Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Falsification des âges : la Fécafoot admet avoir présélectionnée des joueurs (...)

Falsification des âges : la Fécafoot admet avoir présélectionnée des joueurs trop vieux

Avec FIFA Medical Network

La fédération Camerounaise de Football aurait bien voulu passer sous silence l’information qui faisait état de ce que plusieurs joueurs présélectionnés pour prendre part au tournoi UNIFFAC qualificatifs pour la Coupe d’Afrique U17 ont échoué les tests d’imagerie et de résonnance magnétique qui révélaient qu’ils étaient bien plus âgés que ne l’indiquaient leurs documents officiels. Une note a été publiée sur le site web de l’institution à cet effet et indique que 25 joueurs ont passé avec succès les tests. Avec 35 joueurs en stage, cela signifie tout de même qu’une dizaine s’est fait prendre. Et c’est loin d’être une banalité.

Le 19 février 2021
commentaires

Sauf que les informations dont disposent Camfoot nous permet de douter de la version officielle fournie par l’instance qui gère le football Camerounais.

Si la note indique faire mieux que les standards du département médical de la FIFA, cette affirmation semble expressément erronée. Cette note indique que « Parmi les joueurs qui ont subi le test, 25 ont été déclarés éligibles même avec la décision de la Fédération de mettre la note d’éligibilité à fusion 4 au lieu de la norme FIFA requise de fusion 5 pour des raisons de précaution. La décision était motivée par le fait que le test IRM ne prouve PAS qu’un joueur a 17 ans ou plus. Il a une marge d’âge de 16 à 18 ans pour l’étape 6 et repose sur l’interprétation de la personne effectuant le test. Dans cette optique, l’équipe médicale des Lions U17 informe les médias locaux et internationaux que les joueurs renvoyés chez eux ne sont pas éligibles pour la compétition U17 car ils sont de fusion 5 et 6 bien que la fusion 5 soit acceptée par la FIFA. pour la catégorie des moins de 17 ans. »

Le Centre d’Évaluation et de Recherche Médicale de la FIFA (F-MARC) a étudié l’utilisation de l’IRM du poignet en tant qu’alternative pour déterminer l’âge osseux. Il a développé un système de classification validé reposant sur la fusion du radius distal et destiné à être utilisé pour les compétitions U-17. Le système de notation mis en place est le suivant :

  1. Fusion non complète
  2. Fusion précoce : hypersensibilité minimale dans le cartilage diaphyso-épiphysaire
  3. Fusion de la trabécule de moins de 50 % de la zone radiale en coupe
  4. Fusion de la trabécule de plus de 50 % de la zone radiale en coupe
  5. Cartilage diaphyso-épiphysaire résiduel, moins de 5 mm sur n’importe quelle section
  6. Fusion complète

Des études ont montré que dans la population générale, il était très peu probable que la fusion soit complète avant l’âge de 17 ans. La probabilité que cela se produise est inférieure à 1 %. Et dans le cas du Cartilage diaphyso-épiphysaire résiduel, moins de 5 mm sur n’importe quelle section la même réflexion a été adoptée. Autrement dit, les jeunes entrant dans la catégorie des stades de fusion 5 et 6 n’ont pas le droit de participer aux compétitions U17 de la FIFA.

La Fécafoot n’a pas publié les noms des joueurs concernés comme c’est souvent le cas, ce qui ne va pas empêcher que les mêmes jeunes se représentent de nouveau lors des prochains évènements après s’être assurés d’avoir retouché une fois de plus leur vieillesse.

Si on s’en tient à la version de l’institution, dix des joueurs ci-après seraient donc concernés.

JPEG - 4 Mo

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches