Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CNOSC : un ancien ministre nommé à la Chambre de conciliation

Camfoot

Le Pr. Bipoun-Woum, ancien patron du ministère de la Jeunesse et des Sports (94-96) est porté aux commandes de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Cnosc. Une décision du président du Comité national olympique.

Le 11 janvier 2018
commentaires

Depuis ce 10 janvier 2018, le Pr Joseph-Marie Bipoun-Woum est le président de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc). Une décision du colonel Kalkaba Mlboum qui limoge ainsi Mevongo Meye, porté à la tête de cette juridiction sportive supérieure en 2009. L’arrivée de l’ancien ministre de la jeunesse et sports (94-96) est un motif de confiance pour la communauté sportive nationale. Puisque des soupçons pesaient depuis un moment sur l’équipe de son prédécesseur que beaucoup d’acteurs du mouvement sportif national d’avoir souvent pris parti dans différentes affaires arbitrées. Notamment l’affaire Fécafoot qui a, en son temps, souvent suscité des conflits entre le ministère des Sports et la présidence du Comité national olympique.

Ainsi donc, dans la note qui nomme le professeur de droit constitutionnel et de droit international à la tête de la CCA du Comité national olympique, il est précisé que les affaires pendantes devant la juridiction, sont suspendues jusqu’à l’installation de la nouvelle équipe. Laquelle ne sera pas connue de sitôt car il revient au nouveau juge suprême de proposer les dix membres qui constitueront son équipe. Ainsi, l’affaire opposant l’Association des clubs de football amateur (Acfac) contre dix-sept ex-membres de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) parmi lesquels Tombi A Roko Sidiki, renvoyée à ce 11 janvier, est d’office reportée à une date ultérieure.

A.W.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 11 janvier à 10:39, par david thadus En réponse à : CNOSC : un ancien ministre nommé à la Chambre de conciliation

    Avec le limogeage de Dikoume l’ancien Président et la nomination de BIPOUM, je crois que TOMBI et BIDOUNG sont desormais sur le chemin royal pour revenir à TSINGA.
    Preuve que le mariage de DAVID ETOO et la nièce à TOMBI a sceller plutot le sort des détracteurs de l’équipe de TOMBI d’ailleurs nous avons vu BELL à ce mariage très enthousiaste à coté de ETOO et TOMBI. Je comprends pourquoi jusqu’au 11 JANVIER 2018 , Happi n’a pas encore lancer le processus électoral même dans les arrondissements, tout est mis en Oeuvre pour juste reinstaller TOMBI à TSINGA le 28 fevrier prochain en conservant l’executif de 2009 qui gère le football actuellement dans les régions.
    On dit chez nous au quartier que ABDOURAMANE a été bien bai... dans cette affaire.

    • Le 11 janvier à 11:41, par la logiciel football En réponse à : CNOSC : un ancien ministre nommé à la Chambre de conciliation

      Chemin royal mon oeil . malgré toutes les manigances c’était déjà cuit pour Tombi. Et c’est le cas toujours. La justice est un monstre froid. La commission d’éthique de la fecafoot qui ne joue pas son rôle entrera en jeu si le président du comité de normalisation tient vraiment a normaliser le football camerounais. Cette décision a même scellé le prolongement du comité de normalisation. Je sais combien cela n’arrange par les pro tombi malgré l’apparence que ces derniers laisse croire. La véracité a commencée envoûtant tombi hors et cela ira jusqu’au bout.

    Répondre à ce message

  • Le 11 janvier à 11:18, par Jeannot En réponse à : CNOSC : un ancien ministre nommé à la Chambre de conciliation

    Le rève fait parti intégrante de notre corps et esprit. Pour l’équilibre

    Hein Thadus....?

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches