Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Interpoules

As Cetef - Tonnerre : l’imbroglio persiste

Camfoot.com

Prévue pour ce jour au stade Roumdé Adjia de Garoua, la rencontre entre les deux candidats à la montée en première division n’a pas eu lieu. Le match a été renvoyé à la dernière minute par le comité local d’organisation parce que les arbitres n’étaient pas encore arrivés dans la ville. Le Tonnerre de Yaoundé qui s’est présenté au stade Omnisports de Garoua cet après-midi, dit n’avoir pas été notifié du changement et déclare ne pas vouloir se présenter demain vendredi.

Le 16 novembre 2006
commentaires

Après la décision de la sous-commission d’homologation de la poule de Garoua de reprogrammer le match As Cetef-Tonnerre, le président du club de Mvog Ada, Antoine Depadoue Essomba Eyenga avait interjeté appel auprès de la commission centrale d’organisation (CCO) présidée par le président de la fédération camerounaise de football en personne, Iya Mohammed. Cet appel auprès de l’instance supérieure était suspensif, et l’on attendait donc de savoir si cette commission allait confirmer ou infirmer la décision de la sous-commission d’homologation de rejouer le match. Dans les états majors des trois clubs encore en lice dans la poule de Garoua, l’on n’a pas fermé l’œil de la nuit. Chacun voulait savoir ce que la commission centrale d’organisation allait prendre comme décision. Aux environs de 1 heure ce jeudi matin, une information venue de Yaoundé disait que le match est à rejouer. A ce moment, cette information était encore une rumeur puisqu’elle ne reposait sur aucun document. Au petit matin, la nouvelle n’était toujours pas officielle. Il a fallu attendre 10h pour qu’un fax en provenance de Yaoundé tombe au siège de la ligue provinciale de football du nord. Le document signé du directeur général de la Fecafoot, Jean Lambert Nang apportait donc les précisions sur le match en question.

Tonnerre-Cetef , 1re édition mardi dernier

Le document précise que les membres du comité central d’organisation réunis à Yaoundé pour examiner le recours de Tonnerre, se sont basés sur les différents rapports de l’arbitre central, des deux arbitres assistants, du 4e arbitre et le rapport du commissaire du match. Après lecture et examen de ces différents rapports, les membres du CCO disent donc que ‘’ les rapports versés au dossier ne permettent pas à la commission de s’imprégner avec exactitude des faits survenus lors du match, parce que contenant les contradictions d’un narrateur à l’autre’’. Le document poursuit : Afin de préserver l’équité sportive, la commission décide : le match As Cetef contre Tonnerre de Yaoundé est à rejouer le 16 - 11-2006 au stade Omnisports de Garoua avec les nouveaux arbitres. On précise aussi que ‘’ Tchoumba Alain Giresse, Tagne Sebastien, Gaoussoumou Jean et Maioua Jean Yadji les officiels de la rencontre sont suspendus de leur activité en attendant les conclusions des enquêtes en cours.’’ Le facteur de la ligue de football du nord va donc porter ce document auprès des clubs. Le document venu de Yaoundé sera accompagné d’un communiqué signé par Aboubakar Alim Konaté, président de la ligue du nord et vice-président de la commission d’organisation de Garoua. Cet autre document convoquait la réunion technique à 13h en vue de préparer le match de 15h. A 13h, Alim Konaté va commettre un autre communiqué renvoyant le match à vendredi 17 novembre à 15h. Les raisons du renvoi du match sont précisées dans le communiqué ‘’ En raison de problèmes de transports n’ayant pas permis aux officiels de rallier Garoua dans les délais, le match Tonnerre Kalara Club contre As Cetef de Bonaberi reprogrammé jeudi 16 novembre 2006, est renvoyé au vendredi 17 novembre 2006 à 15heures précises au Stade Omnisports de Garoua’’. ‘’ Vous savez que les problèmes de transport entre le nord et le sud sont très récurrents, les uns et les autres doivent être tolérants pour ne pas gâter la fête’’, a dit le président de la ligue du nord aux journalistes qui ne comprenaient pas ce changement de dernière minute. Malgré cette deuxième décision de Alim konaté en l’espace de deux heures de temps, le Tonnerre va se présenter au stade Omnisports de Garoua. Le coach Gilbert Mballa et ses joueurs sont arrivés à l’entrée du Roumdé Adjia depuis 14h. Certains spectateurs qui n’ont pas été informés du report sont déjà eux aussi au stade à l’attente du match.

Un huissier de justice constate la fermeture du Roumdé Adjia

Essomba Eyenga du TKC au stade Roumdé Adjia

Les policiers du commissariat central de la ville de Garoua sont déjà sur les lieux pour assurer la sécurité ‘’ S’il n’y a pas match, il faut qu’on soit fixé parce que nous avons d’autres choses à faire, il faut absolument appeler le commissaire du central pour la conduite à tenir ‘’, lance l’inspecteur de police Bello à son collègue. Antoine Essomba Eyenga va amener un huissier constater que les portes du Roumdé Adjia sont fermées à son équipe. ‘’ Demain très tôt mon équipe rentre sur Yaoundé, nous étions là, aucun officiel et même mes adversaires n’étaient là, s’ils veulent détruire le football Camerounais, nous allons les aider à la faire ‘’, a dit Essomba Eyenga avant de repartir du Roumdé Adjia.

Dans le camp de Cetef, on est imperturbable. ‘’ Nous sommes prêts pour le match de demain, même si on rejoue le match 15 fois, nous allons prendre le dessus sur le Tonnerre ‘’ a dit Emmanuel Nyambi, le directeur sportif de Cetef, venu épier le Tonnerre cet après-midi au Roumdé Adjia.

Pour la fédération Camerounaise de football, la rencontre se joue donc demain 17 novembre, en attendant une décision contraire. L’arbitre de la rencontre n’est autre que Philippe Fodjo Tapopda comme central, les assistants sont : Njob Jacques et Francis Igor Bamock. Joseph Lambi est le quatrième arbitre. L’arbitre central, Fodjo Tapopda a déjà dirigé deux rencontres dans ce tournoi interpoules. C’est d’ailleurs lui qui a officié le match Tonnerre de Yaoundé-Kohi de Maroua. Pendant ce temps Universié de Ngaoundére, 1er de la poule B de Maroua, célèbre encore son retour en D1, un seulement après sa descente aux enfers.

Guy Nsigué à Garoua


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2006 à 18:10, par Anselme En réponse à : As Cetef - Tonnerre : l’imbroglio persiste

    Pour qui il se prend ce pseudo président du TKC Essomba Eyenga. Ce Monsieur présente son équipe au stade alors qu’il sait que le match n’aura pas lieu Et le lendemain il menace de ne pas présenter son équipe le jour prévu.
    Vraiment notre Cameroun est devenu quoi ? un championnat qui n’attire plus grand monde et surtout les Lions Indomptables qui commencent à sombrer. M. Iya, il est temps de faire quelque chose pour le bonheur des camerounais qui adorent le football. Des gens comme Essomba Eyenga se font entendre parce que Biya est au pouvoir. Ce type se croit intouchable, mais il le regrettera le moment venu.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2006 à 20:16, par ? En réponse à : As Cetef - Tonnerre : l’imbroglio persiste

    When Paul Biya leaves I can’t wait to see what happens to idiots like Eyenga....rubbish !

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2006 à 23:06, par ? En réponse à : As Cetef - Tonnerre : l’imbroglio persiste

    Voila que le Salopard d’Essomba Eyenga arrete le match alors que son equipe est menee par 1#0 pendant le match a rejouer. Toujours lui, il est dans toutes les sauce et sabote tout, depuis son TKC jusqu’aux competitions nationales comme les interpoules. Et rien ne lui arrive, meme pas une suspension. Vraimment, si on me donne ce mec, je vais le.....

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon