Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CHAN 2021 : soupçons de manipulation des tests COVID-19

Avec Fecofa

Même avant le premier match de groupe, les supporters de la République Démocratique du Congo étaient déjà convaincus qu’un mauvais coup allait se jouer dans leur dos. Après la première rencontre, plusieurs joueurs et membres du staff ont testé positif au COVID-19. Et alors, les théories du complot se sont mis à foisonner. Il fallait bien évidemment s’attende à ce que pour leur match de quart de finale contre le Cameroun, pays organisateur, les bruits de couloir aillent crescendo.

Le 30 janvier 2021
commentaires

Suite à la contestation de la délégation de la RDC des derniers résultats de tests Covid-19, passés à 48h00 du match de quart de finale. la Confédération africaine de football a refait, le vendredi 29 janvier 2021, tard dans la nuit, les tests de deux équipes, le Léopards et les Lions Indomptables, quarts finalistes du Championnat d’Afrique de nation.

Les Congokais indiquent sans preuve que selon les résultats de tests de la délégation de la RDC passés à 48h00 du match de quart de finale, treize personnes dont douze joueurs étaient déclarés positifs. Le médecin de l’équipe, JP Bungu Kakala, réceptionnant les résultats de mains du vice-président de la Fecofa et coordonnateur des équipes nationales a cours de la réunion d’urgence, tenue à l’hôtel Onomo, divulgué les noms de ces treize personnes seulement à quelques officiels de l’équipe dont les membres du staff technique. Aucun joueur n’est informé de ces cas déclarés positifs. Ni même certaines personnes proches de l’équipe.

Ce qui a le plus énervé la délégation congolaise et que lors de la réunion technique de vendredi à 10h30 est qu’un membre de l’équipe du Cameroun puisse déclarer que la RDC compte 13 cas de positifs avant même que la CAF et la délégation congolaise soit au courant. C’est ce qui a motivé la fédération congolaise de football association de saisir la CAF pour une contre expertise.

Et juste après les prélèvements des joueurs et membres du staff technique dans la salle de réunion et ceux en isolement dans leurs chambres respectives, le Docteur Bungu et le responsable vidéo de l’équipe, Rigaud Mulopo, ont accompagné l’équipe d’expertise de la CAF jusqu’à hôpital où les prélèvements de toute la délégation congolaise sont réexaminés. Ils sont rentrés tard dans la nuit à l’hôpital avant repartir très tôt pour attendre les résultats et les ramener au cours de la journée.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches