Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Match de barrage

Interpoules 2006 : Fc international Lion Ngoma rejoint l’élite

As Cetef de Douala et CPS d’Abong Mbang vont s’affronter ce dimanche au stade Lamido Yaya Dahirou de Maroua, avec en prime la 3e place qualificative pour la montée en D1.

Camfoot.com

La commission d’homologation de la poule A de Garoua a rendu public le classement général à l’issu de la cinquième et dernière journée. Le représentant de la province du Sud arrive en tête avec neuf points, suivit de As Cetef de Douala neuf points. Tonnerre de Yaoundé qui a perdu trois points sur son classement général est classé troisième.

Le 19 novembre 2006
commentaires

La commission d’homologation de la poule A de Garoua s’est réunie hier à l’effet de statuer sur le match de Tonnerre-As Cetef, match interrompu à la 77’ par le Tonnerre de Yaoundé qui contestait un penalty accordé aux poulains du coach Désiré Mboutngan. La commission d’homologation a eu la main lourde pour le TKC. L’équipe de Antoine Essomba Eyenga perd le match par pénalité, un but à zéro et perd trois points sur son classement général. Maurice Jacques Henje, manager général de Tonnerre écope de deux matchs de suspension. Belinga, le milieu de terrain de Tonnerre s’en sort avec huit matchs de suspension. Le principal bénéficiaire de ses décisions, c’est l’équipe du Sud, Fc International Lion Ngoma qui rejoint directement la première division. Le stade municipal de Ko’ovos d’Ebolowa retrouve les joutes élitistes 35 ans après la descente de Épervier d’Ebolowa dans l’enfer de la deuxième division.

Lion Ngoma : Joie immense aprés ultime victoire face à Panthère

Après plus de quinze ans en deuxième division, il a fallu attendre l’arrivée du président, Simon Pierre Andeng l’année dernière pour que l’équipe du Sud se donne des ambitions. Agent de joueur Fifa, le président de Lion Ngoma a tout mis en œuvre cette saison pour construire une équipe compétitive. En coupe du Cameroun cette année, Lion Ngoma a éliminé Foudre d’Akonolinga en 16e de finales et Sable de Batié en huitième de finales, deux gros calibres de notre championnat national. Simon Pierre Andeng n’a pas caché sa joie après le verdict de la commission d’homologation ‘’je suis content que ce feuilleton s’arrête à ce niveau, cette victoire est celle de la province du sud toute entière qui nous a soutenue durant la compétition. Personne ne jurait pour notre équipe, mais avec mes joueurs, nous étions conscients de nos forces‘’. Abandonné par les élites avant la compétition, le soutien était grandissant au fil des victoires des poulains du coach NNanga François. L’arrivée des héros de Garoua est annoncée pour ce dimanche à Ebolowa. L’équipe sera accueillie par les autorités politiques et traditionnelles. Dans l’encadrement de Lion Ngoma, on pense déjà à la première division qui démarre en janvier prochain. ‘’La première division est une autre paire de manches, c’est le moment de préparer notre séjour en D1. À cet effet, le budget doit être conséquent, il n’est pas question qu’on redescente la saison prochaine’’ pense Engelbert Eyara le directeur sportif.

Simon Pierre Andeng président de FCI Lion Ngoma d’Ébolowa

As Cetef, l’autre sérieux prétendant à la montée en première division, croise CPSA ce dimanche, dans l’antre du stade Lamido Yaya de Maroua. La province de l’Est qui n’a plus de club en première division depuis la descente en deuxième division de Djerem Fc de Bertoua en 1995, caresse le rêve de voir son représentant braver le dernier écueil que constitue, As Cetef de Bonaberi. La tâche ne sera pas aisée, mais l’entraîneur Jean Enyegue est confiant ‘’ Cetef est une très bonne équipe de football qui a fait des merveilles dans sa poule à Garoua, mais les enfants vont jouer leurs jeu, et à la fin la victoire sera de notre côté’’.

Aux dernières nouvelles, il y’avait un mystère autour de l’identité du trio arbitral. La Fecafoot entretient ainsi le suspens pour certainement limiter l’épineux problème de corruption.

Guy Nsigué à Maroua


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 19 novembre 2006 à 12:39, par Anselme En réponse à : Interpoules 2006 : Fc international Lion Ngoma rejoint l’élite

    Vive la Fécafoot. Les dirigeants de la fédération ont redoré leur blason aux yeux de tous ceux qui aiment le ffotball. Essomba Eyenga a toujours pensé qu’il était au-dessus des lois et de tout le monde. Il n’a pas l’étoffe d’un dirigeant et s’il ne le comprend pas, son TKC ne retrouvera jamais l’élite. Que la décision prise à l’égard du TKC soit exemplaire et que des dirigeants malhonnêtes prennent leurs gardes. J’espère que la direction du TKC évincera Essomba Eyenga.

    Répondre à ce message

  • Le 19 novembre 2006 à 16:22, par ? En réponse à : Interpoules 2006 : Fc international Lion Ngoma rejoint l’élite

    Grand bravo à la Fécafoot pour votre décision à l’encontre du TKC. A l’avenir, établissez un reglement strict et clair spécifique aux interpoules et concernant la discipline.Par exemple : une équipe qui perturbe le déroulement de la compétition doit être exclu sur le champ et ses dirigeants suspendus de toute fonction dans le football pendant au moins 2 à 3 ans. Quant au joueur qui suivrait aveuglement les décisions de leurs dirigeants (Exemple des joueurs du TKC qui empêchent l’éxecution d’un pénalty), il devra aussi prendre au moins 1 an de suspension. En clair, il faut éloigner les brebis galeuses du football.Quant au lion ngoma, c’est la récompense du fair-play car, vs êtes restés concentrés sur le match d’appui et vous rejoignez l’élite. Bon courage.!! Aux joueurs sérieux du TKC, je leur dirais simplement "allez monayer vos talents ds des clubs apolitiques....et non managés par des irresponsables.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mars 2010 à 11:38, par freeman En réponse à : Interpoules 2006 : Fc international Lion Ngoma rejoint l’élite

    A l’avenir, établissez un reglement strict et clair spécifique aux interpoules et concernant la discipline.Par exemple : une équipe qui perturbe le déroulement de la compétition doit être exclu sur le champ et ses dirigeants suspendus de toute fonction dans le football pendant au moins 2 à 3 ans. Quant au joueur qui suivrait aveuglement les décisions de leurs dirigeants (Exemple des joueurs du TKC qui empêchent l’éxecution d’un pénalty), il devra aussi prendre au moins 1 an de suspension. En clair, il faut éloigner les brebis galeuses du football.Quant au lion ngoma, c’est la récompense du fair-play car, vs êtes restés concentrés sur le match d’appui et vous rejoignez l’élite.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon