Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAN 2021 : briller à la maison, le challenge du Cameroun

rfi.fr

Le Cameroun s’est battu jusqu’au bout pour organiser sa CAN et se verrait bien l’emporter à domicile. Ce qui viendrait récompenser des années de travail, sur fond de polémiques. Depuis seize ans, aucun pays organisateur n’a réussi à s’imposer sur ses propres pelouses.

Le 8 janvier 2022
commentaires

Après trois ans de retard et de polémiques, la 33e CAN pose enfin ses valises au Cameroun après un premier report en 2019. Depuis le titre de l’Égypte en 2006, en s’imposant aux tirs au but en finale face à la Côte d’Ivoire, personne n’a soulevé la coupe à la maison.

« Je suis très excité de vivre ça au pays, qui attendait ça depuis 50 ans. Même mon père (Paul Bahoken, 80 sélections, ndlr) ne l’avait pas vécu, et moi je vais le vivre. J’ai vraiment hâte, hâte, hâte (sic) que ça commence, qu’on voie les stades pleins et qu’on puisse faire rêver un peu les Camerounais », a déclaré Stéphane Bahoken au quotidien Ouest-France. « C’est une fierté de pouvoir jouer cette CAN à domicile. Tous les pays attendaient cette compétition. Pour moi, c’est quelque chose de grand. Notre équipe se prépare bien », a renchéri Harold Moukoudi, défenseur de l’AS Saint-Étienne, au micro de Fecafoot TV. Pour la fête à domicile, les quintuples champions d’Afrique espèrent ajouter une sixième étoile sur leur maillot.

La déception de Mohamed Salah

En 2019, Mohamed Salah, star mondiale du ballon rond avait lui aussi l’intention de faire vibrer le peuple égyptien à domicile. Mais le joueur de Liverpool et ses coéquipiers sortent par la petite porte. L’équipe tombe de haut. Elle est éliminée dès les huitièmes de finale en s’inclinant face à l’Afrique du Sud (1-0) sur un but encaissé dans les dernières minutes. La déception est telle que le président de la Fédération égyptienne de football présente sa démission.

En 2017 au Gabon, alors que le Cameroun s’empare du titre face à l’Égypte, Pierre-Emerick Aubameyang et les Panthères déçoivent aussi. À Libreville, pour le match d’ouverture, le Gabon rate son entrée face à la Guinée-Bissau, dont c’était le premier match de son histoire dans la compétition (1-1). Finalement, après trois matches nuls, le Gabon sort dès le premier tour et pour la première fois depuis 1994, le pays organisateur est éliminé avant les quarts de finale.

En 2015, la Guinée équatoriale joue les prolongations

Organisateur au pied levé après la défection du Maroc, la Guinée équatoriale, petit pays de football sur le continent, atteint les quarts de finale lors de la CAN 2015 et élimine la Tunisie lors d’une rencontre électrique. Menée jusqu’à la 90e minute par les Aigles de Carthage, qui se dirigeaient vers une victoire logique, la Guinée équatoriale égalise dans le temps additionnel sur un penalty inexistant. À Bata, Javier Balboa, sur un coup-franc magistral, offre la qualification en demi-finales au pays hôte dans les prolongations (2-1). Une première pour la Guinée équatoriale. En demi-finale, les Ghanéens écrasent la Guinée équatoriale (3-0).

En 2013, l’Afrique du Sud ne sera pas au rendez-vous de sa CAN. Les Bafana Bafana sont éliminés en quarts de finale par les Maliens, aux tirs au but. L’année précédente, la Zambie sera la surprise du chef lors d’une CAN co-organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale.

En 2010 en Angola, l’Égypte remporte son troisième titre continental d’affilée, face au Ghana qui ne gagne pas sa CAN en 2008. Cette année-là, le Cameroun se hisse en finale et laisse le titre à l’Égypte. Aujourd’hui, les Lions indomptables n’ont pas l’intention de lâcher le morceau devant leur public.


ARTICLES LIÉS


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches