Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Cameroun – Malawi : les coulisses de la victoire des Lions

Entre nouveaux placements de caméras et chants de supporters préenregistrés, émotions et célébrations dans le carré VIP, le ministre des Sports qui est accusé de diviser la presse, Joseph Antonie Bell, Samuel Eto’o et plusieurs anciens joueurs… plongez dans les coulisses du baptême de feu du stade principal du Complexe Sportif d’Olembé.

Le 5 septembre 2021
commentaires

Comment le huis clos a été masqué

Des sièges vides, un silence pesant, pas d’émotions, ni d’explosions de joie ou de grimaces à filmer en tribunes… Voilà le cadre habituel d’un match de football professionnel à huis clos. Mais vendredi, à l’occasion du choc entre le Cameroun et le Malawi, comptant pour la première journée des éliminatoires du Mondial 2022, les organisateurs ont su innover pour pallier le vide et le silence.

L’on a fait tourner en boucle, des bandes sonores d’ambiance préenregistrée issues d’anciennes rencontres, donnant l’impression d’être dans un stade rempli de supporters surexcités. Le diffuseur a aussi travaillé pour mettre au point une stratégie qui a consisté à surélever les positions de nombreuses caméras, de manière à ce que la partie basse des tribunes soit le moins visible possible à l’écran.

Eto’o, Bell et autres… absents !

Seules cinquante personnalités étaient autorisées à vivre en direct, depuis la tribune VIP du stade de 60.000 places du Complexe Sportif d’Olembé, le match entre le Cameroun et le Malawi. Si l’on a pu apercevoir près de quatre ministres du gouvernement et quelques hauts fonctionnaires, aucune trace cependant des anciennes gloires du football camerounais. Pas de trace de Joseph Antoine Bell ou de Samuel Eto’o pour l’inauguration du stade de 60.000 places assises du Complexe Sportif d’Olembé.

Baptême réussi, fête en tribune VIP

Le match Cameroun – Malawi était en effet le premier à se disputer sur la pelouse flambant neuve du stade qui va abriter l’ouverture et la finale de la CAN 2021. La fête fut donc belle avec cette victoire des Lions Indomptables. Et l’on ne sait pas prier pour exulter dans la tribune VIP où le ministre des Sports a célébré chaque réalisation et action de but menées par la bande à Vincent Aboubakar. Narcisse Mouelle Kombi a vraiment apprécié la performance des hommes d’Antonio Conceiçao.

Mouelle Kombi divise la presse

Pendant qu’il regardait le match en compagnie de ses invités, le nom du ministre des Sports alimentait la polémique dans les fora de journalistes de sports camerounais. Interdits d’accès au stade, selon un communiqué de la Fécafoot, les professionnels de médias ont dû regarder le match à la télé. Enfin, pas tous. Une dizaine d’entre eux a bénéficié d’une invite spéciale du ministre des Sports. Et cela a été mal perçu par l’ensemble de la corporation qui a tout de suite accusé Mouelle Kombi de vouloir diviser la presse.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches