Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Le mérite d’abord

Cameroon-Tribune

Inédit. Pour la première fois, l’examen de passage en division d’élite, se fera sous des conditions particulières. Le tournoi interpoules 2005 que la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) organise dès dimanche simultanément à Douala et Buea se jouera dans un certain contexte et connaîtra des mutations.

Le 25 novembre 2005
commentaires

Se disputant quelques semaines après une saison sportive tumultueuse qui va prendre fin avec la finale de la coupe de football du Cameroun opposant Unisport de Bafang à Impôts club du centre, le tournoi interpoules 2005, si l’on y prend pas garde, risque d’épouser des contours de violence. Ne se rappelle-t-on pas que la phase-retour du récent championnat de football de première division a été émaillée par de nombreux incidents ? Des matchs interrompus avant leur fin, des stades envahis par des spectateurs, des arbitres lynchés... En outre, les finalistes de l’édition 2005 de la coupe de football du Cameroun se sont qualifiés sur papier.

Dans la mesure où le nombre d’équipes participant au tournoi interpoules a crû - douze clubs au lieu de dix en comparaison aux éditions antérieures - les observateurs avertis du sport roi redouteraient que le climat qui a prévalu en championnat de D1 cette année et en éliminatoires de la coupe de football du Cameroun ne soit transposés à Buea et Douala. Cela durant les deux semaines de la compétition qui s’étalera du 26 novembre au 10 décembre 2005.

Pour que ce climat délétère qu’on a tant décrié pendant les compétitions sus-évoquées ne vienne entacher le tournoi, les mêmes observateurs avertis croient savoir qu’il est important que la Fécafoot prenne ses responsabilités. D’abord en désignant des officiels impartiaux pour diriger toutes les rencontres. Ensuite, en brandissant le spectre de la sanction et de l’exclusion non seulement pour les encadreurs et les équipes mais aussi pour les officiels qui seraient tentés de violer les règlements du tournoi. Par le passé, l’expérience a montré que la qualification de certaines équipes pour la D1 emprunte des méandres parfois insoupçonnables. La Fécafoot qui dispose des moyens de contrôle pourrait éviter cet état de choses en mettant les arbitres à l’abri du besoin. Par exemple, en leur payant des primes consistantes. Aussi ne seront-ils pas tentés par les enveloppes que pourraient leur proposer les présidents des clubs.

Que ce soit les nouveaux clubs qui prennent part, pour la première fois, au tournoi interpoules, les habitués de cette compétition, ou les repêchés de la D1, toutes les équipes en lice à Douala et Buea gagneraient à observer le flair-play et à mouiller le maillot. Le niveau de notre football s’en ressentirait car les équipes qui empruntent les moyens détournés pour accéder en D1 ne sont pas toujours certaines d’y rester longtemps.

Est : Union D’abong-Mbang, la tête en D1

C’est l’un des vieux clients de l’élite du football camerounais. Union sportive d’Abong-Mbang, après une longue période d’hibernation, veut, à nouveau renouer avec l’élite. C’est le talent qui manque le moins dans une formation qui, par le passé, s’est surtout heurtée aux problèmes financiers. Ce qui explique par ailleurs, les nombreux aller et retour entre l’élite et la D2 . Les Américains de l’Est comme les appellent affectueusement leurs supporters n’entendent pas faire de la figuration dans une poule B très relevée où les attendent d’autres Unionistes, notamment ceux de Douala. Pendant longtemps, la province du Soleil Levant n’a plus eu de club en première division, et ça les Américains de l’Est le savent mieux que quiconque. Il ne fait donc l’ombre d’aucun doute, qu’ils se déplacent à Buea non pas pour faire de la figuration mais, bel et bien pour accéder en division d’élite.

Adamawa : Renaissance Full of Ambitions

The Meiganga boys will be vying for a ticket into the prestigeous elite soccer league in the country. Even though the team is making its debut in the competition it is confident and full of ambition. Created in 2002, the team found its way into the second division the same year. Their performance this season has won the hearts of fans and supporters in the Adamawa Province. They have the blessings of their province which recently collected funds to ease their participation at the Interpools. Renaissance qualified for Interpools during the Adamawa provincial mini Interpools tournament after beating Entente Sportive of Ngaoundere 5-4. They beat AS Bankim by forfeiture in the semi-finals while Entente Sportive outplayed Jerem Stars 2-0. The team is already in Douala anxiously waiting for kick-off. Renaissance will need to work extremely hard to secure a ticket for division one.

Ouest : Revoici Fédéral de Foumban

Repêché de la dernière minute, le club fanion du Noun n’entend pas laisser passer sa chance. Après avoir été éliminé lors des _ finales du championnat provincial de l’Ouest par Bandja FC, le voilà contre toute attente qui profite de la mise à l’écart par la fédération de Lac Baleng et de son tombeur d’hier Bandja FC. L’occasion faisant le larron, l’équipe fanion du Noun a vu là un signe du destin. L’appelé de la dernière minute a ainsi vite fait de se débarrasser de CEFOKE de Dschang par 3 buts à 1 lors de la confrontation devant désigner le représentant de la province de l’Ouest. Pour les dirigeants, les joueurs et les supporters de Fédéral, cette parenthèse heureuse est désormais derrière eux. Tous leurs regards sont désormais tournés vers le tournoi interpoules devant désigner les clubs accédant en division d’élite qui commence demain. D’où la nécessité de mettre toutes les chances de leur côté pour retrouver l’élite qu’ils ont quittée il y a plus d’une décennie. Pour ce faire, une importante réunion a regroupé mercredi à Foumban les élites, les populations autour du préfet du Noun Dieudonné Bapes Bilong et de Sa Majesté Ibrahim Mbombo Njoya. A l’issue de celle-ci, pas moins de 700 000FCFA ont été collectés séance tenante. Un pactole non négligeable qui mettra du baume au cœur des joueurs et encadreurs.

EN : Danay FC aux portes de l’Olympe

En un demi -siècle d’existence, Danay Football Club de Yagoua, représentant de la province de l’Extrême-Nord à l’édition 2005 du tournoi Interpoules a désormais l’âge de la maturité et entend le démontrer à la veille du déclenchement des hostilités. Affecté dans la sous-poule de Douala, l’équipe fanion du département du Mayo Danay n’est pas un nouveau venu dans le microcosme du football provincial voire national. Créé en 1956 par Aladji Vamoulké, le club entend fêter son cinquantième anniversaire l’année prochaine en division d’élite. A la tête du club depuis janvier 2005, Amadou Haman ne cache pas son optimisme. Les résultats enregistrés au cours du championnat de deuxième division de l’Extrême-Nord sont sans équivoque. Premier à la phase aller avec 18 points, Danay FC de Yagoua a poursuivi sur sa lancée à la phase retour pour se retrouver également premier au classement final dans la sous-poule Nord avec seulement deux défaites et deux nuls et 26 points au total. Restait alors l’examen de passage pour les interpoules. Danay ne va faire qu’une bouchée de Sava de Mora aux demi-finales avant d’obtenir le ticket provincial devant le non moins redoutable Zapazon de Kaélé défait par deux buts contre zéro. Du côté de l’encadrement technique et des joueurs, l’heure est à la sérénité. En tout, 25 joueurs font partie de la grande expédition de Douala.

SW : Kumba Lakers Set to Dazzle Public

The representative of the South west province is going to the Interpool with its head high. The team has no complex and believes it has all what it takes to top Pool A. Officials of the team say players have been in camp for the past one month where they have been polishing collective, technical and tactical strategies. Reports hold that all is well as the K-Town boys are physically fit. Football analysts say Kumba Lakers is favoured by the draws. Team officials say they not fear any side in their pool. « We are determined to dazzle the public and show Cameroonians that football is made in Kumba », the Secretary general of Kumba Lakers said in a radio interview yesterday.

NW : YOSA Strike Force Ready

The way forward for elite football in the North West now hangs on Yong Sports Academy (YOSA) of Bamenda. The two-year squad has been turning full circle in preparations for the Interpools with four hours of training everyday at the Bamenda Municipal Stadium since they emerged North West champions. A series of friendlies with provincial sides have also been testing the technical and physical preparedness of the team. Head coach, Nguegom Pierre is optimistic and sounds off about some very experienced players in camp like attackers : Batang, Obateba, Obi, Konyuy Jude etc. YOSA returned unbeaten after the 2004 Interpools and it is evident this time around that the squad is poised to improve results and quality for elite football. All the 27 players in camp are conscious and they are currently polishing collective, technical and tactical strategies to conquer. Agbor Ernest, Head coach of Sahel F.C Maroua currently on holiday has been spotted around YOSA with useful technical support while Ndanga Paul, former Assistant Coach of the Indomitable Lions is also around with an advisory role. A recent congress of YOSA in Bamenda further inspired the team’s morale with satisfactory financial support

Centre : Impôts, la D1 en ligne de mire

Impôts FC de Yaoundé. En une saison, les fiscalistes sont passés de l’ombre à la lumière. Outre le titre de champion provincial du Centre, ils sont finalistes de la prochaine coupe nationale de football. Une formation de D2 qui accède en finale de dame coupe, il y a belle lurette que cela n’était plus arrivé au Cameroun. La jeune formation de la direction générale des Impôts dispose d’éléments bien aguerris, talentueux et affichant de l’ambition. Impôts aura à cœur certainement de garnir le Centre d’un troisième club en D1, après la descente surprise en D2, de Tonnerre kalara club de Yaoundé. Les observateurs sont d’ailleurs unanimes là-dessus, Impôts présente des arguments capables de mettre en déroute n’importe quel adversaire. Mais, en football, les surprises sont légion. Si les fiscalistes veulent éviter des surprises désagréables, ils gagneraient à aborder toutes les rencontres avec sérieux.

Nord : les atouts de Football Pilote

En quittant Garoua, cette semaine, pour Buea où ils joueront dans la poule B, dans le cadre des interpoules 2005, les joueurs de Football Pilote de Garoua ont promis une seule chose à leurs fans : rentrer avec un ticket d’entrée en division d’élite. Une promesse que le président du Club, Djibrilla Mamadou prend très au sérieux puisque dit-il, « tous les moyens sont réunis pour que les gars donnent le meilleur d’eux-mêmes ». Comme moyens, le président compte sur le moral des troupes, leur volonté de gagner et le staff technique bien moulu et expérimenté. Bâtie autour du directeur technique Alioum Tchitouang, celui-là même qui était l’artisan de la montée en DI d’Espérance de Guider, Football Pilote qui a vu le jour il y a trois ans, devra affronter sans complexe les principaux challengers de la poule B que sont Union de Douala et Impôts FC de Yaoundé. Aussitôt après sa qualification face à Guelnodji, Football Pilote a commencé à affiner sa préparation au concours d’entrée en division d’élite. C’est ainsi qu’elle est sortie vainqueur du mini-tournoi organisé par Cotonsport et regroupant entre autres équipes, Coton junior, Sahel junior et Danay de Yagoua. joueurs et encadreurs.

Littoral : AS Douala 2e, dans la cour des grands

C’est la sensation des qualifications aux interpoules 2005 dans le Littoral. Alors que l’on ne vendait pas chère la peau de ce club créé il y a 4 ans, l’AS Douala 2e a déjoué tous les pronostics en arrachant son ticket pour le concours d’entrée en D1 avec la manière. Une belle aventure pour un effectif jeune et en grande partie remanié durant l’intersaison, avec notamment des renforts en provenance du Racing de Bafoussam qui ont fait beaucoup de bien. La performance des poulains du coach Gabriel Zabo est d’autant plus remarquable que l’AS Douala 2e aura accroché à son tableau de chasse durant cette phase de qualification, quelques ténors du Littoral comme le Cetef de Bonaberi, Avenir de Douala, Dynamo ou encore Caïman de Douala. Pour cette première participation aux interpoules, l’ambition légitime du club sera de renouveler des performances de cet acabit et de ne pas faire que de la figuration. A la seule différence que cette fois, l’équipe fanion de Douala 2e sera attendue dans la compétition. Après une première année en 3e division, conclue par une montée en D2 où le club navigue depuis, les récentes victoires de l’AS Douala 2e pourraient lui donner des idées quant à des ambitions plus grandes.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 26 novembre 2005 à 12:28, par Kiki a Hong Kong En réponse à : > Le mérite d’abord

    Les favoris restent Monte Cameroun de Buea,Union sportif de Douala,Imports et Kumba Lakers de Kumba, pour les rests je ne voit pas une maturite pure pour se qualifier.Mais je souhait bonne chance a tous les equipes.......

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon