Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Lions Indomptables : François Omam-Biyik de retour huit ans plus (...)

Lions Indomptables : François Omam-Biyik de retour huit ans plus tard

Cameroon-Tribune

Huit ans plus tard, revoici François Omam Biyik dans l’encadrement technique des Lions indomptables, au poste de sélectionneur national adjoint. Une fois de plus, il arrive après une désastreuse campagne internationale. En 2010, c’était la Coupe du monde sud-africaine. Cette fois, c’est la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte. « Je suis heureux d’avoir la possibilité de servir, une fois de plus, mon pays. Je vais tout faire pour contribuer à redorer le blason des Lions indomptables, qui a quelques petites tâches », confie l’ancien attaquant du haut de ses 53 ans.

Le 27 septembre 2019
commentaires

L’un des membres de la fabuleuse épopée italienne de 1990 est titulaire d’un brevet d’entraîneur de football UEFA A délivré par la Fédération française de football. Après son premier séjour dans la tanière des Lions indomptables, François Omam Biyik a roulé sa bosse au Togo et au Gabon.

En 2012, comme manager général de Gomido de Kpalimé, un club du championnat de première division. Puis, en tant que coach de l’Us Bitam de 2012 à 2015. Jusqu’à l’année dernière, il était le manager général de l’Academica Calcio, le centre de formation de l’avant-centre d’Arsenal FC, Pierre-Emerick Aubameyang.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 30 septembre 2019 à 14:21, par jesuis En réponse à : Lions Indomptables : François Omam-Biyik de retour huit ans plus tard

    Camfoot vous oublié de noter que de Javier Clemente (Août 2010- Octobre 2011) avait comme entraîneur des gardiens un certain Jacques Songo’o et comme adjoint François OMAM BIYIK.
    Tous limogés après l’élimination du Cameroun à la CAN Gabon-Guinée Equatorial 2012.
    Après leur limogeage, Javier Clemente a entraîné le club espagnol Sporting de Gijón, puis la libye
    On oublie de dire que lorsque Jacques SONGO’O était au sommet de son art, Champion d’Espagne en 2000 avec le Deportivo La Corogne, il avait catégoriquement refusé de participer à la CAN 2000, avant cela il y a eu la CAN 1996.
    Je n’ai rien contre lui mais il est à noter que lorsque l’on parle de Jacques SONGO’O, c’est la coupe du monde 1994 Cameroun – Russie, C’est la coupe de monde 2010 avec un certain Souleymanou Hamidou, c’est aussi la coupe du monde 2014 avec Charles ITANDJE. A chaque fois les LIC étaient dernier avec zéro points. Après son limogeage à la tête des LIC comme entraîneur des gardiens on n’a plus entendu parler de lui.

    Répondre à ce message

  • Le 30 septembre 2019 à 14:24, par jesuis En réponse à : Lions Indomptables : François Omam-Biyik de retour huit ans plus tard

    François OMAM BIYIK, éphémère adjoint de Javier Clemente, après son limogeage à la tête des LIC comme entraîneur adjoint quel a été son parcours ?
    Clubs Camerounais engagés en compétitions africaines, tous ont été éliminés au premier tour comme d’habitude.
    Je leur souhaite bonne Chance à ces deux grandes figures du football Camerounais, africain et mondial.
    Bonne chance à l’ANAFOOT. Vive le football jeune au Cameroun. Vive la formation des jeunes talents, des formateurs, des femmes entraineures, et entraîneurs de haut niveau.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches