Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Fécafoot : le choix du Coq Sportif heurte la sensibilité des Camerounais

Fécafoot : le choix du Coq Sportif heurte la sensibilité des Camerounais

Avec pdefoot.com

Ce lundi, le président de la Fécafoot a tenu une conférence de presse, sa première depuis sa prise de fonction. Cela coincidait avec son 102e jour en poste. C’était l’occasion pour lui d’éclairer la lanterne des Camerounais sur les termes du contrat avec le nouvel équipementier des Lions Indomptables, la marque française Le Coq Sportif. Si le plus haut dirigeant de la fédération a grandi bercé par la grandeur française et se félicitant de recevoir des cadeaux achetés du catalogue La Redoute, le centre d’intérêt des supporters des Lions semble s’être déplacé ailleurs.

Le 24 avril 2019
commentaires

Passer de la grande marque Puma au Coq Sportif est considéré comme un retropédalage agressif. Et pourtant, bien d’autres marques auraient pu être intéréssée par le challenge commercial.

Sans vouloir rentrer dans les détails du contrat, Mbombo Njoya a expliqué les raisons du choix de cette marque qui est en chute libre depuis plus d’une décenie : « Bien qu’il y avait une possibilité de renouveler avant l’échéance, ce que vous devez savoir est que Puma avait revu de manière considérable à la baisse son offre malgré les efforts du Comité de normalisation et du nouvel exécutif pour poursuivre l’aventure avec lui. En février dernier, nous sommes arrivés à un point de non-retour (…) Mais je ne pouvais pas vendre à vile prix, les Lions Indomptables. Je n’ai pas accepté l’offre qu’ils ont proposées. Mon prédécesseur (Me Happi Dieudonné, ndlr) avait fait la même chose, en refusant leur offre.

Ils ont divisé ce qu’ils nous offraient par trois. Je leur ai fait une dernière offre qu’ils ont refusée. Ils m’ont adressé une gentille lettre pour nous souhaiter bon vent. J’ai pris acte en disant, ce sont des affaires où chacun trouve son intérêt. Mais, je ne peux pas brader l’image de l’équipe nationale du Cameroun », a expliqué Seidou Mbombo Njoya, avant d’indiquer que la plupart des grands équipementiers orientent plus leurs activités vers les clubs et non plus vers les sélections.

« Dans le marché aujourd’hui, les offres ont considérablement baissé. Nous avions une offre exceptionnelle il y a huit ans. Le président de Puma, dit-on, était très amoureux de l’Afrique et avait fait un cadeau au Cameroun. Après l’Italie, le Cameroun avait le meilleur contrat au Monde avec Puma », a-t-on appris.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 25 avril à 03:40, par Patrick En réponse à : Fécafoot : le choix du Coq Sportif heurte la sensibilité des Camerounais

    Les lions vont allez loin dan’s ce tournoi avec le coq Sportif. Maid faut d’abord faire tout pour que Matip et Nkoulou reviens dan’s l’axe central. Njoya rappelons ces deux grand. Matip connait bien Mane at Salah qui seront tres dangereux et plus fort qué Ngadeu et Banana.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 15:57, par Footfootfoot En réponse à : Fécafoot : le choix du Coq Sportif heurte la sensibilité des Camerounais

    NJOYA DEHORS !!!

    Assez de conneries comme ca en 102 jours seulement. J’ais l’impression que chaque fois qu’on nomme un Camerounais comme dirrigeant dans un poste, il se fait subitement posseder par la malediction de l’incompetence, la corruption et la trahison. Jusqu’a meme Enganamouit se permet deja aussi de faire des embrouilles a la FECAFOOD.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 09:04, par xtalor En réponse à : Fécafoot : le choix du Coq Sportif heurte la sensibilité des Camerounais

    Je ne comprends pas pourquoi on met toujours tout sous le prisme néo-colonial ou de puissance étrangère. Vous pensez que quel équipementier africain (s’il en existe) est aujourd’hui capable de fournir des équipements de qualité avec la logistique qui va avec, sans oublier les moyens financiers à une équipe nationale ou à un club professionnel ?

    Par ailleurs, parler de dégringolade en parlant du Coq Sportif c’est ne pas comprendre les enjeux du sport moderne. Regardez la Belgique. En 2014 à la Coupe du monde, ils faisaient partie des outsiders. Ils étaient en tout cas plus bankables que les Lions ne le sont aujourd’hui. Ils étaient 11e mondial alors que le Cameroun n’est que 54e. Et pourtant, ils sont allés en CDM avec Burrda Sport, un illustre inconnu sur la scène sportive. Vous pensez que le Coq Sportif vaut moins que ça ? Les acteurs vont où l’argent les appelle.

    C’est comme le PSG, les joueurs y signent à cause de l’argent. Pas parce que le club a une quelconque valeur. Un joueur qui signe au PSG sait pertinemment qu’il ne gagnera rien sur la scène européenne. Mais, il sait qu’il sera bien payé.

    Non, ce qui devrait inquiéter ce sont les petits deals entre amis. Yannick Noah aurait des actions chez le Coq Sportif. Le nouveau DTN des Lions (parfait inconnu), serait son cousin. Je me poserais plus des questions sur les petits marchandages entre amis.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 05:06, par IndomitableLionForever En réponse à : Fécafoot : le choix du Coq Sportif heurte la sensibilité des Camerounais

    Cet article n’explique rien du tout. Il ne parle que de Puma et n’explique pas pourquoi le coq sportif a été choisi, en fait c’est des petits malins ils essaient de nous distraire en tournant le problème vers Puma et par derrière ces dirigeants de merde bradent les LICs vers le coq sportif (bien sûr en masquant les détails du contrat car ils savent que c’est pire qu’avec Puma et que leur rôle est d’assurer l’hégémonie française), la colonisation sous toutes ses formes.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches