant centre pris dans l’étau de la défense des rouges de la capitale économique. Alhadji Djaouro se défait du marquage serré de Jean Claude Bweniack et Serge Bakang et n’éprouve aucune difficulté pour ouvrir le score en finesse. Avec un sang-froid impressionnant, il glisse le ballon au fond des filets du portier Ngande Kouebou, excellent tout au long de ce tournoi.

Plus rien ne sera plus joué jusqu’à la mi-temps. Aucune action d’éclat, si ce n’est quelques actes d’anti-jeu manifestes des « caïmantois », énervés et qui cherchaient désespéramment la faille. L’arbitre central, Thérèse Nteme Zoa, tentera de calmer les esprits surchauffés en brandissant trois cartons jaunes. Coté Caïman, Paulin Bidias est ramené à l’ordre à la 29e. Par la suite, deux joueurs de Dynamique Fc, Oumarou Sanda et Emile Nzoyem sont avertis aux 34 et 37e minute. A la 44e minute, Biyaga, d’un tir des 25 mètres qui effleure le poteau droit du dernier rempart de Dynamique Fc, Mohamadou Awal, sonne la révolte.

Éric Yopa balle au pied, homme du match avec 3 buts

Adalabert Mangamba, la touche du maître

En seconde manche, les choses sont allées vite, trop vite même. 50e minute, à la suite d’une longue touche exécutée par Junior Bene, Eric Yopa intercepte la balle de la poitrine à l’entrée des 18 mètres. L’avant centre de Caïman, nonchalant, évite le tacle de Ferdinand Sali, met Wana Youssouffa au vent, et mystifie le dernier rempart Mohamadou Awal. 1 - 1. Devant la tribune officielle, le fan club venu de Douala et dirigé de main de maître par le célèbre Ngando redonne de la voix. Sur le banc de touche, le président Adalbert Mangamba, officiant comme coach en lieu et place de Billé Tanga et Eugène Ekéké suspendus, opère trois changements qui vont se révéler décisifs par la suite.

Mbella Mbongo cède sa place à Emmanuel Diboa, Tobbo Eyango est jeté dans la bataille en lieu et place de Biyaga et Francis Mbarga est remplacé par Prinsly Wadjoh. C’est le début du déluge. Caïman contrôle totalement son sujet. La défense de Dynamique craque finalement à la 73e minute.

Eric Yopa, d’une frappe sèche à raz du sol, des 30 mètres, envoie les siens au paradis. Le même Yopa se chargera personnellement de sceller définitivement le sort de ses adversaires à six minutes (comme à 6h) du coup de sifflet final, en inscrivant son troisième

Ernest Badigaï

but dans un trou de souris. Le coach de Dynamique Fc, Ernest Badigaï est inconsolable : « Après une première manche où les consignes données ont été assez bien respectées, je ne sais pas ce qui leur est passé dans la tête en seconde période. Je leur ai bien dis. Et voilà ce qui arrive alors qu’on était aux portes du bonheur. Menant au score, 1 à 0, mes joueurs, je l’imagine, ont été trahis par un excès de confiance. Dans le camp d’en face, les autres ont cru plus que nous. Mais, d’une manière générale, il faut remonter le temps pour trouver les causes réelles de notre échec. Les interpoules ont été organisés à la va vite. Dynamique de Ngaoundéré a eu moins d’une semaine pour se préparer. Il faut revoir cette histoire ».

Jean Robert Frédéric Fouda, à Yaoundé

Réactions

Bille Tanga, Coach de Caïman Club

Bille Tanga

« Nous allons d’abord savourer cette montée en première division. J’espère que les dirigeants vont tout mettre en œuvre pour que l’équipe cesse avec ces allers et retour entre la première et la deuxième division. Sur le plan purement technique, j’ai de jeunes joueurs talentueux, qui ne demandent qu’à être pris en charge. Nous espérons que tout le canton va nous apporter le soutien matériel et financier nécessaire. »

Mohamadou Awal, Dynamique Fc

« Mon ambition était de conduire cette équipe au plus haut niveau, en clair, de disputer le championnat de première division. Après cette déception, je vais prendre du temps pour décider de mon avenir. Je suis vraiment abattu. Nous sommes revenus en deuxième manche avec la ferme intention de conserver notre avance acquise dès l’entame du match. On se disait qu’il fallait tenir juste 45 minutes pour atteindre notre but. Malheureusement, nous avons choisi de jouer très bas. Les attaquants de Caïman ont pesé sur nous. Toutes les balles revenaient aussitôt dans notre défense. Cette situation ne pouvait pas durer. Nous avons craqué. »

Charles Emedec, président comité organisation interpoules

« C’est grâce au public que la fête a été belle. Les joueurs ont fait ce qu’ils pouvaient. Le spectacle a été au rendez-vous. Il y a juste à regretter l’affaire Union d’Abong-Mbang qui est venue ternir quelque peu l’éclat de cette compétition. Je conseillerai Union d’Abong-Mbang de chercher un directeur administratif, qui aura entre autre pour mission, de lire les textes de la fédération camerounaise de football, de les expliquer aux entraîneurs, joueurs et même aux membres du club. L’année prochaine, nous allons continuer avec la super D2 ou la D2 nationale si vous voulez avec trois régions. Nous sommes sur le dossier et d’ici vendredi, on va arrêter tout dans l’optique de lancer d’ici décembre. Faudrait pas oublier que la première division comprendra 16 clubs. C’est un vaste chantier. Qu’on nous laisse travailler. On est là pour le football et on continuera pour le football. »

Fiche Technique

Dinamic de Ngaoundéré

- Dynamique Fc : 1-Mohamadou, 12- Oumarou, 6- Wana, 15- Sali, 2- Abdoul, 14- Aoudou (puis Serehinde), 17- Nzoyem, 10- Djim (puis Ayebe), 13- Hamidou, 11- Aladji Djaouro (puis Nlome), 4- Ombang. Remplaçants : 16- Yerima, 17- Ibrahima Abdoulaye, 3- Tagakou, 5 Nana. Coach : Ernest Badigaï.

Caïman Club de Douala

- Caïman : Ngande, 3- Atangana, 14- Bidias, 8-Mouen, 5- Bane, 7- Mbella (puis Diboa), 15- Bweniack, 18- Bakang, 10- Biyaga (puis Tobbo), 20- Mbarga (Wadyoh), 21-Yopa. Remplaçants : 16- Engono, 23- Mouelle, 9- Edjenguele, 13 Doualla. Coach : Adalbert Mangamba.

- Officiels : AC : Thèrese Nteme, A1 : Elvis Noupue, A2 : Francis Bamock, A4 : Benjamain Amenda.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 25 octobre 2007 à 10:25, par edeme narcisse En réponse à : Sacré Caiman !

    allez caimans !!!! allez les douala !!!
    nous avons un nouveau défit à relever, celui de retrouver nos vrai valeur footbalistique, de se faire respecter à noveau dans le territoire national.ne lachons rien ....
    un grand merci aux dirigeants, joueurs et sans oublier les managers encore merci pour la monté en D1.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon