Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Nigéria - Cameroun : en conférence d’avant-match, Seedorf : « ce n’est pas le (...)

Nigéria - Cameroun : en conférence d’avant-match, Seedorf : « ce n’est pas le stress qui fait jouer un grand match »

Le sélectionneur du Cameroun a fait face à la presse ce vendredi à la traditionnelle conférence d’avant-match pour expliquer l’état de son groupe et comment il va aborder la rencontre de ce samedi comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Il faut dire que les Lions auraient pu avoir un meilleur tirage, mais en faisant match nul contre le Bénin, ils ont basculé dans l’autre moitié du tableau où se retrouvent de gros cadors. Pour autant, Clarence Seedorf espère que son attaque va débloquer, mais est heureux de la situation de sa défensive.

Le 5 juillet 2019
commentaires

Le mot « gagner » revient souvent lors des discussions avec le sélectionneur. Et l’objectif qu’il a fixé à ses poulains dès le début de la CAN est la victoire finale. Malgré le bilan d’une seule victoire en trois rencontres et seulement deux buts inscrits, il espère que son attaque va débloquer. Jusqu’ici dans le tournoi, un seul attaquant, Stéphane Bahoken, a marqué.

Clarence Seedorf explique que « marquer est la conséquence des actions que vous vous créez et c’est important de se créer les opportunités comme on le fait. Je pense que les buts finiront par arriver. Le clean sheet nous mets aussi en confiance et je pense que demain, c’est un atout qui va nous permettre d’être déterminant. »

En ce qui concerne la gestion de la pression, il estime que « nous avons besoin de nous mettre nous-même sous pression, mais une pression positive pour bien aborder le match contre le Nigeria. Je pense que les joueurs doivent se faire plaisir et jouer leur football. »

Il avait un temps tancé le meilleur joueur de la dernière Coupe d’Afrique des Nations parce que, selon lui, la Chine était une destination exotique. Il avait aussi fait des déclarations outrancières qui avait « insulté » le capitaine de l’équipe championne d’Afrique, Benjamin Moukandjo, et cette tentative d’humiliation publique avait, selon Camfoot, contribué à accélérer la retraite internationale du Lion Indomptable. Peut-être est-ce ce non-respect qui contribue à crisper l’attaquant volant. Peut-être que Bassogog n’arrive pas non plus a cerner les attentes de son sélectionneur à son endroit.

Seedorf pense néanmoins que « c’est vrai que malheureusement il ne s’est pas encore illustré. Il travaille dur, il s’entraîne bien, je pense qu’il est conscient des attentes et peut être c’est même une bonne chose qu’il ne soit pas encore illustré car ça peut être une revanche pour lui. »

Clarence Seedorf veut aussi rester flexible, pour s’adapter au déroulement de la rencontre et à ce que l’adversaire propose : « pour moi, le système n’est pas important. Ce qui est important c’est comment vous jouez, comment vous attaquez, comment vous défendez. Savoir comment le Nigeria joue n’est pas aussi important que ça car c’est lors du match que tout ce passe et vous essayez de vous adapter à ce que l’adversaire propose ».

Seedorf a réalisé la nervosité des Camerounais par rapport à cette rencontre. Il est vrai que depuis les dernières années, le Nigéria s’est souvent imposé face aux Lions Indomptables. La dernière fois, ce fut en 2018 alors que ce pays voisin a battu le Cameroun et a pris la tête du groupe pour finalement priver le Cameroun de la Coupe du Monde 2018 : Ce n’est pas le stress qui fait jouer un grand match, mais c’est la manière dont on se prépare. Si vous me voyez quand je jouais encore, je n’avais pas de pression pour jouer les matchs. Le plus important c’est ce qui se passe sur le terrain. Si l’adversaire est meilleur que vous, il vous gagne et si vous êtes meilleurs vous gagnez. Je sais que les camerounais sont inquiets mais dans le football on attaque à 11 et on défend à 11. On ne peut pas prédire le sort d’un match, seul le coup de sifflet final détermine le vainqueur. C’est aussi ça le football.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches