Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Elections Fécafoot : quel a été le score

C’est peut-être un plébiscite, mais pas trop puisque ce n’est pas le ras de marée prévu, Le candidat soutenu par Samuel Eto’o et le Comité de Normalisation qui ont fait un travail à la base pour fidéliser les voix pour le nouveau président. Ancien premier vice-président sous Iya Mohammed, président de facto après l’incarcération de son patron, il avait démissionné après des pressions et par peur de prendre lui aussi la direction des geôles, ce qui avait conduit à la série des comités de normalisation.

Le 12 décembre 2018
commentaires

Avec 46 voix, il a ainsi été porté à la tête de l’instance qui gère le football camerounais.

Joseph Antoine Bell, avec 17 voix vient en seconde position.

Hervé Tchinda s’en tire avec 3 votes.

Mr Mongue n’a pas obtenu de voix.

<span class="caps">JPEG</span> - 48.7 ko

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 13 décembre 2018 à 06:34, par Antoine Moukoko En réponse à : Elections Fécafoot : quel a été le score

    Déphasage entre le tableau et l’article...la nuit a été longue pour tout le monde je constate ! Prière de corriger et de faire vérifier les articles avant la publication !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 18:48, par Rasta En réponse à : Elections Fécafoot : quel a été le score

    A mon avis, il faut arrêter les hostilités et laisser le mec bosser un peu ! J’espère que Bell n’introduira aucun recours en annulation. On a déjà perdu trop de temps comme ça.
    Maintenant, la question, c’est, est-ce que Seydou Mbombo aura suffisamment de caractère pour véritablement prendre les commandes de cette machine extrêmement compliquée qu’est la Fecafoot ? Il faudra pour cela qu’il apporte des gages sur au moins 2 points que je m’envais énumérer.
    1- Faire comprendre au Minsep poliment, mais fermement que le foot au Cameroun a un nouveau patron et que c’est clairement lui. Pour cela, il faudrait que ce soit dorénavant la Fecafoot qui paie tous ceux qui sont liés à l’administration des équipes nationales (y compris les entraîneurs). Qu’elle n’accepte plus les financements de l’Etat pour son fonctionnement, et qu’il mette de l’ordre dans la ligue de foot.
    2- Pour son image et dans le soucis d’asseoir son autorité, il ne faudrait pas qu’il passe pour la marionnette de Etoo. Etoo c’est un partenaire, mais le patron c’est lui. L’élu c’est lui. Il n’a pour cela pas besoin de 10 mois pour asseoir son autorité, un mois maxi ça suffit. Ça ne va pas être facile, mais c’est jouable. J’espère qu’il aura appris des erreurs de son ancien boss Iya qui avait des idées, mais qui a clairement manqué de caractère, surtout vis-à-vis du Minsep.

    • Le 12 décembre 2018 à 19:58, par badoupassy En réponse à : Elections Fécafoot : quel a été le score

      @ rasta, je suis du même avis que toi. Il faut qu’on laisse ce monsieur essayer de travailler. Je suis de ceux qui étaient favorables à l’élection de Bell, mais il faut accepter le verdict des urnes. Nous avons perdu beaucoup de temps dans ces batailles. Il faut qu’on s’arrête 1peu et qu’on essaye de travailler.

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 19:55, par bamyaben En réponse à : Elections Fécafoot : quel a été le score

    C’est un plébiscite comme il fallait s’y attendre !

    Force est de constater qu’il n’y a pas eu une vraie rupture après Iya Mohamed, Tombi à Roko et seidou Mbombo Njoya ayant été ses sous-fifres : Son secrétaire général et son adjoint.

    Il n’y aura pas un grand bouleversement puisque c’est la même équipe ou du moins le candidat du comité de normalisation qui passe.
    Samuel Eto’o et son « père » Gilbert Kadji avec Dieudonné Happi et Seidou Mbombo Njoya appartiennent au même clan.
    Cela va sans dire qu’ils sont déjà à pied d’oeuvre depuis longtemps puisque ce sont eux et plus précisément Samuel Eto’o en personne qui avaient appuyé la nomination de Seedorf et Kluivert et leurs adjoints, mais aussi la création de la Commission Ad hoc chargée de la réforme de la Direction technique nationale et de la modernisation de la gestion des équipes nationales de football du Cameroun.

    Il faudra maintenant attendre la réaction des perdants. Vont-ils faire appel et relancer les blocages et un probable nouveau comité de normalisation ?
    Je ne l’espère pas ! Il est temps de parler Football, de penser Football, de travailler pour développer notre Football et d’oublier les tribunaux et les procès. j’avais émis ce même voeu (« pieux » ?) après l’élection de Tombi à Roko, nous connaissons la suite...

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 19:13, par Patrick En réponse à : Elections Fécafoot : quel a été le score

    Le football dans ce pays est bien fini. Voilà notre dernière chance pour mettre Bell a la tette du foot pour que quand cest le temps de donne les jouer leurs primes il nya par problème car ce sont les anciennes footballeurs et ils savent la vie hôte et Bas d’un footballeur. Au lieu on part pour elu un autre Iya et Tombi les grands voleurs. Pays de merde. Cameroon 1 Comoros 2..

    Répondre à ce message

  • Le 12 décembre 2018 à 19:03, par akil En réponse à : Elections Fécafoot : quel a été le score

    Il s’agit bel et bien d’un plébiscite !

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches