Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Championnat

Interpoules 2004 : Le retour en force des doyens Foudre et Aigle à l’Elite...

Succès populaire des Interpoules dans la poule « B » à Douala...

Camfoot.com

Douala. 09 décembre 2004. Sur les dix équipes qui ont pris part à ce tournoi Interpoules, deux d’entre elles, à savoir Foudre d’Akonolinga et Aigle Royal de la Menoua, sont les plus anciennes. Celles-ci vont, d’ici la saison 2005, renouer avec les matches de la D1. Puisque, après avoir glané trois précieux points dans leur escarcelle chacune, à la faveur des rencontres de la 5e journée disputée jeudi dernier à Douala, Foudre sportive d’Akonolinga et Aigle royal de la Menoua se sont ouvert les portes de la première division.

Le 12 décembre 2004
commentaires

Les supporters des « Jaune et noir » de Dschang, qui se sont rendus massivement au stade de la Réunification de Douala pour porter leur équipe en triomphe dans la rencontre déterminante, gardaient tout l’optimisme. L’adversaire du jour nourrissait aussi l’espoir d’engranger les trois points, synonymes de retrouver la première division, en espérant une défaite d’Asmy d’Ebolowa.

Aigle - Girondins : 3-2 devant 25 000 spectateurs

Les choses iront très vite après le coup d’envoi donné par l’arbitre Ebot Augustine qui a pris la place de Gah Kemi George, récusé par les dirigeants de l’Aigle de la Menoua. L’équipe de l’Adamaoua va ouvrir le score à la 30e seconde par Serehinde, suite à une incompréhension entre les défenseurs de l’Aigle. Les « Jaune noir » surpris par cette avance, rétabliront l’équilibre à la 11e minute par Fru, grâce à une reprise de volet spectaculaire (1-1).

Mascotte de l’Aigle royal de la Menoua

Soutenus par le public, les joueurs de EL Pacha vont imprimer un jeu soutenu, en se créant des occasions de buts dans le camp adverse. Cette persévérance est sanctionnée à la 22e minute par le deuxième but réalisé par Wankwé sur un tir tendu des trente mètres. Et Girondins, dans un jeu décousu n’aura pas des moyens pour asseoir leur autorité. A rebours, Mukoro de l’Aigle, servi sur un caviar, nez à nez avec le gardien de buts de Girondins Farikou, salera l’addition (3-1).

Dès la reprise, l’entraîneur de Girondins Yaya Aboubakar essayera de revoir son schéma tactique, pour accentuer la ligne offensive. Celle-ci portera des fruits à la 70e minute avec la réduction du score par Ousoumanou, qui a propulsé une balle renvoyée par le gardien de but de l’Aigle, Ngome Lawrence.

On croyait à un renversement de situation des joueurs de l’Adamaoua, avec la motivation d’une partie du public. Malheureusement, l’équipe de Ngaoundéré multipliera des occasions de buts sans succès, jusqu’au coup de sifflet final.

La victoire de l’Aigle sur son adversaire (3-2) lui permet ainsi de retrouver l’élite, après plusieurs années de végétation en deuxième division ponctuées par quatre tentatives infructueuses aux interpoules.

Foudre - Asmy (vert) : 6-2, entrée des équipes

La Foudre était trop forte pour Asmy (6-2)

La bataille entre Foudre d’Akonolinga et Asmy d’Ebolowa avait également un enjeu majeur pour les deux protagonistes. Pourtant, c’est l’équipe d’Ebolowa qui va ouvrir la marque. Les « Kanga Boys » seront surpris dès la 17e minute avec l’ouverture du score par Mooney James d’Asmy, profitant d’un ballon qui traînait en plein cafouillage (1-0).

Le représentant du Centre, par sa fougue et sa combativité, mettra le pied sur l’accélérateur comme on dit, avec le soutien inconditionnel de ses supporters. La mise en place d’une bonne organisation de jeu démobilise ainsi l’adversaire. A la 27e minute, le capitaine de la Foudre, Ngoumou, accroché dans la surface de réparation bénéficie d’un penalty qu’il va transformer.

Penalty inscrit par Foudre d’Akonolinga à la 27e minute par le capitaine Ngoumou

La machine en marche, les poulains du directeur technique Oscar Eyoum, face à une défense passive, ne se feront pas prier pour ridiculiser le gardien de but d’Asmy d’Ebolowa, Sone, qui prendra une demi-douzaine de buts grâce aux doublés de Tawofaing (46è et 61è) minute, Ndjana (59 et 74è), sans oublier celui de Ngoumou à la 54è minute.

Cette performance des gars d’Akonolinga va briser le rêve des poulains du président Bertrand Mendounga, qui espéraient encore une place au« Paradis ». A neuf minutes de la fin des hostilités, Mendoua profitera d’une erreur défensive pour réduire le score (6-2). Celui-ci sera maintenu jusqu’à la fin.

Ndjana (gauche) et Tawofaing, deux poids lourds des « Kanga Boys »
Ndjana a été élu meilleur joueur de la poule B de Douala, alors que Tawofaing (à droite) est le meilleur buteur de la poule B avec 6 réalisations.

Le grand retour !!!

Le représentant du Centre retrouve désormais l’Elite, après vingt-deux (22) années de purgatoire. Avec une nouvelle génération de joueurs, constituée de jeunes lions talentueux, à l’instar de l’international junior Njana Onana, Tawofaing Rodrigue et le capitaine Ngoumou. Le talent de ces derniers aura pesé lourd dans la balance, propulsant ainsi le porte flambeau de la province du Centre au sommet de la poule« B ».

Aigle Royal de la Menoua, qui passe pour être un habitué de cette compétition, après les trois dernières tentatives manquées, a enfin réalisé l’exploit pour cette quatrième participation, grâce au sacrifice de ses dirigeants, qui n’ont pas lésiné sur les moyens. L’Oiseau de la Menoua, qui vole haut désormais au terme de la compétition a définitivement fait oublier le cauchemar des échecs précédents à ses supporters.

Joie des Joueurs de Foudre qui retrouvent la D1...

C’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour ces nouveaux pensionnaires de la première division, qui font leur retour, drainant ainsi avec eux de nombreux supporters, qui ont d’ailleurs fait le succès populaire de ce tournoi Interpoules à Douala. L’avenir de ces équipes en D1 reste maintenant entre les mains de leurs dirigeants, qui doivent maintenant se préoccuper à bâtir une équipe capable de relever le défi du championnat d’Elite.

Fiche Technique

- Stade : Réunification.
- Spectateurs : 25.000.
- Climat : ensoleillé.
- Temps : 90 +3.

- Buts : Mooney (17è) et Mendoua (81è) d’Asmy. Ngoumou (17è et 54è), Tawofaing (46è et 71è), Ndjana (59è et 74è).

- Officiels : Ngah Kemi, Njoya Augustin, Galle Germièce. 4è arbitre : Gnedjo Benjamin. Commissaire : Kouang Lebeau.

- Avertissements : Mooney (30è) et Eyidi (50è) Asmy.

Equipes

- Foudre d’Akonolinga : 16-Mballa, 6-Bagnack, 3-Koumda, 2-Ngbwa, 13-Mahound, 4-Melono (puis Tsimi 46è), 8-Akono, 18-Tawofaing, 14-Ngoh, 7-Ndjana, 10-Ngoumou (cap) (puis Ngomo 75è), 5-Essomba, 12-Loking, 17-Mbengono, 9-Bekatal, 1-Effoudou. Coachs : Anaba Saturnin et Essaga Janvier. D.T : Oscar Eyoum.

- Asmy d’Ebolowa : 16-Sone, 14-Yetna (cap), 4-Ngan, 3-Sack, 15-Soppi, 2-Youpouo, 2-Eyidi, 10-Enam, 18-Djama (puis Mendoua 50è), 6-Ahoua, 8-Mooney, 13-Bikoun, 12-Mbarga, 5-Eyebe, 17-Tao, 9-Ondoa, 16-Enyegue. Coachs : Djomo Evariste et Abena Gaston.

Le prince Réné Bell (chaise) entouré de quelques membres du comité d’organisation
Coup d’envoi donné par le Prince René Bell

Classement après la 5e journée :

Poule « A »

  1. Astres Fc de Douala 10 pts.
  2. Sahel de Maroua 7 pts.
  3. Yong sport Academy de Bamenda 6 pts.
  4. Etoile Filante de Garoua 4 pts.
  5. A.S Kadey de Batouri 0 pt.

Poule « B »

  1. Foudre d’Akonolinga 9 pts GD +9.
  2. Aigle Royal de la Menoua 9 pts GD +1.
  3. Asmy d’Ebolowa 6pts.
  4. Girondins de Ngaoundéré 3pts GD -2.
  5. Elecsport de Limbé 3 pts GD -6.

La finale devant permettre de désigner le champion de cette 31e édition du tournoi interpoules se jouera à Douala entre Foudre d’Akonolinga et Astres FC de Douala, ce Dimanche.

D. Ekoule à Douala, ekoule@camfoot.com


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon