Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Comores 1-1 Cameroun

Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

Le premier match des Lions indomptables sous l’ère Seedorf aura laissé finalement un goût d’inachevé. Les nombreux supporters qui brulaient d’impatience de voir à l’œuvre le nouveau staff technique ont plutôt vécu en direct l’interminable calvaire des champions d’Afrique en titre face à une modeste sélection des Comores (134è au classement mondial Fifa) que l’on croyait pourtant largement à leur portée.

Le 11 septembre 2018

Par Jean Marie NZEKOUE

Compte tenu de la faiblesse supposée de l’adversaire, ils étaient nombreux à promettre un panier de buts aux Comoriens. Tous ces prophètes des jours sans pain en ont eu pour leurs frais, la réalité du terrain ayant déjoué tous leurs pronostics.

Les puristes diront certes que l’état lamentable de la pelouse et la pression psychologique exercé par un public massé tout le long des grilles entourant le stade n’étaient pas de nature à favoriser le beau jeu, contribuant par conséquent à dépayser davantage des joueurs Camerounais évoluant dans un environnement plus professionnel en club. Mais cet argument suffit-il à justifier la pâle copie produite par Michael Ngadeu (le capitaine du jour) et ses coéquipiers ? Rien n’est moins sûr, car la force des grandes équipes réside dans leur grande capacité à contrer l’adversité, à surmonter les obstacles qui se dressent sur leur chemin pour triompher de haute lutte. Le Cameroun l’a démontré à maintes reprises par le passé.

En dehors du fait que les lions pouvaient logiquement bénéficier d’un préjugé favorable du fait de leur stature et de leur palmarès reconnus, l’optimisme béat affiché avant le match de samedi dernier ne reposait en réalité sur aucune certitude, en l’absence de repère visible. On s’en est rendu compte en découvrant un onze entrant totalement chamboulé par rapport à l’équipe finaliste de la CAN 2017 (2 rescapés), la moitié étant constituée des joueurs qui ont disputé le match amical perdu en juin dernier contre le Burkina Faso, sans compter ceux qui effectuaient un retour (Bong, Mandjeck, Olinga, Banana) après une longue période d’absence. C’est donc une sélection presqu’expérimentale qu’on a vu évoluer avec beaucoup de peine sur la pelouse instable de Moroni avec un milieu de terrain destructuré, une défense trop fébrile, une attaque esseulée et peu lucide dans le dernier geste. On a eu de la peine à reconnaitre les nôtres, tant ils ont paru lourds, approximatifs, inconstants et surtout peu motivés.

Il était quelque peu osé, voire hasardeux, de composer à la va-vite une sélection inédite de joueurs n’ayant jamais évolué ensemble, pour la plupart, dans le cadre d’un match officiel. Les Camerounais ont-ils pris de haut un adversaire moins coté, mais surmotivé et décidé à marquer un grand coup ? On pourrait le penser, car à voir évoluer l’équipe, les carences sont vite apparues : absence d’automatismes, manque de liant entre les lignes, déficit de communication et de complémentarité entre les joueurs. Des larges boulevards laissés à des virevoltants attaquants libres de tout marquage, les multiples passes à l’adversaire, l’absence d’appui à l’attaquant, sont les symptômes d’un mal à circonscrire au plus vite. L’aisance technique et la vivacité aidant, les joueurs Comoriens se sont régalés et l’ouverture du score au premier quart d’heure fut largement méritée.

Une véritable humiliation pour les quintuples champions d’Afrique qui peuvent remercier le Ciel pour avoir décroché le point du match nul. Dans le petit archipel de l’Océan indien, les habitants se souviendront pendant longtemps d’avoir tenu tête à l’un des « grands » d’Afrique. Compte tenu du fossé abyssal qui sépare les deux adversaires sur le papier, ce match nul prend des allures de défaite pour les Lions. On peut néanmoins reconnaitre à Seedorf le mérite d’avoir osé, d’avoir pris des risques, même si un match officiel ne saurait constituer un banc d’essai. Il a encore des occasions pour se réajuster.

Vivement que toutes les enseignements utiles soient tirés pour mieux manager un effectif qu’il ne maîtrise pas encore. Le prochain match contre le Malawi pourra fixer davantage sur la capacité des uns et des autres à bâtir une équipe plus cohérente et conquérante ou pas.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 12 septembre à 06:50, par Footfootfoot En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    Indomptablelionforever a donner une liste parfaite des chevres(😂😂🤣🤣) qui devraient etre renvoyer brouter tres loin de cette equipe, surtout Salli, Mandgeck, Ngamaleu Banana. Un comme Salli mais ce gars a fait comment pour devenir pro didonc ? Meme sa maniere de courrir tu wanda dabord si c’est pas la magie seulement. Et c’est ce meme Salli qu’on a designer comme tireur coup de pieds arreter, nonn Salli ton marabout la est fort tu ya non. Que Seedorf sache que le premier piege qui l’attend sera dans sa prochaine liste des joueurs convoquer ; parceque si ces moulleurs la reviennent ce sera une defaite guaranti face au Malawi.
    Fai se debroulle souvent mais cette fois ci il s’est fait manger a plusieurs reprises et j’ais l’impression qu’il prend du poids donc il faut absolument lui trouver un bon remplacement.
    Par contre je n’ais jamais vu Choupo aussi engager avec l’envie de faire mieu comme il a eter dans ce match. Bong n’etait pas mal, Oyongo est rester Oyongo que nous sommes tous habituer a voir mais s’il continu a organiser le ndjoka avant les matches mieu vaut qu’il ne revient plus, je prefere Toko comme ailier, Ngadeu etait parfois febrile, Zambo n’etait pas aux attentes, Bahoken en dehors du but chanceu il etait invisible. Bref il ya environ 5 ou 6 joueurs qui ne devraient plus faire partir de la prochaine liste de seedorf.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 12:29, par ngbigben En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    @ Foofootfoot.
    Vraiment vous etes un garcon tres idiotement interessant et comme je disais quelquepart c’est ce pour ce melting pot que j’adore ce forum. Pour une fois Je vous donne entierement raison. Si ce n’est un marabout tres competent ,la presence de Salli Edgar ne peut se justifier dans cette equipe,pas seulement aujourd’hui,mais depuis des lustres et sous differents entraineurs. Le garcon n’a rien d’un footballeur ;manque de condition physique et d’une lenteur a nulle autre pareille. Vivement l’assainissement de cette equipe par Seedorf.

    • Le 12 septembre à 15:26, par Footfootfoot En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

      Je te croyais mentalement stable mais clairement tu n’es l’ais pas. Tu avais surement eter noyer dans ton bassin a lavage pendant quelques minutes lorsque tu etais bebe et le manque d’oxygen dans ton cerveau a cette epoque en fait des consequences jusqu’aujourdhui.
      Soit quelqu’un est idiot soit il ne l’ait pas. Mais comme tu veux impressioner si c’est moi ou qui d’autre, alors on utilise des conneries comme « un garcon tres idiotemant interessant ». Dis moi un peux a quoi pensait quand tu as decider d’ecrire ca ? Ok daccord daccord tu es intelligenment interessant😂😂🤣🤣

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 10:05, par arthur ndomo En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    Aller joué à leurs places ou alors allez vous même prendre la place de seedorf vu que vous savez bien des choses (( n’hésite de marque)) beaucoup de buts vuque cette équipe ne fait pas grand chose sur le terrain 😉

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 05:01, par arthur ndomo En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    Seedorf à bien faire comprendre que c’est n’ai pas l’équipe officielle ni des joueurs titulaire, mai à laissé entendre que dans le groupe qui vont jouer contre les Comores il fa prendre une poignée de personnes . Et de plus pour les moutons 🐑 critiquer du fameux match l’état du terrain était impraticable qui devrait être interdit par la FIFA mai vu l’enjeu on peut rien reprocher au Comoriens et ce match servira d’expériences aux joueurs qui jouent dans des clubs européens de haute niveau.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 04:34, par IndomitableLionForever En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    Déjà virez moi ces chèvres : mandjeck, salli, olinga, ntep, ngamaleu, banana (qu’il aille manger ses bananias loin dis donc mdrr) et rappelez moi Bassogog car ce joueur est très utile et a un profil et des capacités uniques comme Mbappé.

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre à 04:06, par Birago En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    Camfoot, SVP, en repaire compétent du foot en général et du foot Camerounais en particulier, JE CROIS QUIL EST IMPÉRATIF QUE VOUS NOTIEZ INDIVIDUELLEMENT SUR UN BARÈME 1-à-10 LES JOUEURS DE L’EQUIPE DES LIS QUI A TRAINÉE L’HONNEUR DU CMR DANS LA BOUE DES COMORES. Ceci aiderait à envoyer des messages précis (vs. des discours vagues) à Seedorf et Kluivert. De même, les notes aideraient les joueurs à mieux s’autocritiquer en s’appuyant [honnêtement] sur l’appréciation experte des autres. En plus, ces notes aideraient également à mieux guider l’appréciation du publique Camerounais qui, quoiqu’ inévitablement constitué des ‘vociférant critiqueurs’, n’est toutefois pas nanti des CONNAISSEURS de la technique ou des techniques du football moderne.

    Cher @Patrick, sincèrement Mandjeck et SURTOUT SALLI (le # 11) n’ont pas de niveau même pour le banc de touche des LIs. SVP, regardez encore la vidéo du match pour clairement voir qu’en plus des constantes pertes de balles et des passes complétement ratées, Salli et Madjeck ont perdu TOUS leurs duels face aux Comoriens. Ce Salli ne peut absolument pas courir ou, plutôt, disons qu’il est plus lent qu’une femme enceinte !

    Aboubacar, Bassogog et Nkoulou sont incontournables (ainsi qu’un Nje disponible au banc de touche). Matip aiderait certainement (s’il acceptait de revenir).

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 21:59, par Patrick En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    Parfois je me demande ci cette équipe est constitue des Camerounais. Car le Cameroun écrase n’importe qui dans leur chemin surtout le Football.
    Cette équipe qui dance avant tous ces match, qui perd contre le Burkina et dance toujours avant le Comores et faire match null est que ils vont battre le Malawi qui a écrase ce Comores 3-0 l’Anne passe ?? Un match de football cest nest plus le public ou let at du terrain ou Stade decide un match. Cest les 11 jouers qui le decide. Le Cameroun est null et vont bien perdre contre le Malawi sill continue avec cette merde. Une équipe incapable de construire un bon jeu dans le camp adverse. Cest vraiment pitoyable. Un coach qui aura mis Choupo derrière Toko et à gauche Olinga et Salli a droit faire l’adversaire et met Toko et Bahoken. Avec cette équipe un 4-4-2 est perfect et non plus le 4-3-3 que on a vu.
    Toko Bahoken

    Choupo Zambo Mandjeck Salli

    Bong Ngadeu Banana Fai
    Avec sa on aura gagné 0-1.
    On va voire si Seedorf va reste coach après le 10 et 13 Octobre prochain. Seedorf nest pas un entraineur. On a besoin de un vrai entraineur. Giresse aura faire mieux.

    • Le 12 septembre à 01:55, par Patson45 En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

      Il est plus facile pour nous de porter critique et de faire des jugements. Aujourd’hui le football évolue dans tous les sens du termes. Hier quand on parlais de grand équipe et juste le nom faisait peur. Le Brésil , l’Argentine, ou encore le cas du Cameroun en Afrique , chacune de ses équipes avait mis la barre très haut donc il était impossible de franchir mais aujourd’hui de nouvelle nation veulent se faire connaître que se soit en Afrique ou ailleurs . le football évolue et on voit avec de nouvelle nation de footballeurs. Ce que jeu veux dire ne mettons par la charrue avant les boeufs . nous devons avoir un esprit critique constructif qui aidera les nouveau venue a pouvoir s’acclimater et de faire du bon travail. Je pense que la fecafoot mettre a leur disposition les moyens et un cadre de paix autour de l’équipe. Et faire en sorte que chaque joueurs qui est appelé le mérite et les dessous de table. Ceci est valable pour tous les catégorie .préparer les match a l’avance par le genre convoqué les joueurs a moins de 2 semaines du match.

    Répondre à ce message

  • Le 11 septembre à 22:11, par sanni orou pibou En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

    Vraiment Patrick on finit à ne plus vous comprendre ! Ce n’est pas vous autres qui avez chassé Broos et dit toutes les injures du monde sur lui ? Seedorf dont vous ventiez le recrutement fait juste un match et déjà vous vous en prenez à lui ???

    • Le 11 septembre à 23:12, par Patrick En réponse à : Clarence Seedorf : Une pénible entrée en matière

      Frere tu ne comprends pas ce que je veut dire ici.
      Quand l’argentine tap le Nigeria avec que 4 minutes du fin du match voilà ce que je veut que tu comprends.
      Un grand équipe doit gagné n’importe quoi ou quell situation cette équipe se trouve. Et les lions du passe on faire exactement ca. Mais quand un group de danceurs qui represent cette nation du football va perdre contre burkina et faire la même erreur et faire match null contre un pays du 150e mondial comme le Comores ca veut dire que cest de la pure merde. Cette équipe blague seulement. Ils ne savent pas que les victoire est important pour leur classement mondial et peut leur aidez en tirage au sort pour les eliminators mondial 2022. Vraiment voici le plus mauvais équipe et generation que le Cameroun a connu.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches