Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding (...)

Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

Alors que l’on attendait que le deuxième représentant du Cameroun en Coupe de la CAF soit comme chaque année le vainqueur de la Coupe du Cameroun, une lettre signé du Secrétaire Général Adjoint Football et Développement de la CAF, Anthony Baffoe, confirme que le Comité de Normalisation conduite par Dieudonné Happi avait, de manière unilatérale, décidé que ce représentant serait Eding Sport de la Lékié.

Le 26 novembre 2018
commentaires

C’est tout le paradoxe que présente Me Happi, qui signe comme avocat du Barreau du Cameroun. Cette représentation devrait être portée par le club vainqueur de la Coupe du Cameroun. Nulle part dans les textes fédéraux, il n’est mentionné que la Fédération, encore moins un Comité non élu, peut disposer à sa guise de quel club pourra représenter le Cameroun sur l’échiquier international.

Coton Sport de Garoua et UMS de Loum, qui sauteront sur les vert cette semaine en compétition africaine, doivent leur participation à leur bonne tenue en championnat la saison dernière.

Mais Eding Sport doit être promu.

Si du côté de la fédération, on exprime sous cape que le but était de ne pas perdre cette place africaine, il faudra se questionner pourquoi le choix de l’équipe qui devait en profiter est tombé sur Eding Sport et non Lion Blessé ou un autre, le quatrième du championnat Elite One par exemple et ce dernier cas aurait été plus que logique.

C’est toujours dans le même club que Clarence Seedorf trouve des joueurs locaux à inviter aux regroupements des Lions Indomptables. Rien ne semble être laissé au hasard et l’on s’assure que les amis sont favorisés et pour un avocat au Barreau du Cameroun, c’est quand même intriguant.

Et c’est aussi là le combat de Me Tchatchouang, le nouveau Bâtonnier du Cameroun qui a été élu sur la base d’un plan d’action qui va restaurer l’intégrité au sein du corps des Avocats inscrits au Barreau.

Est-ce que Me Happi peut être inquiété ? Certainement.

La lettre de la CAF au Cameroun

Monsieur le Secrétaire Général,

Référence à l’engagement de votre deuxième équipe pour la CC 2018/2019, merci de noter les points suivants :

1. D’après les Règlements de la Compétition : « Les demandes d’engagement doivent parvenir par courrier, fax ou e-mail au secrétariat général de la Confédération avant le 15 Octobre de l’année du début de la compétition. »

2. Nous avons reçu une lettre de votre part le 14 octobre 2018 sollicitant une dérogation spéciale d’un mois pour communiquer le nom du deuxième représentant afin de vous permettre d’organiser la finale de la Coupe du Cameroun durant cette période.

3. Nous avons dû publier le calendrier de la Compétition avec le nom « Cameroun 2 » à titre provisoire en attendant de recevoir le nom le 15 novembre, soit douze jours avant le démarrage de la Compétition pour nous permettre d’aviser toutes les parties concernées.

4. A la fin de la période de dérogation, nous vous avons demandé d’envoyer le nom du deuxième représentant.

5. Le 22 novembre 2018, soit cinq jours seulement avant le début de la compétition, le 27 novembre, et une semaine après l’expiration de la période de dérogation octroyée, vous nous avez envoyé une lettre indiquant le nom de votre deuxième représentant à la CC 2018/2019.

Nous sommes au regret de vous informer que la CAF ne peut pas accepter d’engager une équipe cinq jours avant le démarrage d’une compétition. Cette tardiveté reflète un non-respect des Règlements de la Compétition ainsi qu’un non-respect du délai de dérogation que vous avez vous-même sollicité dans votre courrier du 14 octobre.

Par conséquent, il a été décidé de rejeter la demande d’engagement de votre deuxième club et de qualifier votre adversaire à la phase suivante.

Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire Général, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

CONFEDERATION AFRICAINE DE FOOTBALL
Anthony Baffoe
Secrétaire Général Adjoint Football et Développement


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 27 novembre 2018 à 14:41, par TkcForEver En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

    camfoot.com

    LES LIONNES JOUENT LA DEMIE FINALE CE JOUR, ET AUCUN ARTICLE SUR CE FAIT ??? AU LIEU DE PASSER VOTRE TEMPS A SURVEILLER LA VIE D’ ETOO, DONNEZ NOUS DES VRAIES INFORMATIONS

    C EST HONTEUX !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2018 à 13:15, par pat2lyon En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

    Ceux qui racontaient à longueur de journée que le football camerounais avait été pris en otage bla bla bla. VOILA ce qu’on appelle une prise en otage. Seigneur c’est incroyable. Le clan étend ses tentacules pour notre plus grand malheur. Après nous avoir pourri l’ambiance au sein de l’équipe nationale, les voila qui reviennent toute bave dehors. On pensait être sorti de l’auberge après la CM 2014 et la bouffée d’oxygène de la CAN 2017. Le chef de gang, courroucé que l’équipe se porte mieux sans lui a patiemment tissé sa toile : Aidé en cela par l’analphabétisme généralisée, par l’aveuglement endémique et la cupidité des autres, le clan a pris le contrôle de tout. Pour des intérêts individualistes, ils ont d’abord tenté de faire retirer la CAN au Cameroun en soutenant Ahmad et le Maroc. voyant que c’était cause perdue ils reviennent se faire passer pour des héros sans qui on aurait pas pu gardé notre CAN. Minalmi ! Puis ils ont installé une marionnette à la Fécafoot, un misérable faire-valoir qui a pour tâche d’exécuter le plan machiavélique. Même Abdouramane leur allié d’hier a compris la manoeuvre, il est aujourd’hui à l’écart.

    • Le 27 novembre 2018 à 13:27, par pat2lyon En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

      Pour mieux asseoir leur stratégie, ils ont fait revenir et imposé la clique des « je ne viens plus » au sein des lions. Patiemment, ils écartent ceux qui ont remporté la CAN parce que ces derniers ne correspondent pas à leur dessein et ne sont pas malléables, puisque légitimes. ils ont réussi à créer tout un écosystème favorable à leurs intérêts et nocifs pour le Cameroun. Prochaine étape, installer la poule mouillée de JA Bell pour implémenter la stratégie diabolique. comme ça chacun pourra régler ses comptes personnels à ses propres cibles. pour Bell, il s’agit de faire payer à la grande majorité de Italie 90 ; Pour Eto’o, lui a lors il va même faire chasser certains du territoire. Bref, on est dans de sales draps, une bande de voyous au service du diable est entrain de mettre notre football en péril. Et le comble c’est que même ceux qui te donnent l’impression d’être des personnes avisées ne s’en rendent même pas compte. Et le moment venu il sera trop tard. Mais je vous promets que jamais le diable ne sort victorieux. Vous pensez avoir gagné, mais vous ne perdez rien à attendre...

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2018 à 10:51, par Johnny En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

    En 1990, ce Pays a été le Premier Pays Africain à atteindre les 1/4 de Finale d’une Coupe du Monde FIFA. Malheureusement, ce record est tombé aux oubliettes après que le Sénégal puis le Ghana ne viennent égaler ladite performance en 2002 et 2010 respectivement.

    En 2000, nous avons été le premier (et le seul jusqu’à présent) pays Africain à remporter la Coupe d’Afrique des Nations et les Jeux Olympiques la même année. Bien entendu nous n’avons pas pu nous installer durablement dans le cercle des meilleures Nations au niveau des U23.

    En 2002, nous avons encore été le premier (et le seul jusqu’à présent) Pays au Monde à disputer et remporter une Compétition officielle en arborant des maillots sans manches.

    En 2003 nous avons été le premier (et le seul jusqu’à présent) Pays Africain à atteindre une Finale de la Coupe des Confédérations.

    Tous ces records et faits d’armes qui ont jadis fait parler positivement du Cameroun ont été effacés des mémoires par la répétition des scandales et écarts de tous genres. Aujourd’hui, nous n’aurons pas de second représentant lors de la Coupe de la CAF parce qu’un calendrier a été mis sous la table au profit de la Campagne électorale pour les élections présidentielles !!! Je serais à la place des finalistes que je ne jouerais même pas cette finale vu qu’elle ne sert plus à rien. Le Manque à Gagner causé est énorme en termes de retombées financières, publicitaires et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2018 à 03:23, par Bryce En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

    Le president de la republique est bon, c’est son entourage qui est mauvais. On comprend ceci tres souvent dans notre pays. Le gens ont peur de dire la verite meme ce qui est apparent.
    Le president n’a pas 2 heures a perdre pour se presenter a une finale. Aucune autre personne ne peut remplacer cet homme. quelle histoire drole dans une republique bananiere !

    Répondre à ce message

  • Le 27 novembre 2018 à 01:38, par Hummm En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

    Article à charge. Pas de quoi fouetter un chat.
    Je posais justement la question hier de savoir pourquoi le comité de normalisation n’a t’il pas éssayer d’éviter le forfait en imposant un équipe ?
    En gros il a éssayé je crois que c’est tout à son honneur. Encore que ce soit Eding sport si c’était bamboutos, panthère ou aigle royal hummm... Le happi aurait été bouffé à toutes les sauces...

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2018 à 23:35, par Adama En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

    J´ai honte en lisant les vomissures ci-bas.

    Les griots de Happi sont prêts à tout pour justifier la folie de leur complice.

    Pourquoi vouloir à tous les prix justifier le voyoutisme qu´entretient Happi au comité de normalisation ?

    Le seul réglement pour qualifier le second club Camerounais à la coupe CAF est : gagner la finale de la coupe du Cameroun ou être qualifié d´office si vous perdez contre un vainqueur qui était déjà deuxième du championnat. Même les badots du marché Mokolo le savent sauf les griots de Happi-Étoo.

    bande de voleurs !

    Tout le monde voit à quoi ressemble le Professionalisme de Happi.

    Honte à vous !

    Répondre à ce message

  • Le 26 novembre 2018 à 21:28, par Claudy01 En réponse à : Le Comité de Normalisation a tenté de faire passer en force Eding Sport

    M. Juyas lorsque vous manquez d’information ne venez pas raconter des bêtises aux camerounais. On sait très bien k vous n’aimez pas le président de la normalisation. D’ailleurs vous n’êtes pas obligé mais cherchez à vous informez M. Le journaleux. Eding a été proposé sur la base du règlement de la CAF car il dispose une licence CAF ce que lions blessé n’en a pas. Mais c’est juste le délais pour k la CAF puisse vérifier les documents soumis ki a été court vu k la compétition démarre ce mercredi. Mais cette faute revient entièrement à la présidence du Cameroun ki n’arrive pas à trouver une date pour présider la finale depuis près de trois mois aujourd’hui.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches