Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Le Cameroun, champion d’Afrique, très attendu au Brésil

CAFonline

Après une longue préparation entamée au Brésil en début du mois d’octobre, le Cameroun emmené par Steve Mvoue, meilleur joueur de la CAN U17 en Tanzanie, s’apprête à démarrer son aventure en Coupe du Monde U17 de la FIFA. Les Lionceaux disputent leur premier match dans la compétition internationale lundi face au Tadjikistan.

Le 28 octobre 2019
commentaires

Dans la liste des 60 meilleurs joueurs nés en 2002 publiée par The Guardian, l’attaquant des Lions cadets sera certainement l’une des grandes attractions de la Coupe du monde U17 de la FIFA. Fils de l’ancienne Lionne Indomptable Régine Mvoue, Steve affiche des records de précocité qui lui ont valu une convocation chez les A pour le stage de préparation d’avant Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019. Le sélectionneur de l’époque, Clarence Seedorf, avait estimé que le jeune garçon qui venait d’être élu meilleur joueur de la CAN, avait assez de génie pour intégrer l’effectif et avoir sa chance en sélection première.

Seule la génération dorée composée entre autres d’Alexandre Song, Stéphane Mbia et Landry Nguemo, a eu le plaisir de prendre part à ce grand évènement mondial permettant de détecter les talents de tous bords. Il faut dire que les Lionceaux avaient également remporté la CAN en 2003, avant de rallier la Finlande pour le tournoi qu’ils ont quitté dès la phase de groupes.

Pour cette édition 2019 de la Coupe du Monde U17, Thomas Libiih, ancien défenseur international à la tête de la sélection cadette du Cameroun, connu pour son franc-parler, ses choix assumés et sa rigueur dans le travail, aura fort à faire dans le groupe E.

Thomas Libiih confiait d’ailleurs que c’est à contrecœur qu’il a dû se séparer des pépites évoluant à l’étranger parmi lesquels Etienne Eto’o, le fils de la légende Samuel Eto’o. Le jeune attaquant qui évolue à Majorque en Espagne a été victime de la loi camerounaise qui s’oppose à la sélection en catégories U15 et U17 des joueurs n’évoluant pas dans le championnat national des jeunes.

Concernant son effectif qui est assez différent de celui avec lequel le trophée de la CAN U17 a été soulevé en avril dernier, Thomas Libiih admet « Les joueurs ne sont pas les mêmes, chaque joueur a ses qualités… Pour le moment, on fait avec ce qu’on a, c’est le plus important. La Coupe d’Afrique est oubliée. Aujourd’hui, c’est la coupe du monde. C’est beaucoup de paliers au-dessus ».

Le technicien camerounais a remporté la Coupe U17 de l’UNIFFAC disputée au Cameroun en 2018, la CAN U17 Tanzanie 2019 et a désormais des vues sur la Coupe du monde. Pour atteindre ses objectifs, il pourra toujours compter sur un effectif dont Steve Mvoue fait partie ; un jeune joueur avec une expérience certes courte avec les seniors, mais qui peut apporter un plus.

Arrivés mercredi à Vitoria où ils disputeront leurs deux premiers matches de groupe face au Tadjikistan (28 octobre) et à l’Argentine (31 octobre), les Lionceaux rejoindront par la suite Brasilia pour y affronter l’Espagne (3 novembre). Pourront-ils faire mieux qu’en 2003 ?


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches