Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Coupes africaines : dans l’impasse, la Fécafoot écrit à la CAF

Coupes africaines : dans l’impasse, la Fécafoot écrit à la CAF

Avec Sport News Africa

A un jour du délai fixé par la Confédération africaine de football (CAF), le Cameroun n’a toujours pas désigné les deux clubs qui vont le représenter aux prochaines Coupes africaines. La Fécafoot appelle la CAF au secours.

Le 29 juin 2021
commentaires

La Confédération africaine de football (CAF) avait été claire. Les fédérations nationales ont jusqu’au 30 juin 2021 pour boucler leur saison respective. Et, ainsi, faire enregistrer les clubs qui vont les représenter aux prochaines compétitions africaines. A 24 heures du jour j, le Cameroun est dans l’impasse.

Le championnat camerounais est à l’arrêt depuis la fin de la phase aller, il y a plus de deux mois. Les clubs exigent le versement de la dernière tranche de la subvention de l’Etat avant de retourner dans les stades. L’enveloppe s’élève à 560 millions de francs CFA. Hier, les présidents de clubs ont rencontré le ministre des Sports. Narcisse Mouelle Kombi a accepté de leur faire une avance de 200 millions de francs. En retour, les clubs ont accepté de reprendre le chemin des terrains. La reprise des championnat devrait avoir lieu dès ce week-end.

Calculs

Mais la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), qui a hérité de l’organisation du championnat professionnel, n’est pas sortie de l’auberge pour autant. Pour sauver la mise, l’instance est en mode calcul. Deux scénarii sont envisagés. Le premier consiste à enregistrer les deux leaders des différents groupes du championnat de première division en cours : Fovu de Baham en Coupe de la CAF et Coton Sport de Garoua en Ligue des champions.

« Ce scénario a longtemps constitué notre plan A, confirme un cadre du secrétariat général de la Fécafoot. Il était question d’enregistrer au préalable tous les clubs, puis de discuter avec eux dans le but de les convaincre de faire passer le premier de chacune des deux poules du championnat ».

La CAF au secours

Mais les données ont changé et un deuxième scénario a vu le jour. Celui-ci a consisté à écrire à la CAF pour demander une dérogation, le temps que le championnat reprenne et aille jusqu’à son terme. « La Fédération a demandé une dérogation qu’elle va probablement obtenir, poursuit notre informateur. Le président de la Fécafoot en tant que 4e vice-président de la CAF, sait plus ou moins que cette dérogation sera accordée. D’autant plus que 20 pays se trouvent dans la situation du Cameroun. La CAF ne va certainement pas tous les exclure ». La réponse de la CAF est attendue. A la Fécafoot, l’on est plus ou moins certain qu’elle sera favorable à la demande de Seidou Mbombo Njoya.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches