Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Cameroun - Japon (0-0) : un premier match après COVID-19 intrigant, avec un (...)

Cameroun - Japon (0-0) : un premier match après COVID-19 intrigant, avec un score juste

Avec Goal.com

Après plus de huit mois de confinement, les Lions Indomptables du Cameroun affrontaient les Samourai du Japon ce vendredi après-midi au Stadion Galgenwaard d’Utrecht, aux Pays-Bas. C’était dans le cadre d’un match international amical. Si la pandémie du CoronaVirus a bouleversé les plans des deux sélectionneurs, elle a privé le Japon des joueurs qui évoluent dans leur championnat national. Le Cameroun a aussi dû s’ajuster puisque seuls les Lions Indomptables de quelques pays de la zone Europe ont fait le déplacement.

Le 11 octobre 2020
commentaires

Si le COVID-19 a bousculé les habitudes depuis huit mois, c’était la première rencontre des Lions Indomptables en onze mois, et cela offrait une grande opportunité au sélectionneur Toni Conceicao d’évaluer ses options face à une opposition expérimentée.

Il a dû faire face à un certain nombre d’absences, les attaquants du Racing Club de Lens, Ignatius Ganago, et des Young Boys Bern, Jean-Pierre Nsame, ayant tous deux dû quitter l’équipe sur le tard en raison d’un problème à la cuisse et d’une prétendue foulure à la cheville, respectivement.

De même, l’entraîneur portugais a été privé de Nicolas Nkoulou et de Vincent Aboubakar après les avoir inclus dans la liste des 32 joueurs, tandis qu’Andre Onana, Kunde Malong et Jerome Onguene n’ont pas pu participer au match en raison de restrictions liées au Covid-19.

L’ailier belge de Mouscron, Serge Tabekou, a fait ses débuts du côté droit des Lions, avec Moumi Ngamaleu chargé de soutenir l’attaquant central de l’Olympique Lyonnais, Karl Toko Ekambi.

Eric-Maxim Choupo-Moting, le nouveau joueur du Bayern Munich, était aussi absent, mais Franck Evina, l’ancien champion d’Europe en titre, a fait ses débuts avec les Lions.

Samuel Oum a pris sa place dans un milieu de terrain à trois aux côtés d’André-Frank Zambo Anguissa et Brice Yan Eteki, tandis que la ligne de défense était plus familière, avec notamment les vainqueurs de la Coupe d’Afrique des Nations 2017, Collins Fai, Michael Ngadeu-Ngadjui et Ambroise Oyongo.

Harold Moukoudi a complété le quatuor arrière, et le mérite en revient au gardien Fabrice Ondoa, qui était une présence impénétrable entre les bâtons.

Moukoudi faisait ainsi son retour chez les Lions, après avoir joué en 2019 contre la Tunisie.

Le Cameroun, qui n’a pu se qualifier pour la Coupe du monde 2018, a été tiré dans le même groupe que la Côte d’Ivoire, le Mozambique et le Malawi dans le groupe D des éliminatoires de la Confédération Africaine pour le mondial de 2022.

En tant qu’hôte de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 - désormais reportée à janvier et février 2022 - le Cameroun n’a pas besoin de se qualifier pour l’événement, mais il participera à la campagne de qualification dans le groupe F aux côtés du Mozambique, du Cap-Vert et du Rwanda.

Les Lions n’ont pas encaissé de but lors des deux matches qu’ils ont disputés jusqu’à présent : un nul 0-0 à domicile contre le Cap-Vert et une victoire 1-0 contre le Rwanda à Kigali, tous deux en novembre 2019.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches