Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais  (...)

Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

Camfoot

Face à la presse ce jeudi, le président du Comité de normalisation de la Fécafoot a livré ce qu’il semble être un secret. Parlant de la résiliation du contrat d’Hugo Broos en tant qu’entraineur des Lions Indomptables, le normalisateur en chef annonce des rendez-vous avec des techniciens locaux et aussi…étrangers.

Le 14 décembre 2017

« Au moment de son recrutement, monsieur Hugo Broos était lié à notre pays par un contrat tripartite : Hugo Broos, la Fédération camerounaise de football et le ministère des Sports. Nous avons eu avec le ministère des Sports plusieurs échanges au sujet de la non-prorogation de son contrat. Et au cours de l’une de nos dernières réunion, notamment celle qui s’est tenue le 20 novembre, le ministre des Sports a donné des indications sur sa position. J’avais indiqué que le Comité de normalisation adressera sa réponse au ministre une fois que la décision aura été prise. Et le 4 décembre, le Comité de normalisation a pris une décision qui a été communiquée au ministère des Sports à savoir. Hugo Broos a été notifié ainsi que son avocat en Belgique.

Nous sommes en train de préparer la CAN 2019. Nous ne pouvons pas prendre la décision de mettre un terme au contrat de l’entraîneur-sélectionneur, sans envisager la suite. En ce moment, nous sommes en train de discuter avec les entraîneurs camerounais, parce qu’il ne faut rien exclure. Mais rien n’est arrêté, rien n’est décidé. Nous allons rencontrer des entraineurs camerounais la semaine prochaine. Parce que ce sont des Camerounais, des patriotes qui ont indiscutablement intérêt à ce que tout se passe pour le mieux. Si aux termes de nos échanges et après analyse, il s’avère que c’est un entraîneur camerounais qui pourrait constituer la meilleure chance pour nous pour aboutir à l’objectif recherché, on n’hésitera pas. Mais bien évidemment, si un entraîneur étranger, dans des bonnes conditions, se présentait comme la meilleure chance pour nous de remporter la CAN, vous pouvez également deviner la suite ».

Recueillis par Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 16 décembre 2017 à 09:03, par badoupassy En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Le Cameroun mérite bien d’avoir un de ses fils comme entraineurs. Je suis toujours un peu surpris qu’on veuille disqualifier les nôtres en cherchant à tout prix des raisons pour la cause. Nos anciens valeureux joueurs ont des diplômes et le vécu dont a besoin notre sélection.
    Je ne suis pas d’accord avec l’argument qui disqualifie Omam, il n’a été qu’adjoint de Clemente, peut-on vraiment partir de là pour dire qu’il s’y est essayé sans succès ? Hugo Broos qui a gagné la can 2017 s’était aussi essayé à plusieurs endroits sans succès ; il a par la suite remporté la can avec nous. Quelqu’un d’autre peu faire pareil.
    Mboma à mon avis peut être à la hauteur de la tâche, Thomas Nkono, Omam, Rigobert Song, Emmanuel Kunde, etc sont quand même des possibilités de choix. Il faut bien commencer quelque part un jour pour accumuler l’expérience. Il faut oser aussi confier en bonne et du forme cette sélection à un entraineur national avec un contrait bien signé, A mon avis aucun camerounais n’en a vraiment eu un jusque là.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 19:01, par Jacovalou En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Cher PAT2LYON,
    Tu fais bien de parler de ma « volonté de rupture avec les sorciers blancs ». Mais n’oublie l’autre volonté de rompre avec le concept des mêmes noms qui reviennent chaque fois qu’on parle d’un coach camerounais. Pour moi on aurait pu essayer ENOW NGACHU, mais on lui a confié une mission qui n’est pas des moindres. Si on le laisse travailler, nous aurons beaucoup de bons joueurs dans l’avenir. Que ce soit clair PAT, n’est pas consultant à CANAL+ ou chez SuperSport qui veut : il faut savoir de quoi l’on parle. En termes de vision et d’intelligence du jeu, Patrick MBOMA nous a montré de quoi il était capable sur le terrain. Son attitude sur et en dehors des terrains plaide également en sa faveur. Ses qualités de leaders sont indéniables. Et moi j’ai un dernier argument, les binationaux pourraient davantage l’écouter, lui. Car moi je suis pour le rapatriement de tous nos talents. Je déteste voir MBAPPE jouer pour la France, même si j’apprécie le footballeur au même titre de Maradonna.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 19:00, par Jacovalou En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Cher BAMADO,
    Je t’ai connu plus perspicace que cela ici. Je ne suis pas naïf. Je refuse de l’être ! je préfère moi accorder le bénéfice du doute à ceux là qui sont au affaires à la fécafoot pour la première fois, et qui jusqu’ici font plutôt montre d’une certaine distanciation dans leurs différentes décision, même si on trouvera toujours quelque chose à leur reprocher. Et puis 75 jours pour moi c’est beaucoup. Il faut qu’il y ait un nouveau coach dès à présent ! LEGRAET qui a choisi Deschamps, est ce un technicien ? De même toi et moi qui donnons souvent des avis pas totalement dépourvus de pertinence, nous savons très bien de quoi a besoin notre football. Il faut arrêter dans notre pays de jouer aux sorciers. Ils sont parfaitement habilités à choisir un coach.
    Pour ce qui est du vécu, lorsque DUNGA remporte la coupe du monde, c’était avec quel vécu ? Lorsque Zidane prend le réal, c’est avec quel vécu ? Je ne demande pas que l’on ramasse le premier venu, mais disons-nous que nous avons tous découvert KESHI lorsqu’il est devenu champion d’afrique de la plus belle des manières sans aucun vécu que celui d’avoir arboré la tunique des green eagles. Patrick MBOMA devrait avoir sa chance. Et c’est maintenant, ou j’ai presque envie de dire « ou jamais ».

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 15:57, par Andre En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Domenek meme sus j’en ne suis pas fan j’en vous avait bien dit ..... quand il dise étranger sa sera un français ne vous insulter même pas pour sa ( mettez un trio d’en camerounais rigo geremy et mboma comme sa pas d égaux interne

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 15:41, par pat2lyon En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    @jacouvalou.
    Tu as cité quelques noms de probables futurs sélectionneurs des lions. Et on voit bien ta volonté de rupture avec les éternels « sorciers blancs ». Mais désolé mon cher, sans t’en rendre compte tu es inconsciemment un de leurs fervents défenseurs. On pourrait dire avec toi qu’à défaut d’avoir un entraineur blanc, prenons-en des noirs qui sont adoubés par les blancs". Comme je le dis c’est de manière inconsciente, mais tu demeures sous l’influence du blanc et ça dicte tes choix. Je n’ai rien contre Mboma et Boumsong. Mais il apparait évident que ton choix sur eux est dicté par l’effet CANAL+. Tu pars du principe que si on est consultant à Canal+ et qu’on a été de surcroit entraineur adjoint de la réserve du Paris FC, on est un bon choix possible pour les LIC. Sinon quel est le fait d’arme qui te fait songer un seul instant que Boumsong serait un sélectionneur compétent pour le Cameroun.
    C’est bizarre que chez nous, même quand on croit s’être affranchi du colon, nos décisions soient toujours autant dictés par l’opinion de ce dernier.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 12:47, par Bamado En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    @Jacovalou

    Je n’aime pas trop donner des noms car nous on donne juste des orientations en fonction de nos visions et lectures personnelles, ce qui renferme beaucoup de subjectivité. La direction technique nationale qu’ on devrait aussi changer et rajeunir entièrement devrait définir le profil de l homme recherché. C est pour cela que ça m’amuse quand Happy (dont j apprécie bien le boulot) dit qu ils vont rencontrer des coachs. Eux qui ? Sont-ils techniciens ? Ou bien c’est avec ces techniciens corrompus jusqu aux os là qu’ils veulent travailler ?
    Pour revenir à ta liste, tous ceux que tu as proposé ont quel vécu sur des bancs de touche ? On nous parle de Mboma mais il a entrainé où on a vu ? Quid de Boumsong ou de Mayer dont ton connait tous les conditions de départ de l’équipe nationale. On ne vient pas chez les Lions apprendre à coacher man.
    Comme je l’ai dit je n en voit pas beaucoup. Oman s y ait essayé sans grand succès avec Clementé. Song n a encore rien montré avec les A’. J’en oublie surement quelques uns. Mais finalement le seul qui ait de l-experience d un niveau acceptable c est Thomas Nkono . On pourrait avoir un ticket avec plusieurs anciens Lions avec certains comme adjoints ou Manager.
    Mais tout ça c’est le travail du prochain president et non de la normalisation

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 13:28, par Katchandouri En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Bamado,
    Je suis d’accord avec toi. Je pense moi aussi qu’il est grand temps que nous fassions confiance en nos techniciens pour diriger les LIONS. Je pense à la nouvelle génération de diplômés disposant d’une expérience, si petite soit-elle (2 ans au moins).
    Je pense à Patrick MBOMA qui est en train de passer ses diplômes, mais qui entraîne depuis quelques années déjà. Je pense aux OMAM BIYICK, KUNDE, SONG, EKEKE (je ne sais pas s’ils sont tous diplômés). J’estime que ces garçons qui ont vibré pour les LIONS savent ce qu’on en attend. Ils comprennent mieux l’état psychologique de leurs jeunes Frangins et sont bien placés pour savoir quels joueurs ils faudrait à des postes précis.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 12:22, par camerondiazz En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Entièrement d’accord avec @BAMADO, il a très bien résumé la situation ! Avant de militer pour un entraîneur camerounais je milite d’abord pour un bon entraîneur et pas n’importe lequel. Pour ma part Rigobert Song a été trop égoïste avec ces disputes en équipe nationale concernant sa rivalité avec Eto’o et consort qui ont commencé à pourrir le karma national.
    Pour l’instant je ne le vois pas entrainer l’ équipe nationale, ça pourrait devenir politique avec lui même si je le voudrais dans un futur proche.
    Comme l’a dit Bamado nos 5 Coupe d’Afrique ont été gagné avec des entraîneurs étrangers et vous ne pouvez pas le nier. Le Camerounais qui pourra gérer cette équipe ce compte sur une main de 3 doigts.
    Je milite pour un entraîneur séducteur comme l’est Hervé Renard, peu importe son origine mais ça serait pas mal un camerounais mais bon ça ne veut rien dire...

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 07:39, par Bamado En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Happy peut discuter avec des entraineurs pour l’interim sur le banc, encore qu il n y a pas grand chose à faire en ce moment. Mais pour ce qui est de recruter un selectioneur pour un contrat à long terme, il faut qu’il laisse cela au prochain président élu de la FECAFOOT qui sera connu normalement dans environ 75 jours. Ce dossier est trop sérieux pour etre traité par une équipe provisoire.
    Par ailleurs, je n aime pas trop des debats du genre entraineur national versus étrangers. Le Cameroun a remporté 5 CAN avec des étrangers. Quelqu’un me parle du Nigeria. Mais c’est bien un franco-allemand qui a laminé les Lions recemment. Dans certains pays comme au Senegal ça semble marcher mais comparaison n est pas raison. Rien ne prouve que ca va marcher chez nous.
    Par contre si on doit confier cette équipe à un Camerounais, pardon qu on oublie les vieux fossiles des années 80 comme Akono, Belinga, Djonkep et consorts. Le foot a beaucoup évolué derrière eux. Il faut penser aux anciens professionnels de la fin des années 90 et 2000 qui connaissent mieux les rouages du football moderne. Et au Cameroun ceux là tiennent à peine sur les doigts d’une main.

    • Le 15 décembre 2017 à 11:13, par Jacovalou En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

      @BAMADO,

      Je suis en partie d’accord avec toi. Mais lorsqu’un fait un poste aussi pertinent, et connaissant nos dirigeant (enfin les Normalisateurs actuels semblent faire l’exception pour l’instant), il faut citer les noms. D’autant plus que tu le dis si bien, ils tiennent sur les doigts d’une main. Moi je vais t’y aider. Je propose 2 possibilités avec le même chef d’orchestre. Entraîneur principal : Patrick MBOMA, Adjoint : Jean Alain BOUMSONG (les belges ont bien pris Thierry Henry qui est pourtant français), 2e Adjoint, Lauren ETAME MAYER. Ma seconde option consiste à Nommer Patrick MBOMA et le laisser choisir son équipe entièrement...J’ai dit.

    Répondre à ce message

  • Le 15 décembre 2017 à 04:23, par tendemo En réponse à : Dieudonné Happi : « nous discutons avec des entraineurs camerounais »

    Hugo Broos played against Nigeria thrice. He conceded 7 goals and scored just 1 miserable goal .
    This same Hugo Broos , fields the same player (Mabouka) against Germany who forced us to a draw against Australia. The same Hugo Broos, who goes to a confederations cup with 1 left back. Same person who becomes Pontius Pilate with his players when things dont go right. Same person who was quick to disown Choupo, Mbia, Njie, Moukandjo, Ekambi, and Bassagog Is this the same person you still want to consider because we have a Nations Cup at home ? Wonders !

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches