Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CM 2022 : le Cameroun sort la Côte d’Ivoire
Grâce à un coup de génie de Karl Toko Ekambi, les Lions indomptables du Cameroun ont validé leur ticket pour les barrages du Mondial 2022 ce mardi à Japoma.

Le défi était connu de tous : gagner. Ce mardi à Japoma, Vincent Aboubakar et ses coéquipiers ont accompli leur mission. Face à une équipe de Côte d’Ivoire favorite sur le papier, les Lions indomptables ont rugit. Ce soir, les fauves ont mangé les Éléphants. Grâce à un but de Karl Toko Ekambi (21e), Antonio Conceiçao et ses hommes ont arraché leur ticket pour les barrages du Mondial 2022.

Le 16 novembre 2021
commentaires

La lumière est venue de Toko Ekambi

Les Camerounais débutent la rencontre sur des chapeaux de roues. Après avoir mis le nez à la fenêtre plusieurs fois, Vincent Aboubakar sonne la première alerte. Mais sa frappe flirte avec le poteau avant de sortir (16e). La prochaine occasion est la bonne. Sur une passe lumineuse de Martin Hongla, Toko Ekambi fusillait Gbohouo (1-0, 21e). Les Ivoiriens répondent ensuite, mais c’est sans compter sur un André Onana qui fait la parade parfaite (33e). Un geste qui enflamme le public et permet aux Lions de repartir à l’assaut sur une belle combinaison offensive.

Lancé en profondeur par Hongla, Toko décale Zambo qui sert ensuite Aboubakar. La frappe enroulée du capitaine camerounais est détournée du bout des doigts par le gardien ivoirien (39e). Moumi Ngamaleu avait ensuite plus de chance de faire le break, mais manquait son face-à-face avec Gbohouo (45e).

Dominateurs, les Lions reviennent des vestiaires avec la même envie de gagner. Les hommes de Toni Conceiçao multiplient les assauts, mais ce sont les Ivoiriens qui se créent la première occasion nette de cette deuxième mi-temps. Et une fois encore, André Onana sortait le grand jeu (66e). Vincent Aboubakar manque ensuite une occasion en or (68e), et derrière André Onana doit encore s’employer pour sauver sa cage (70e). Les actions s’enchaînent dans un camp comme dans l’autre. Et finalement, le score restera inchangé. Le Cameroun est aux barrages du Mondial 2022.

Fiche technique

Éliminatoires Mondial 2022

Groupe D : 6e journée

Cameroun - Côte d’Ivoire : 1-0

Avertissements : Côte d’Ivoire (Seri, 34e - Boly, 59e)

Cameroun : Onana - Nouhou (Mbaïzo, 8e) - Ngadeu - Onguéné - Faï - Oum Gouet - Hongla (Onana, 52e) - Zambo - Moumi (Tawamba, 72e) - Toko (Choupo, 72e) - Aboubakar (Siliki, 73e). Entraîneur : Antonio Conceiçao

Côte d’Ivoire : Gbohouo - Bailly - Odilon (Sangare, 46e) - Boly - Kessie - Seri (Traoré, 69e) - Aurier - Cornet - Haller - Gradel (Kouame, 83e) - Kouassi (Pepe, 69e). Entraîneur : Patrice Beaumelle


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 16 novembre à 23:07, par camerondiazz En réponse à : CM 2022 : le Cameroun sort la Côte d’Ivoire

    Bravo au Lions qui m’ont fait fermer ma grande geule !!!! est c ce que je voulais !

    Onan André : 7
    fai Colin : 6,8 j’ai etait agréablement surpri
    Ngadeu : 7,5 on a retrouver notre le défenseur de 2017 !
    Onguene : 6,5
    Mbaizo : 5,6 j’ai vraiment aimer sa motivation ! mais il rste tres moyen !! on attend Sacha Boey !

    Zambo : 7,6 Voila le zambo qu’on veut voir ! et encore il peu mieux faire !
    Hongla : très très bon début de match !! mais pas noté
    Oums : 6,6 jeu simple et propre

    Toko : 8 le but le plus important de sa carrière ! il a vraiment bousculer cette défense ivoirienne.
    Aboubacar : 5,7 il c fatiguer très vite
    Ngamaleu : 6 bon travail de sape sure les cotés

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre à 04:58, par badoupassy En réponse à : CM 2022 : le Cameroun sort la Côte d’Ivoire

    Il y a ici beaucoup de supporters de la seule victoire. Si un petit but ivoirien était passé, on oublierait tout ce beau match que ces enfants ont fait.

    Supportons souvent notre équipe même quand elle est en difficulté. Nous insultons trop nos joueurs pourtant notre équipe ci a un niveau très appréciable.

    Beaucoup de respect pour l’entraîneur qui a compris qu’il fallait remettre Onana André dès le match contre le Malawi pour le remettre en compétition. Sa seule présence, couplée à ses fantastiques arrêts a été extrêmement précieuse. Arrêtons souvent de prendre la place de l’entraîneur, et faisons confiance en restant positifs dans nos critiques. Félicitations les gars.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches