Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Championnats professionnels : le Général Semengué inflige une défaite (...)

Championnats professionnels : le Général Semengué inflige une défaite humiliante en dernier recours à Seidou Mbombo Njoya et la Fécafoot

Le Tribunal Arbitral du Sport a tranché ce lundi en faveur du Général Sémengué qui contestait la suspension indéfinie de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun par la Fédération Camerounaise de Football. La Fécafoot avait décidé le 22 août 2019 de frapper l’instance qui organise depuis 2011 les championnats Pro et de créer en un organe en son sein qui devait reprendre les prérogatives dédiées à cette ligue.

Le 15 septembre 2020
commentaires

La Fédération reprochait à la Ligue une « violation grave et réitérée de ses obligations ». Si les organes internes à l’intérieur de la Fécafoot ont laissé l’appel de la Ligue trainer en longueur, le Général Semengué, ne pouvant attendre plus longtemps a porté l’affaire devant le CNOSC qui s’est déclaré incompétent pour uger de cette affaire.

La Ligue pouvait ainsi donc se prévaloir devant le Tribunal Arbitral du Sport.

On semblait être heureux des décisions favorables du côté des amis de Seidou Mbombo Njoya estimant même que le vieux Général ne pouvait pas se porter devant le TAS parce que "c’est une question de gros sous".

Mais Semengué a tenu bon, contre l’avis de plusieurs administrateurs même de la Ligue.

La sentence arbitrale qui a été prise par rapport à cette affaire :

  • déclare que la suspension de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun est illégale, à tout le moins depuis le 18 octobre 2019.
  • Dit que la suspension de la Ligue de Football Professionnel du Camerouna pris fin le 18 octobre 2019.
  • Dit que les droits de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, notamment ceux liés à l’organisation des championnats professionnels de football au Cameroun, sont pleinement rétablis à compter du 18 octobre 2019.
  • Décide que les frais d’arbitrage, dont le montant sera communiqué ultérieurement aux parties par le Greffe du TAS, sont mis entièrement à la charge de la Fédération Camerounaise de Football.
  • Ordonne à la Fédération Camerounaise de Football de verser à la Ligue de Football Professionnel du Cameroun un montant de CHF 5000.- (cinq mille francs suisse) à titre de contribution à ses frais de procédure et d’avocat.
  • Rejette toutes autres ou plus amples conclusions des parties.

REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches