Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

France : Un Trophée Njo Léa en fin de saison ?

Lors de l’ouverture de l’année hommage consacrée à Eugène Njo Léa, créateur de l’UNFP, le Directeur Général de cette institution qui célèbre aujourd’hui ses soixante ans, a promis de réfléchir à la mise en place d’un prix Njo Léa lors des trophées UNFP, qui se déroulent chaque année en fin de saison.

Le 18 novembre 2021
commentaires

Il y aura peut-être un trophée Njo Léa en fin de saison... C’est ce qui ressort de la réponse de Philippe Lafon à une question portée par Hervé Kouamouo, au nom de la Maison des Camerounais de France -Centre Franco-Camerounais (MCF-CFC). Le Directeur Général de l’Union Nationale des Footballeurs Professionnels, qui s’exprimait mardi lors de la présentation de l’exposition itinérante et de l’hommage à Njo-Léa, a promis de mettre le sujet à l’ordre du jour du prochain congrès de l’institution, le 13 décembre : « Oui, on va y travailler, parce que c’est une logique au travers de l’engagement de l’UNFP de ne pas former que des footballeurs, mais de former des hommes. Des hommes, à travers un double projet... puisqu’on a tous essayé de jouer, de prolonger, mais à un moment donné, on est obligé de s’arrêter. Je pense que la vie d’un homme n’est pas seulement reliée à un aspect financier. Quoiqu’il arrive, quand on a fini, quand on se lève le matin, on a beau être riche, si on n’a pas d’objectif dans sa journée... De pouvoir s’incorporer dans la société et de pouvoir revenir à une vie normale, pour nous, c’est quelque chose d’important. Accompagner ces joueurs, pour revenir dans un cycle de travail ou au moins d’échanges est important et on va tout faire pour essayer d’arriver à ce résultat »

Le Prix Njo Léa, récompensant une reconversion réussie est l’un des points prévus par la MCF-CFC pour l’année d’hommage à celui, qui était l’un des fondateurs de l’UNFP, il y a soixante ans et dont les combats ont permis aux footballeurs d’avoir les conditions de vie qui sont les leurs actuellement : contrat à temps, négociation arrêt Bosman entre autres. Les autres temps forts de cette année sont l’exposition itinérante sur son parcours, une conférence-débat, des matchs de football, et l’édition d’un beau livre, ainsi qu’un documentaire souvenirs sur ce parcours exceptionnel.

Footballeur « par accident », Eugène Njo Léa est arrivé en France en 1951 pour poursuivre des études. Après une rencontre en division amateur où il inscrit onze buts, il est repéré par Saint-Etienne où il joue de 1954 à 1959, y inscrit 70 buts et gagne les premiers titres du club. Il signe ensuite à Lyon où il continue ses études en Droit et au RC de Paris. Il arrête sa carrière et devient diplomate avec des postes à Paris, Londres, Rome ou à l’OUA. Il garde un pied dans le football, et crée avec Just Fontaine et Jean-Jacques Bertrand l’UNFP, le premier syndicat de footballeurs le 16 novembre 1961. C’est cet homme pluriel que la MCF-CFC et ses partenaires ont décidé de célébrer jusqu’en novembre 2022.

Njo Léa : un visionnaire hors-pair

Joseph Djomo


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches