Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CM 2019 : Georges Landry, Guy Roger et Martin, époux de Lionnes

Les conjoints respectifs NGONO MANI, AKABA et NGO NDOM parlent de leur quotidien aux côtés de leurs épouses Lionnes Indomptables.

Ils leur ont dit oui pour le bonheur et pour le foot. Les époux des footballeuses doivent partager leurs conjointes avec leur métier et parfois se mettre en retrait pour permettre à ces dernières d’évoluer dans leurs carrières sans crainte. Georges Landry, Guy Roger et Martin ne dérogent pas à la règle.

Le 4 juin 2019
commentaires

Le meilleur de leurs vies

Pour tous « c’est un honneur d’être l’époux d’une Lionne Indomptable ». Guy Roger se souvient de sa première rencontre avec Michelle AKABA :

Guy Roger Ngnoung , conjoint de Michelle Henriette AKABA

« C’était lors d’un tournoi national. Les regroupements se faisaient à Yaoundé. Express de Garoua était venu participer au tournoi national et j’officiais également pendant ce tournoi. Lors d’un match au stade militaire, elle a eu des couacs avec un des responsables d’une équipe du centre, j’ai vu une jeune fille éplorée, je suis allée vers elle, j’ai commencé par la calmer et c’est après ça que le coup de foudre est passé ». Depuis, Henriette et Guy Roger ne se sont plus jamais quittés, Josephine Andréa leur fille est le fruit de cet amour.

Martin ENGOULOU , époux d’Annette NGO NDOM

Martin lui est le Fan N°1 d’Annette NGO NDOM, la gardienne de buts des Lionnes Indomptables. Pas une rencontre extérieure des Lionnes sans le voisinage, la famille et les médias autour de lui dans leur résidence à Yaoundé. Si la rencontre se joue à domicile, c’est aux couleurs de son épouse, que le papa de Dave Willian , leur fils de 03 ans , l’autre source d’énergie de Mama Annette, mobilise des proches au stade indiqué, pour accompagner et encourager son épouse. La vie d’époux de footballeuse, Martin n’en a jamais rêvé, mais il a accepté la providence : « au départ, je ne l’avais jamais connue. C’est elle qui m’a informé qu’elle était Lionne à l’époque, je ne vivais pas ici. La première fois que je l’ai vue jouer c’était 2 ou 3 ans après notre rencontre. C’est arrivé et je l’ai accepté », conclura-t-il.

Pour le meilleur et le foot

Parce qu’ils sont leurs époux, ils sont au premier rang et parfois ce dont dépend l’état psychologique de ces dernières. La maturité est le mot-clé au quotidien pour pouvoir soutenir leurs partenaires comme il se doit, Georges Landry, époux de NGONO MANI : «  A cause de son travail, nous ne sommes pas constamment ensemble, et ce n’est pas évident . Vous savez nous sommes des africains et quand une dame explose comme ça, ce n’est pas toujours bien perçu par tout le monde ». Leur fils, NOLAN, 5 ans est venu renforcer la confiance et Georges Landry n’a pas relâché : « La soutenir c’est un vaste domaine, le résultat au stade, c’est la dernière des choses. Avant ça, il y a tout un travail de fond qui se fait ; surtout que dans la vie d’un sportif, il y a beaucoup de hauts et de bas qui demandent des conseils, de l’assistance. Il y a des périodes de blessures, de baisse de régime, de baisse de niveau même où on se demande si on sera dans la liste ou on n’y sera pas. Je suis celui-là qui doit un peu réguler  »

Pour Martin, le soutien à Annette fait partie intégrante de sa vie : « J’ai toujours été là : je suis son premier supporter, son premier conseiller, son premier fan Quand quelque chose ne va, pas je lui dis écoute ce que tu as fait n’était pas bon et quand c’est bon, je lui dis c’est bon. Je l’encourage régulièrement à être au top ».

Guy Roger, lui savait déjà à quoi s’en tenir lorsqu’il se mettait en couple avec AKABA : « En vous engageant avec une sportive, si vous voulez qu’elle progresse, vous acceptez de faire des sacrifices ».

Ils les ont toutes connues quand elles n’étaient pas aussi célèbres. Aujourd’hui, avec la valorisation progressive du football féminin, les époux des Lionnes Indomptables doivent gérer au quotidien les humeurs des familles et amis qui les jugent sur les avoirs de leurs épouses et également rester les mêmes hommes attentionnés et présents qu’elles ont toujours connues. Un état qui exige tact et maitrise de soi.

Leurs souhaits à leurs épouses pour le mondial (Vidéo)

Odeline Stella MOUAZAN


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches