Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Fécafoot : la FIFA et la CAF menacent le gouvernement

En réponse à une lettre du secrétaire général de la Fécafoot, faisant suite à une correspondance du ministre des Sports visant à sursoir l’Assemblée générale de ce mardi, les secrétaires généraux de la FIFA et de la CAF mettent l’Etat en garde.

Le 12 juillet 2021
commentaires

La correspondance de Fatma Samoura et Veron Mosengo-Omba

Monsieur le Secrétaire Général,

Nous accusons réception du courrier du 9 juillet 2021 que vous avez adressé au Ministre des Sports et de l’éducation physique du Cameroun, M. Narcisse Mouelle Kombi, en réponse à sa lettre du 8 juillet 2021, vous demandant de surseoir à la tenue de votre assemblée générale extraordinaire (AGE) du 13 juillet 2021 censée adopter les nouveaux textes de la Fécafoot.

À cet égard, nous souhaitons vous rappeler le contenu de la sentence arbitrale du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) du 15 janvier 2021, selon laquelle le TAS a considéré qu’il appartenait aux organes actuellement en place à la Fécafoot de finaliser dans les meilleurs délais le processus d’adoption des statuts et des textes réglementaires nécessaires dans le respect des statuts 2012, avant de procéder à de nouvelles élections (cf par 233-235 de la sentence arbitrale en question). Dans ce contexte, nous avons étroitement travaillé avec la Fécafoot ces derniers mois afin de mettre en place une feuille de route en vue de l’implémentation de ladite sentence arbitrale. Il en est ressorti qu’une AGE serait organisée en juillet 2021.

Compte tenu de ce qui précède, les démarches engagées avec le soutien de la FIFA par la Fécafoot sont conformes à la sentence arbitrale susmentionnée et donc pleinement nécessaires. Dès lors, et sur le plan de l’organisation du football et de la règlementation de la FIFA, les raisons avancées par le Ministre dans son courrier ne sauraient empêcher la tenue de l’AGE convoquée. Nous invitons donc la Fécafoot à poursuivre ses préparatifs organisationnels et demandons aux autorités de bien vouloir la soutenir dans cette démarche, pour le bien du football camerounais.

Dans l’hypothèse où l’AGE ne serait pas organisée comme prévu et ou les textes révisés en collaboration avec la FIFA ne pourraient donc pas être adoptés, nous serions contraints de présenter la situation de la Fécafoot aux organes compétents de la FIFA pour considération et prise de décision

En outre pour la CAF, il est particulièrement regrettable qu’au moment où l’enjeu principal des acteurs du football camerounais devrait être l’organisation d’une CAN qui se veut exceptionnelle, que les efforts déployés par la Fécafoot soient annihilés par une affaire déjà scellée par le TAS.
Nous vous prions de bien vouloir nous tenir informés de l’évolution de la situation et vous remercions par avance de procéder à la transmission du présent courrier à toutes les parties concernées.

En vous souhaitant bonne réception de la présente, nous vous prions d’agréer. Monsieur le Secrétaire Général, nos respectueuses salutations.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches