Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Joseph Serge Noah veut « inscrire durablement le football camerounais dans (...)

Joseph Serge Noah veut « inscrire durablement le football camerounais dans l’excellence et la constance »

Sa nomination à la Direction Technique Nationale a fait couler beaucoup d’encre. Joseph Serge Noah, que nous avons rencontré dans ses bureaux du quartier hippodrome à Yaoundé, est revenu sur cette épisode difficile. Si la préférence de certains, au vu de l’insistance de Mbombo Njoya lors de la campagne pour le poste de président, auraient été une DTN avec des hommes forts, et expérimentés pour ce genre de poste, Joseph Serge Noah ne demande qu’à être jugé sur ses résultats.

Le 29 août 2019
commentaires

[…Notre vision est d’inscrire durablement le football camerounais dans l’excellence et la constance…]

Interview...

EM : Bonjour Monsieur NOAH, merci de nous recevoir ici aujourd’hui. Beaucoup de choses ont été dites sur votre compte à votre nomination. Mais permettez-nous de vous connaître, par vos propres mots. Qui est Monsieur Joseph S. NOAH ? une petite présentation pour commencer ?

Joseph S. NOAH : ... (rires) ! Je suis le quatrième et chef d’une famille de quatre. Mon père était enseignant. J’ai toujours été un passionné de sport. Très jeune je pratiquais plusieurs disciplines (volley-ball, Handball, football) avant de me spécialiser dans le football. J’entame par la suite une carrière de footballeur qui me conduira successivement du Lion Cosmos au Canon Sportif de Yaoundé avec lequel j’ai remporté deux coupes du Cameroun en passant par l’Athletico de Madrid en Espagne. Obligé de mettre prématurément un terme à ma carrière en raison de blessures, je rejoins la France ou après avoir obtenu mon Diplôme d’Entraîneur de Football, je débute une carrière d’entraîneur et de formateur des encadreurs.

EM : Vous avez sans doute entendu et lu toutes les critiques qui ont été formulées contre vous après votre désignation le 27 Mars 2019. Et pour être franc, commençant pas nous mêmes. Et je peux vous assurer de la fiabilité de nos sources. Je ne vous les relirais pas, mais qu’en avez-vous pensé ?

Joseph S. NOAH : Oui je les ai lues et entendues. Elles sont pour certaines excessives et pour d’autres injustes ce qui leur enlève finalement toute crédibilité. Le choix de la Fédération s’est porté sur ma modeste personne et je mesure chaque jour le poids de mes responsabilités. C’est pourquoi, je préfère me concentrer sur mon travail pour ne pas décevoir les espoirs de ceux qui ont placé leur confiance en moi.

EM : Pourquoi vous plutôt qu’un autre ?

Joseph S. NOAH : Pourquoi pas moi ? (rires) y aurait-il des postes réservés d’avance à certaines personnes, à certains profils ? La vérité est toute simple, je suis arrivé au moment opportun. Certains semblent oublier que le Président Seidou MBOMBO NJOYA a été élu sur le thème « Ensemble pour le changement » je pense par conséquent qu’à ses yeux et ceux du comité chargé de choisir un nouveau Directeur Technique National, je représentais ce changement. Je précise pour être complet que mes états de service que ce soit au niveau de la formation des formateurs, de l’encadrement des jeunes ou même de l’entraînement, quoi que certains en disent, plaidaient également en ma faveur et ont fait la différence.

[…La direction Technique Nationale c’est la conjonction du management, de la technique et de la formation…]

EM : Expliquez-nous quelle est votre vision et ce que vous apporterez- vous finalement au football camerounais.

Joseph S. NOAH : Avant de vous répondre, j’aimerais lever une équivoque sur les missions de la DTN et de son Directeur et dire en quoi elles sont différentes mais complémentaires de celles des entraîneurs. En effet, la DTN donc mes collaborateurs et moi-même définissons une politique technique pour l’ensemble du football et celle-ci est mise en place et animée par les entraîneurs nationaux et les cadres techniques régionaux. Elle concerne donc le football d’élite (MTN 1&2), le football de masse et la formation des éducateurs. Cela étant dit vous comprendrez aisément qu’il s’agit d’une fonction à la conjonction du management, de la technique et de la formation.

Ce qu’il m’est par conséquent demandé en tant que DTN, c’est d’avoir ces trois compétences et surtout d’avoir une vision d’ensemble pour le football Camerounais. C’est ce que mes équipes et moi nous attelons à faire au quotidien.

Vous l’aurez compris cher monsieur, notre vision est d’inscrire durablement le football camerounais dans l’excellence en renforçant sa compétitivité. Pour ce faire, nous devons le doter de fondations solides capables de lui permettre tel un phénix de renaître de ses cendres après une échec ou une crise.

De façon plus opérationnelle, nous avons défini 5 leviers d’action stratégiques parmi lesquels la Formation des éducateurs & entraîneurs ; l’organisation du football jeune, l’encadrement les sélections de jeunes ; le renforcement du football féminin ; le développement des sports alternatifs

Enfin nous comptons beaucoup sur l’appui institutionnel et le soutien de notre hiérarchie pour réussir

EM : Justement quel bilan faites-vous de vos 100 premiers jours à la tête de la DTN ?

Joseph S. NOAH : Après une période d’observation et de consultation qui a duré jusqu’au mois de Juillet pour nous permettre de faire un état des lieux complet, nous sommes entrés dans le vif du sujet avec le démarrage du chantier sur la formation. Nous avons engagé un stage de recyclage des entraîneurs d’Elite 1&2 qui s’est tenu du 05 au 09 Août et qui a été fort couru. Personnellement j’en tire une certaine satisfaction car j’ai pu observer l’investissement et de l’adhésion des stagiaires. Nous allons bien entendu poursuivre ce type d’activités. Au mois d’octobre ou de Novembre nous organiseront une formation spéciale pour permettre aux anciens footballeurs qui le souhaitent d’obtenir une Licence D’éducateurs ou d’entraîneurs.

Toujours sur le volet formation, nous avons décidé de revoir en profondeur la structure des formations offertes par la DTN. En fin sur un plan plus interne, nous aimerions recruter du personnel etc. Voyez-vous, la Direction Technique Nationale est en pleine transformation.

EM : Une question d’actualité, qu’avez-vous de la dernière prestation des Lions à la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte et ou en êtes-vous avez le recrutement du nouveau sélectionneur après l’éviction du duo Clarence Seedorf, Patrick Kluivert ?

Joseph S. NOAH : Comme supporter, j’étais forcément déçu par l’élimination prématurée des Lions Indomptables. Comme Directeur Technique National, il y a des choses qui m’ont interpellé, mais je ne vous les révélerai pas ici. L’observateur averti que vous êtes sait qu’une équipe nationale est la vitrine du football national d’un pays, c’est donc à travers elle que les observateurs évaluent la bonne santé ou non du football de ce pays. Après cette CAN et les explications publiques de la hiérarchie, je laisse chacun se faire son opinion.

Enfin sur le recrutement du nouveau sélectionneur, le processus de réflexion a été engagé. Nous ne manquerons pas de rendre publiques nos intentions le moment venu.

EM : Et pour terminer ?

Joseph S. NOAH : Tout ou presque a été dit. J’aimerais ajouter pour conclure que j’aimerais être jugé plus tard sur mes résultats, et notamment sur la question est-ce que les politiques techniques mises en place produisent leurs résultats. J’attends de mes pairs et des journalistes des critiques positives, celles qui font avancer le football Camerounais car après tout le grand perdant de mon éventuel échec sera le football camerounais.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches