Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Championnat
  • Fovu-Astres (0-0) : Les supporters de Fovu s’en prennent aux officiels de la (...)

MTN Elite one

Fovu-Astres (0-0) : Les supporters de Fovu s’en prennent aux officiels de la rencontre

Camfoot.com

Les arbitres de la rencontre qui a opposé ce jeudi 10 avril 2008 Fovu de Baham aux Astres de Douala au stade municipal de Bafoussam, match en retard comptant pour la 19e journée en retard Mtn Elite One, ont été pris à partie par les supporters de Fovu à la fin du match. Ils leurs reprochaient, à l’arbitre central en l’occurrence, d’avoir refusé un penalty à leur équipe pendant les arrêts de jeu.

Le 12 avril 2008
commentaires

Au lendemain de son expédition africaine où elle était en République Démocratique du Congo rencontrer Mamiema en coupe de confédération africaine, compétition pour laquelle elle s’est d’ailleurs qualifiée pour le second tour, l’équipe des Astres de Douala ne s’est pas rendu en victime résignée a Bafoussam jeudi dernier où elle a croisée le fer avec son cousin germain-les deux formations ont pour président du conseil d’administration Dieudonné Kamdem- Fovu Club de Baham. La fatigue physique ne s’est pas fait ressentir dans les jambes des poulains de l’entraîneur Nicolas Tonye Tonye. D’où une rencontre d’un niveau technique moyen offerte aux quelques 1500 spectateurs qui ont fait le déplacement du stade municipal de Bafoussam.

Au terme de la première manche qui s’est voulue très offensive, contrairement à la seconde, chaque équipe a eu à placer un ballon sur le poteau. Laissant ainsi régner le suspense par rapport à une ouverture du score qui malheureusement n’a pas eu lieu au terme des 90 minutes de jeu. Bien que les filets soient restés vierges, les fanatiques du ballon rond, sur le plan spectacle, en ont eu pour leur compte ; avec une bonne circulation de balle et un jeu bien élaboré. Conscient du fait que la pression était dans son camp, Alain Djeumfa, l’entraîneur de Fovu procède à deux remplacements à la 54e. Renforçant ainsi sa ligne offensive. Nko’o Albert Moraud et Denis Chia Kang cèdent respectivement places à Ndemen Feuleu et Mouosso Guy Paulin. A la 56e, c’est Mbom Ndedi des Astres qui sort au profit de Koufana Eyengue.

Pendant cette seconde phase, la première occasion en or, mal exploitée par Fovu, est intervenue à la 59e minute. Tombouo, face au portier Nyane Hugo, reçoit un ballon qu’il place au deuxième poteau à l’aide d’une tête piquée. Astres revient de loin dans cette action. En dépit des réajustements opérés, les attaquants ne parviennent toujours pas à trouver le chemin des buts. Ce qui peut justifier un autre remplacement opéré dans le camp de Fovu à la 77e quand Ghomsi Wafo est préféré à Kongnyuy Jude. Sur le banc de touche des Astres, on assiste parfois à des échanges musclés entre l’entraîneur principal et un dirigeant dont les fesses touchaient à peine le siège sur la moindre action. Les échanges étaient relatifs aux prestations de certaines recrues. « Voilà vos joueurs que vous m’avez demandés de prendre », a t-on entendre de la bouche de Nicolas Tonye Tonye, s’adressant à son vis à vis, visiblement très déçu face à une équipe africaine qui ne parvient pas à mettre en marche son rouleau compresseur face à une formation de Fovu qui s’est difficilement qualifié pour les 8e de finale de la coupe du Cameroun face à une équipe de deuxième division.

A défaut d’avoir des buts sur l’aire de jeu, c’est le club des supporters de Fovu, l’armée cinglée, qui marquent des points avec un soutien dans faille à leurs joueurs. A la 90e minute, Ashu Clovis Tambe, sur un débordement, sert Mouosso qui est fauché dans la surface de réparation. Hamadou Sadou, l’arbitre central, estime qu’il n’a pas reçu de charge. La colère des spectateurs qui se croyaient enfin libéré grâce à un penalty commence à monter. N’eut n’était l’intervention de la police à la fin de la rencontre, le public aurait eu sa peau. Il a d’ailleurs fallu une trentaine de minutes pour que les officiels quittent le stade ; à cause de l’entrée de la main courante bloquée par les spectateurs mécontents qui n’ont pas manqué de leur proférer des menaces. La rencontre s’achève donc sur le score de 0 but partout, au grand bonheur des visiteurs qui ont pu arracher n point à l’extérieur.

Blaise Nwafo à Bafoussam

Fiche technique

Fovu – Astres : 0-0

Stade : Stade municipal de Bafoussam
Public : 1500 spectateurs
Climat/ Temps clément
Temps : 90+4

Officiels

Ac Hamadou Sadou ; A1 Yanoussa Moussa ; A2 Gowe ; A4 Dongo Ehoungue ; Com Boum Albert

Equipes

Fovu : 30 Youthe Jehu ; 05 Meuteing Tchakounte ; 08 Nsangou Suman ; 25 Ngbwa Mendoua ; 28 Same Audre III ; 24 Elad Hanry ; 26 Tombouo Tchangue ; 20 Nko’o Albert puis 18 Ndemen Feuleu ; 11 Ashu Clovis Tambe ; 12 Chia Denis Kang puis 09 Mouosso Paulin ; 19 Kongnyuy Jude puis 23 Ghomsi Wafo Remplaçants 01 Kwekeu Eric ; 29 Teikeu Adolphe ; 13 Koagne Idriss ; 27 Epie Epie Herman Entraîneur : Djeumfa Alain

Astres : 01 Nyane Hugo ; 12 Kotto Abondo ; 26 Nguegom Jeunie ; 02 Bebey Kingue ; 31 Yanke Nana ; 07 Mbom Ndebi puis 06 Koufana Eyengue ; 17 Mboule Moukoko ; 20 Otto Dzou ; 30 Epah Thierry puis 08 Kibong Mbamba ; 19 Nyanguele Basile puis 24 Mangolo Aimé ; 21 Ebonde Ebongue Remplaçants 16 Lukong Bonyaman ; 18 Nyamsi Bikima ; 14 Burmah Abel Entraîneur : Nicolas Tonye Tonye

Avertissements

Fovu : Same Audre III 67e
Astres : Epah Thierry (79e)et Bebey Kingue (86e)

Réactions

Zabo, entraîneur adjoint Astres : « Les matches entre Fovu et Astres ont toujours été des matches très disputés »

Quand dans ce championnat on arrive à arracher un point à l’extérieur c’est déjà très important. Surtout que nous sortons d’un déplacement très difficile du côté du Congo. En allant chercher les points à l’extérieur on doit aussi tout faire pour gagner des matches à domicile. Je dis que ce n’est pas mauvais. Ce n’est non plus inquiétant parce que nous allons remonter la pente. Les matches entre Fovu et Astres ont toujours été des matches très disputés. C’est vous les journalistes qui dites toujours que c’est un match entre cousins germains. Vous avez d’ailleurs vu que la rencontre a été très difficile. Fovu est en confiance et a bien voulu gagner pour se rapprocher du leader. En face nous ne sommes pas venus chanter devant eux comme des coqs. C’est ce qui a fait que la rencontre soit très engagée. Bravo pour le football.

Meuteing, capitaine Fovu : « Le titre n’est pas encore perdu »

L’équipe de Astres a certainement pris un coup de fatigue avec le voyage et nous étions convaincus qu’on pouvait les dominer. Mais vous voyez que l’arbitre ne nous a pas donné la chance parce qu’à la dernière minute nous avons eu un penalty qu’il n’a pas sifflé. On ne peut tout de même pas cracher sur un point. Maintenant nous pensons déjà au prochain match contre Université à Ngaoundéré. Et nous y rendrons pour chercher les 3 points. Le titre n’est pas encore perdu. Nous marchons tête haute tout en sachant que d’un moment à l’autre nous pouvons jaillir à la première place.

Alain Djeumfa, entraîneur Fovu : « J’ai juste peur que les machinations du championnat aient commencé »

Je suis juste déçu du comportement des officiels. Nous avons tout donné mais ils ne nous ont pas permis de gagner ce match. C’était une grande rencontre et on a vu deux grandes équipes sur le terrain. L’équipe de Astres mérite sa place africaine. Face à une équipe de Fovu volontaire ça a été un très grand match. Comme les arbitres viennent de Garoua j’ai juste peur que les machinations du championnat aient commencé. Nous sommes des compétiteurs et demain (vendredi, Ndlr) nous allons sur Ngaoundéré. On va remettre ça à dimanche.

Recueillis par Blaise Nwafo


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches