Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Fécafoot : Mbombo Njoya – Eto’o, Carlos Kameni a fait son choix
Fécafoot : Mbombo Njoya – Eto’o, Carlos Kameni a fait son choix

L’ancien gardien des Lions Indomptables Idriss Carlos Kameni est lui-aussi rentré dans le jeu des élections à venir à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). S’il lui est donnée l’occasion de voter un candidat, le pensionnaire d’Arta Solar 7 sait à qui irait sa voix.

Le 8 décembre 2021
commentaires

Le jeu des alliances se poursuit dans ce qui semble être l’élection la plus courue de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). S’ils sont encore 5 candidats en lice pour le poste de président de l’instance, l’on est à peu près certains que ça se joue entre deux anciens alliés : Samuel Eto’o et Seidou Mbombo Njoya. Le premier a œuvré pour l’élection du second lors du précédent scrutin en 2018. Et aujourd’hui, chacun d’eux s’active pour booster davantage ses chances. Et dans ce jeu d’alliances, Samuel Eto’o semble avoir le soutien (presque) totale des footballeurs.

Sur la longue liste des sportifs qui rêvent de voir Eto’o à la tête de la Fécafoot, un nom vient de s’ajouter, celui d’idriss Carlos Kameni. Le gardien de l’Arta Solar 7 au Djibouti a clairement apporté son soutien à son ancien coéquipier avec qui il a remporté les Jeux Olympiques de Sydney 2000 et deux fois la Coupe d’Afrique (2000 et 2002) : Samuel Eto’o Fils. Sur le réseau social Facebook, Idriss Carlos Kameni a presque déclaré sa flamme au meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale du Cameroun.

« Samuel, ta candidature seule est une victoire pour le football camerounais. En homme passionné, déterminé et teigneux que tu es, je sais que tu relèveras le football camerounais qui se meurt. Pour se faire, j’exhorte les délégués qui voteront ce jour, à être patriotes car il y va de l’avenir de notre football et de nos enfants. Samuel, le 11, tu marqueras l’un des buts les plus importants de ta brillante carrière. Puis-je te dit, bonne chance frangin ! », a glissé Idriss Carlos Kameni.


ARTICLES LIÉS


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches