Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Barrage-Interpoule

D2 SUD : Asmy Fc en pôle position

Camfoot.com

Suite à la situation confuse dans son championnat de deuxième division, la Fecafoot organise le « tournoi » des 8 à l’effet de déterminer le représentant de la Ligue provinciale du Sud. Aux résultats des quarts de finale, Asmy Fc tient le bon bout de la qualification finale.

Le 7 novembre 2004
commentaires

Lors de la saison écoulée, que de vives contestations sur l’affiliation de l’équipe Asme rebaptisée en 2004 Asmy Fc d’Ebolowa. Alors qu’on avait franchi l’étape de la finale provinciale du Sud, la Chambre Nationale d’Homologation et de Discipline qualifie Asmy Fc pour disputer le tournoi Interpoules.

Une décision difficilement acceptée par les finalistes Colombe de Sangmelima et Épervier d’Ebolowa. C’est ainsi qu’usant des dispositions de l’article 20 alinéa 3 de ses statuts et dans « l’intérêt supérieur du football », la Fédération Camerounaise de Football trouve une autre formule de désignation du représentant provincial au prochain tournoi Interpoules 2004 avec l’organisation d’un tournoi regroupant les huit équipes ayant participé à la première phase de la D2 dans la province du Sud.

Placé sous le signe de « l’équité et de la transparence », l’administrateur Louis Marie Ondoua supervise cette version corrigée de qualification à la finale provinciale. Une formule tout de suite boycottée par la formation de Mvila Fc battue forfait par Éléphants de Zoétélé à l’étape des quarts de finale. En seconde rencontre, le leader incontesté de ce championnat, Asmy Fc s‘adjuge le ticket de qualification aux demi-finales en laminant la modeste équipe de Kienke de Kribi (9-0). A l’épreuve des tirs aux buts, on enregistre la surprenante élimination de Colombe de Sangmelima face à Espoir d’Ebolowa (5-6) et toujours sur la terre battue du stade municipal de Nko’ovos, rien n’exclue tout faux pas d’Épervier d’Ebolowa devant Infinitif de Sangmelima. La chute des ténors donne ainsi une bonne chance de voir les poulains du président Bertrand Mendouga s’aligner au départ de la finale provinciale du 13 novembre 2004.

Aux résultats ainsi acquis sur le terrain, pour une fois on aura franchi les pas de la non-contestation des décisions de la Fecafoot loin d’une Ligue provinciale toujours dans l’étau d’une flagrante violation des réglements généraux.

Guy-Roger Obama


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon