Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • CAN 2021 : Lions Indomptables, Lions de l’Atlas, une affaire de 8e de (...)
CAN 2021 : Lions Indomptables, Lions de l’Atlas, une affaire de 8e de finale

Avec Cafonline

Le Maroc a montré une partie de ses qualités en venant à bout d’un gardien des Comores qui était simplement en état de grâce. Mais le Maroc n’est pas appelé épouvantail par simple plaisir. Avec des statistiques d’invincibilité et d’invulnérabilité qui impressionnent, les Lions de l’Atlas en tête du groupe B, comptaient bien assurer la qualification au second tour. Le gardien du Comores, Ben Boina, a failli s’y interposer, mais n’aura fait que retarder l’échéance.

Le 15 janvier 2022
commentaires

C’est sous une température de 30° au Stade Omnisports de Yaoundé que Marocains et Comoriens se sont affrontés pour le compte de la deuxième journée de la poule C. Après une dizaine de minutes d’observation, les Fennecs vont rapidement prendre le jeu à leur compte en ouvrant le score à la 16e minute. Après un débordement sur le côté droit, le centre de Hakimi met en difficulté la défense des Comores qui ne parvient pas à se dégager. El-Kaabi récupère et bute sur la défense une première fois mais Amallah qui avait bien suivi catapulte le cuir du pied droit à bout portant et fait trembler les filets de Ben Boina. Les Coelacanthes tentent une révolte audacieuse à la 24e minute, bien menée par le capitaine Abdou mais le coup franc sur la faute ne produira rien.

Les Comores peuvent dire merci à Ben Boina à la 37e minute, qui réussit d’un arrêt réflexe à repousser la tête puissante de Nayef Aguerd sur un corner de Boufal, la balle rebondit d’abord rebondit sur la barre transversale. La minute d’après, c’est El-Kaabi qui se fait reprendre par Mohamed Youssouf bien revenu, pourtant bien lancé en profondeur, mais a choisi l’optique du dribble en lieu et place d’une frappe. C’est donc sur cette petite avance marocaine que la pause intervient.

Décidés à en découdre, les marocains reviennent à la charge au retour des vestiaires. Dans une maîtrise tactique, Sofiane Boufal enchaîne les dribbles sur le côté droit à la 56e minute, et finit par centrer très fort en retrait. Ayoub El-Kaabi est idéalement placé à six mètres mais, surpris par la puissance de la passe, ne peut que dévier le ballon de la poitrine. Ben Boina est là ! Le coach marocain opte pour un triple remplacement. Louza, El-Kaabi et Tissoudali laissent respectivement leur place à Fajr, Aboukhlal et En-Nesyri.

À la 77e minute, Hakimi tente sa chance du pied droit à 30 mètres. Le ballon tendu passe le mur, descend et oblige Ben Boina à une belle horizontale sur sa gauche pour préserver son but. À la 81e minute, Aboukhlal lancé dans la surface sur le côté droit, passe devant le défenseur et remet le ballon dans l’axe du bout du pied juste avant d’être percuté avec violence par Ben Boina.

Le central Selmi n’hésite pas et désigne le point de penalty. En-Nesyri se présente et envoie une frappe à mi-hauteur au centre du but. Ben Boina s’interpose d’une parade, avant de continuer son festival en grillant toute velléité offensive marocaine, mais la 87e minute va enfin sourire au nouvel entrant Abdouhkal.

Servi au cœur de la surface après un petit festival de dribbles d’Amallah, il s’applique et ouvre son pied droit pour battre Ben Boina, côté ouvert, au ras du poteau, et permet aux Lions de l’Atlas de remporter la partie sur le score de 2 buts à 0, élimination des Comores qui sortent de la compétition au premier tour comme l’Éthiopie.

Comme les Lions Indomptables, les Lions de l’Atlas, grâce à ce résultat, sont la deuxième nation à se qualifier pour le second tour, premier du groupe C avec 6 points.


ARTICLES LIÉS


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches