Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • CHAN 2021 : avec un des stades d’entraînement gravement détérioré, que va faire (...)

CHAN 2021 : avec un des stades d’entraînement gravement détérioré, que va faire la CAF ?

Avec Cameroon-Tribune

Le Stade militaire de Yaoundé qui avait été sollicité pour des installations sanitaires en ce qui concerne la lutte contre le CoronaVirus a vu le tapis vert du stade fortement dégradé. Même si le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, a demandé et obtenu le démantèlement des structures, les dommages causés sont plus qu’importants. Ce stade était consigné dans le portefeuille des infrastructures devant servir lors du Championnat des Nations qui aura lieu en janvier et février prochains. Le Cameroun ne va pas se hâter à remédier au probl ;me, mais va proposer une alternative au Complexe Sportif d’Olembé. Mais la CAF devrait avoir le dernier mot.

Le 24 octobre 2020
commentaires

Satisfait hier de l’avancée des travaux sur le chantier du complexe sportif, le Minsep n’exclut pas d’inclure ses terrains d’entraînement dans l’offre infrastructurelle de la compétition.

Au loin, l’élément nouveau, visible sur le chantier du complexe sportif d’Olembe, est la clôture entourant le terrain d’entraînement B. Un élément nouveau présent aussi sur le terrain A. Deux infrastructures annexes de 1500 places chacune qui sont quasi-fonctionnelles. Disposant toutes de quatre mats d’éclairage, elles ont vu leurs tribunes équipées de dispositif de vidéosurveillance. Côté vestiaires, on est résolument au stade des derniers aménagements. S’agissant des aires de jeu, la pelouse du terrain A pas encore mature, subit encore quelques opérations de désherbage. Le déracinement des éléments indésirables est combiné à une tonte tous les trois jours. Sur le terrain, on peut également apercevoir le dispositif d’arrosage. Ce qui n’est pas le cas du gazon du terrain B dont les travaux de maintenance sont en cours après avoir connu quelques soucis de drainage.

Rien de grave pour autant, a rassuré hier Marc Debandt, le project manager du complexe sportif d’Olembe au ministre des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi. Le patron des sports qui a exprimé son satisfecit quant à la bonne conduite des travaux. Dans la perspective de la visite d’inspection des experts de la Confédération africaine de football en début de semaine prochaine, des instructions ont été données pour la mise en conformité de ces deux infrastructures au cahier de charges du Championnat d’Afrique des nations 2021. Ceci au regard des dégradations significatives visibles sur le stade de Ngoa-Ekelle qui a abrité pendant plusieurs mois un centre de prise en charge des malades du Covid-19.

Dans le stade principal, l’aire de jeu verdoyante mais pas encore tracée, continue d’être bichonnée. Ses abords attendent la touche finale de tartan. Les travaux ont considérablement évolué au niveau des loges Vip tout comme dans les deux ailes des vestiaires. Au premier étage, Narcisse Mouelle Kombi s’est rendu à la salle des conférences. Ne se contentant pas d’une sommaire observation, le Minsep a testé tout le confort des sièges flockés de l’écusson du Lion indomptable.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches