Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Coupe de la CAF : Coton Sport bat les sénégalais de l’ASC Jaraaf qui battent (...)

Coupe de la CAF : Coton Sport bat les sénégalais de l’ASC Jaraaf qui battent l’arbitre du match

Avec APS et CAFonline

Le vice-champion du Cameroun continue son parcours continental après sa qualification au dépend du Jaraaf lors des quarts de finale de la Coupe des Confédérations. L’ayant emporté au match aller à Garoua par le plus petit des scores alors que l’adversaires avait décidé de « parquer l’autobus » devant ses filets et surtout à cause de la maladresse de ses attaquants, Coton Sport savait qu’il devait rester pleinement lucide lors du match retour s’il espérait avoir une chance de se qualifier. Malgré la grosse pression des Sénégalais, l’équipe tenait à jouer de manière ouverte.

Le 27 mai 2021
commentaires

Cela aurait pu rapidement basculer contre elle, mais les attaquants adverses étaient très peu adroits. Et c’est d’ailleurs les camerounais qui prendront l’avance et avaient un coussin assez favorable.

En football, tout peut arriver. L’équipe de la Médina va réussir à égaliser, puis à prendre de l’avance 2-1. Il faut dire que les visiteurs ont vendangé plusieurs occasions avant de se faire punir par les joueurs du Coton Sports qui ouvrent le score lors de leur temps fort.

Les joueurs du Jaraaf ont encore longtemps buté sur le gardien camerounais avant d’égaliser par Albert Lamane Diène (35-ème minute). Et ils ne parviennent pas à prendre l’avantage durant la première période malgré d’autres occasions.

S’ils ont réussi à mener au score grâce à Pape Ndiaye (2-1) qui a encore vendangé comme à l’aller, les joueurs de la Médina ont raté la qualification en manquant de réalisme devant le but.

Ils ont réussi à enfiler un troisième but, mais ce fut refusé à cause d’un hors jeu plus que flagrant. Et c’est justement ce qui va valoir au quatuor d’arbitres de se faire bastonner après la fin de la rencontre. Il a dû se faire soigner pour arrêter les saignements. Ce n’est pas la première fois que les clubs s’en prennent aux officiels de match.

Même si la CAF a tardé à réagir puisque c’est 48 heures après les évènements qu’elle a bougé, elle a su être fermeDe la plume de son Secrétaire Général, Veron Mosengo-Omba, elle " souhaite un prompt rétablissement aux blessés et condamne avec force ces atteintes à l’intégrité physique d’officiels de match. Le SG appelle à une enquête approfondie par les instances compétentes de la CAF.

« Ces actes d’incivilité ne sauraient être tolérés. Ils n’ont pas leur place dans notre football, mais malheureusement ils ont tendance à se généraliser sur les terrains. La CAF se réserve le droit de revoir à la hausse les barèmes de sanctions pour ces actes », a déclaré M. Mosengo-Omba, qui saisit cette occasion pour confirmer son intention de faire des propositions de réforme en profondeur des organes juridictionnels de la CAF qui lui permettent d’agir plus efficacement ".


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches