Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Fécafoot : Dieudonné laisse à l’instance un passif de 994 millions F (...)

Fécafoot : Dieudonné laisse à l’instance un passif de 994 millions F CFA

L’Avocat du Barreau du Cameroun avait le beau rôle lorsqu’il a décidé de faire valider lui-même les comptes de l’instance qui gère le football au Cameroun avant de quitter son poste de Président du Comité de Normalisation. Ce Lundi, réuni dans le cadre de la première réunion du Comité Exécutif du nouveau bureau de la Fédération, il a été confirmé que la Fécafoot croule sous un passif chiffré aux environs de 1 milliard de Franc CFA. Ce qui est énorme au vu des cinq milliards qu’avaient laissé dans les caisses Mohammed Iya au moment de sa déchéance.

Le 14 janvier 2019
commentaires

Mais, pour protéger son prédécesseur, et l’on comprendra un peu plus pourquoi Dieudonné Happi, et ses ayants droits ont mis de tout leur poids pour faire pencher la balance en faveur de l’actuel président, Seidou Mbombo Njoya trouve que ce montant serait en grande partie dû aux effectifs pléthorique au siège de la fédération à Tsinga.

Il annonce ainsi que l’instance va se dégraisser : « A ce jour, la masse salariale de la Fecafoot s’établit à environ 23 millions de F CFA chaque mois pour soixante deux employés. En effet, à la suite de la restructuration, la Fecafoot va se séparer dans les prochains jours de vingt quatre employés. Le coût de l’opération est de 71 millions de FCFA ».

Et pourtant, Me Dieudonné Happi avait crée une commission chargée de l’amélioration du fonctionnement de la Fecafoot, consacrée aux contentieux, à la documentation et aux Ressources Humaines (RH). Il en avait profité pour mettre de côté certaines personnes qui auraient pu lui faire de l’ombre dans la gestion des fonds publics telles que le directeur financier et n’avait pas hésité à les remplacer par ses hommes de main. Au crépuscule de son mandat, il se satisfaisait pourtant d’avoir fortement diminuer les effectifs. Mais tout est à recommencer.

Seidou Mbombo Njoya explique que la pléthore d’employés serait en partie responsable du passif de la fédération a provoqué en partie un surendettement de la fédération, qui ploie sous une dette de 994 millions FCFA, laquelle inclut « la dette fournisseur, les droits non payés des employés, les droits des personnels admis à la retraite, les primes de top sponsor aux joueurs et encadreurs de l’équipe nationale et aux employés de la Fecafoot, les droits de douanes sur les équipements, etc »...

Il emploie donc le Kilav pour nettoyer le règne de Dieudonné Happi. Comme quoi, il vaut mieux savoir choisir son successeur.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 16:59, par Adama En réponse à : Fécafoot : Dieudonné laisse à l’instance un passif de 994 millions F CFA

    Iya Mohamed au moment de son incarcération à Kodengui par les acteurs de la haine (dont Abdouraman et l´acteur porno) en sont d´éminents représents, il y avait plus de 5 milliards dans les caisses de la Fecafoot. Pour rappel, quand Iya prend la Fecafoot en 1999, la Fecafoot n´a pas de siège et est endettée à plus de 800 millions.

    Au moment où Joseph Owona quitte la normalisation, il y a près de 2 milliards dans les caisses.

    Au moment où Tombi est chassé par les acteurs de la haine, il y a près de 2 milliards dans les caisses.

    Vient ensuite le règne du « grand professionnel » et pseudo-juriste Happi (l´une des marionnettes de qui tout le monde sait). Il commence son règne avec 2 milliards en caisse. De plus, la CAF reverse dans les comptes environ 1 milliard comme retombés de la CAN 2017 que le Cameroun vient de remporter. Ca fait un total de 3 milliards environ dans les caisses de la Fecafoot quand Happi prend fonction.
    Au départ de Happi 15 mois plus tard, la Fecafoot est endettée à hauteur de 1 milliard de FCFA. Le bon monsieur a recruté toute la bande à l´acteur porno, payé des frais de missions à gauche à droite, etc.

    Et ce qui me surprend c´est le silence complaisant du zozo Abdouraman (qui se passait pour un grand juriste et un grand défenseur du Football).

    Depuis que leur bande de mafioso est là on ne les entend plus bavarder.

    Tous des voleurs !

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches