Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Barrages Ouest : Noblesse du Ndé élimine Racing

Camfoot.com

En match comptant pour la demi-finale retour des barrages poule de l’Ouest, le Racing de Bafoussam est tombé 0 but contre 2 face à la jeune formation de Noblesse du Ndé. Ce qui signifie que la finale qui se joue ce dimanche 23 septembre au stade municipal Fotso Victor de Bandjoun affiche Unisport contre Noblesse.

Le 23 septembre 2007
commentaires

Initialement prévue pour démarrer à 14 heures très précises, c’est finalement à 15 heures et 34 minutes que le match, opposant Racing à Noblesse (David contre Goliath), a commencé au stade municipal de Foumbot. La première raison est l’arrivée tardive au stade de Pierre Donavan Mbougnia, président de la ligue provinciale de football de l’Ouest. De sources proches de la ligue, il aurait appelé certains de ses collaborateurs pour leur demander d’attendre qu’il arrive d’abord au stade avant le début de la partie. Ce qui fut fait. Faisant ainsi attendre les quelques 4000 spectateurs qui ont fait le déplacement du stade de Foumbot. Son retard, il l’explique par une panne de voiture dont il a été victime en cours de chemin.

Le deuxième hic est le choix des officiels qui doivent diriger la partie. Après tirage au sort, Soptezo est retenu pour officier comme arbitre central. Mais il sera récusé par les joueurs et encadreurs de Racing de Bafoussam. Idem pour Fonkoua Tchio dont la désignation sera protestée par le banc de touche de Noblesse. La situation s’enlise et cède place aux tractations. Faustin Domkeu, le président de Noblesse réussira à convaincre les siens à laisser Fonkoua diriger la partie. Entre temps, dame pluie s’est invitée dans la partie pour près de 30 minutes. Des évènements qui ont contribué à retarder le début de la rencontre pendant plus 1 heure et 30 minutes.

Phase de jeu Noblesse - Racing : 2-0

Après s’être séparés sur un score nul vierge au match aller, les deux équipes n’ont pas eu le temps d’observation. Procédant directement à la défensive. La première descente dangereuse de Racing, dans le camp de Noblesse, intervient à la 15e minute. Sur un centre de Ze Benjamin, de la droite vers la gauche, Mkoumtchou ne parvient pas à faire trembler les filets de Wandja. Trois minutes plus tard, un affrontement physique survient entre les joueurs des deux formations. L’arbitre central n’hésite pas à sortir le carton jaune contre les joueurs Yopa Noutetcha et Tchebemou Nguéa de Noblesse ; les deux auteurs de cet accrochage. Du coup, la sérénité revient sur l’aire de jeu.

Unisport - Noblesse : Un fauteuil pour deux prétendants

Racing, poussé par son club des supporters, l’armée cinglée en l’occurrence, domine la première période sans toutefois concrétiser. En face, on a une équipe jeune, mais entreprenante de Noblesse, qui ne se laisse pas faire. Les occasions de buts sont multipliées de part et d’autre. A la 44e minute, Tchebemou, servi sur un plateau en or, prend à contre pied le gardien Kouanang de Racing. Mais son tir est croisé à côté du deuxième poteau. C’est sur ce score de zéro but partout que les deux clubs sont renvoyés à la pause.

L’équipe de Banganté pendant la pause

Tonka Primus et Tiam Jean Baptiste, respectivement entraîneurs de Racing et de Noblesse, profitent du temps mort pour prodiguer quelques conseils à leurs poulains. Après la mi-temps, c’est Noblesse qui met le pied sur l’accélérateur. Face aux joueurs, du Tout puissant de l’Ouest, physiquement diminués. 61e minute. Noblesse est dans le camp de Racing. Koagne, le libero, saute sur un ballon qu’il ne parvient pas à renvoyer de la tête. Tchebenou, dans une combinaison avec Etondo Ebénézer, se saisi du ballon et bat le portier Kouanang.

Le stade déborde de joie. Le drapeau vert et noir de Noblesse fait le tour du stade. Les supporters de Noblesse n’ont pas encore fini de savourer le but lorsque à la 62e minute, Koagne, sur une balle aérienne, commet une autre faute similaire à la première et qui est rapidement corrigé par Etondo Ebénézer qui était à quelques centimètres près de lui. Noblesse 2, Racing 0. Deux buts encaissés en l’espace de deux minutes. La musique de l’armée cinglée se tue définitivement. Le rêve des supporters de Racing de voir leur équipe aller aux interpoules au lendemain de sa descente en division inférieure commence à s’estomper. Le Tout puissant de l’Ouest est en train d’être fauché dans ses ambitions par la jeune formation de Noblesse du Ndé, une équipe créée il y a à peine six mois.

Domkeu Faustin, président Noblesse

Les efforts fournis par les coéquipiers du capitaine Wandja de Racing restent stériles jusqu’au coup de sifflet final. Bec et ongles, Njayou et ses coéquipiers préservent les deux buts inscrits. Côté spectacle, le public n’est pas sorti du stade déçu. Avec une note honorable pour le trio arbitral qui a maîtrisé son sujet.

Noblesse rencontrera ce dimanche en finale Unisport du Haut-Nkam qui s’est qualifié jeudi dernier au détriment de la Panthère sportive du Ndé. Une affiche somme toute palpitante, David contre Goliath est-on tenté de le dire, qui pourrait jouer de sales tours aux adeptes des pronostiques. Unisport a la faveur de l’expérience tandis que Noblesse peut compter sur la jeunesse et la force physique de ses joueurs. Au terme de la première phase du championnat, Noblesse (32 points) et Unisport (28 points) étaient respectivement 1er et 2e dans la sous-poule C où ils ont évolué ensemble.

Francis Kamga à Foumbot

Réactions

Tonka Primus, entraîneur de Racing

Tonka Primus, entraîneur de Racing :
Mes gars ont tout fait mais on n’a pas eu la chance de gagner. Ma défense centrale a fait deux erreurs et ça nous a vraiment coûté cher. Quand on fait entrer des joueurs sur l’aire de jeu on ne sait pas exactement ce qu’ils vont donner comme prestation. Aux entraînements nous avons jugé qu’en optant pour le classement que nous avons fait, ça pouvait changer ; mais ça n’a pas donné ce que je pensais.

Domkeu Faustin, président Noblesse :
Je suis très satisfais. On a gagné malgré tout ce que d’aucuns ont voulu tripatouiller. Nous avons fait le jeu et vous avez vu. C’est le football camerounais qui est honoré. Quand je vois tout ce qui s’est tissé autour de ce match, je tire un coup de chapeau à l’arbitre parce que le football peut aller de l’avant si on a des gens honnêtes comme celui-là. J’encourage d’ailleurs les enfants que nous allons galvaniser pour la finale. Nous n’avons que 48 heures. Il y’aura des primes spéciales pour les joueurs mais elles sont confidentielles. Unisport et Noblesse c’est finalement les meilleurs qui se retrouvent en finale. Et ça je l’avais déjà dit. Tout le Ndé sera mobilisé et je pense qu’il n’aura pas assez de place à Bandjoun pour les accueillir.

Tiam Jean Baptiste, entraîneur de Noblesse :

Tiam Jean Baptiste, entraîneur de Noblesse

Le match s’est déroulé comme nous on attendait. Nous avons bien lu le Racing, nous l’avons un peu laissé nous attaquer pour voir comment ils vont évoluer en première période. Heureusement pour nous nous n’avons pas pris de but. On a changé de stratégie en deuxième période et ça a payé. Je pense que c’est la jeunesse qui a joué en faveur de Noblesse. Nous sommes un peu plus jeunes que l’équipe d’en face qui a traîné la jambe en seconde période. Racing c’est quand même une grosse pointure et ça je l’ai toujours dit. Nous venons encore de montrer que nous avons les capacités d’aller loin. Il faut maintenant se concentrer pour attendre la finale de dimanche. Unisport c’est un autre gros calibre mais nous nous connaissons assez bien pour s’être rencontré plusieurs fois. Nous allons travailler en conséquence et prendre les repères des matches du championnat et de la coupe du Cameroun. Pour nous la saison était gagnée depuis qu’on a fini un très bon championnat et le président avait seulement voulu que nous essayions de faire des efforts pour arriver à ce niveau. Et c’est ce que nous avons fait.

Recueillis par Francis Kamga

Fiche technique

- Stade : Stade municipal de Foumbot
- Climat : Temps pluvieux
- Public : 4000
- Temps : 90+3

- Officiels
Ac Fonkoua Tchio ; A1 Ntieche ; A2 Ndouop ; A4 Moumeni ; Commissaire Mfopah Jérôme

Equipes

Noblesse du Ndé

- Noblesse : 16 Wandja ; 3 Yopa Noutetcha ; 15 Kapjouo Oumarou ; 5 Priso Priso France ; 7 Njoke Biteg Thierry (12 Tambe Ebot 46e) ; 2 Souleymanou Yaya ; 6 Kilama Pascal ; Moumi Sylvain (10 Oumarou Sanda 50e) ; 8 Enguene Kambou ; 14 Etondo Ebénézer (11 Deugoue Christian 87e) 9 Tchebemou Nguea. Remplaçants : 13 Kamtoh Simo Willy ; 1 Gamga Vivien.

Racing de Bafoussam

- Racing : 16 Kouanang ; 13 Koagne ; 5 Mabou Simo ; 11 Mbida ; 4 Njayou ; 10 Ze Benjamin ; 8 Douanla ; 17 Nzudjom ; 6 Tchaetie (20 Youche 58e) ; 12 Mkoumtchou (18 Mangue Domche 65e) ; 3 Njumtapuvui . Remplaçants : 1 Wettchoua ; 15 Dourromssou ; 7 Tagne Kuate ; 2 Fouapon ; 9 Noussi.

- Avertissements

  • Noblesse : Yopa ; Tchebenou ; Priso
  • Racing : Koagne ; Njumtapuvui ; Youche

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon