Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN2019 : Samuel Eto’o n’est pas Roger Milla

Très actif depuis la décision de la création par la FIFA d’un comité de normalisation à la fédération camerounaise de football, des rumeurs ont récemment circulé à l’effet que le goléador ferait un retour en équipe nationale du Cameroun. Au vu de la manière avec laquelle son aventure en Lion s’est achevé, de son emprise totale sur toutes les décisions de haut niveau concernant le football au Cameroun, et surtout la part belle qu’il a pris dans le limogeage de Tombi A Roko, il faut avouer que ces rumeurs ne semblaient pas à première vue loufoque.

Le 9 mai 2018
commentaires

Il faut dire que si Dieudonné Happi est aujourd’hui à la tête de l’institution de football nationale, il le doit uniquement à Samuel Eto’o. Le fils du désormais président est son manager depuis de nombreuses années. Lui-même a été pendant un court instant parmi les avocats qui ont défendu la cause du "Pichichi" au lendemain de l’aventure foireuse du mondial Sud-Africain. Une autre relation lie père et fils Happi à Samuel Eto’o, ce qui rend encore hermétique la relation entre les trois hommes.

Au delà de cette amitié aux origines lointaines, Samuel Eto’o s’est personnellement investi pour s’assurer que le président du Comité de Normalisation s’entoure au mieux, question de se mettre à jour dans le domaine du management du football puisqu’il y était complètement étranger.

Si on tient compte du dévouement qu’à fait preuve le joueur pour que le Cameroun garde l’organisation de la CAN2019, ses nombreux détracteurs, tapis au ministère des sports, ne pouvaient plus prendre cause contre lui en haut lieu. Le lit était donc fait pour son retour triomphal au sein des Lions Indomptables du Cameroun.

Mais depuis son départ, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et le Cameroun a gagné une autre Coupe d’Afrique des Nations. Une partie de l’opinion estime que l’apport de Samuel Eto’o en équipe nationale, quoique passionnant, n’a pas permis au Cameroun d’inscrire son nom dans le livre des trophées lorsqu’il en était le porte-voix.

Mais l’élément déclencheur des rumeurs a été cette réunion organisé à Paris par le vainqueur de quatre champions League entre le président du Conseil de Normalisation, représentant la Fécafoot, et les anciens bannis ou auto-exclus de la sélection nationale avant le dévoilement de la liste des joueurs convoqués pour le match amical de Koweït City entre le Koweït et le Cameroun. Des lieutenants du buteur y avaient été invité, en l’occurrence le gardien Idriss Carlos Kameni, et le défenseur Jean Armel Kana-Biyik. Les rumeurs parlaient donc des retours qui devaient préparer le véritable événement, celui du "9" himself.

Un autre ancien Lion, Patrick Mboma, avait lui aussi ajouté à la rumeur en affirmant sur Canal + que « sportivement, c’est imaginable parce qu’il est encore en activité ».

Ce mardi, dans les colonnes du magazine français France Football, Eto’o s’est exprimé sur la question, peut-être pour mettre un point final à cette rumeur : le Cameroun dispose d’ « une génération qui arrive, elle a gagné avec brio la dernière CAN. C’est à elle de briller (…) C’est définitif  », soutient-t-il avant de poursuivre : « à la CAN 2019, je serai dans les tribunes, je donnerai des conseils, mais je ne prendrai pas la place d’un jeune qui rêve de donner un titre au Cameroun ».

Et s’il est toujours en activité, continue de marquer but sur but, et que Dieudonné Happi tient son pari de rester à la Fécafoot pour gérer la CAN2019 et que le Chef de l’État, comme dans le cas de Roger Milla en 1990, le convoquait lui-aussi dans la liste des sélectionnés, la réponse sera t-elle toujours la même ?

Wait and See.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 10 mai à 13:35, par small lion En réponse à : CAN2019 : Samuel Eto’o n’est pas Roger Milla

    Au final Biya decidera et etoo naura pas de choix. Le cameroun est sa bananeraie jusqua ce que certains pantons majoritaire mais passif ne decident aussi que sen est trop. Meme les commissaires de quat il nomme/demet, ce nest pas toute une equipe nationale quil abandonnera !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 10:56, par Rasta En réponse à : CAN2019 : Samuel Eto’o n’est pas Roger Milla

    À mon avis, la question sur la présence de Etoo comme joueur à la CAN de chez nous est un non sens. Etoo comme tout camerounais est appelé à servir son pays où on le lui demande. Il y a un staff technique (camerounais je l’espère) qui aura la charge de former l’équipe qui devra défendre les couleurs du pays. Ce staff décidera de qui devra défendre les couleurs du pays. Si le staff juge que Etoo doit être là comme joueur, Etoo aura le devoir de défendre les couleurs de son pays. Etoo peut encore comme joueur largement apporter à cette équipe. Et puis à mon avis, il faut arrêter les comparaisons sur les retours de Milla et Etoo. Les contextes étant différents, les époques différentes. Etoo dit qu’il ne revient plus ? Si les circonstances nécessitent qu’il revienne, il reviendra. Ce sera au staff (pas à Biya, c’est pas son boulot, même si en tant que camerounais, il ne lui est pas interdit de donner un avis) d’en décider.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 06:22, par Footfootfoot En réponse à : CAN2019 : Samuel Eto’o n’est pas Roger Milla

    Jaime bien cette article, ca laisse seulement le suspense grave.

    Ce qui est sure Etoo restera a jamais parmi les pointeurs elites que le monde a vu jouer au football. Etre reconnu et tenir le titre du meilleur pointeur de tous les temps du FC Barcelona n’est tout simplement pas donner a n’importe qui. Meme si la vitesse et la vivacite ont baisser Il reste le seul de sa generation qui a reussi a maintenir son physique et jusqu’aujourdh’ui il continu a frapper fort dans les buts au haut niveau ; ceci fait de lui un vrai crack ’itself’.
    Effectivement etoo peut bien repondre present en 2019 et il peut jouer exactement le meme role que Rogers a jouer en 90 en finissant les 30 derniere minutes de chaque match. Mais actuellement Abou reste le seul attaquant indiscutable des Lions.

    « Samuel Etoo n’est pas Roger Milla »
    Je suis tres daccord avec ce titre parceque Roger Milla en tant que joueur des Lions et joueur mondial est tout simplement intouchable.
    Parfois je me demande souvent quesqui passe dans la tete de Milla quand il voit Aboubacar faire des rates que nous connaissons tous quand il jou avec les Lions.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches