Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf  (...)

Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

Si le sélectionneur néerlandais des Lions Indomptables du Cameroun est un communicateur hors-pair, le match en tête d’affiche de la 2e journée du Groupe F de la Coupe d’Afrique des Nations a exposé pourquoi un si grand talent a eu des difficultés à s’imposer comme technicien dans les clubs qu’il a eu à diriger. Il ne faut pas exclure que la couleur de sa peau est déjà un facteur limitant. Mais contrairement aux autres africains ayant la même couleur de peau, il s’est vu offrir des opportunités qu’il pas pas su saisir.

Le 30 juin 2019

Le match contre le Ghana en est une illustration.

Au sortir d’un match quand même bien maîtrisé contre la Guinée Bissau, il a décidé de faire tourner son effectif. Et pourtant, le match était d’une importance capitale pour la qualification. Et pourtant, les automatismes commençaient à naître entre les joueurs du milieu de terrain par exemple entre le très talentueux Zambo Anguissa et Arnaud Djoum. Cet élan a été stoppé par le choix du coach de laisser de côté le joueur du Hearts et ne jouer qu’avec deux milieux de métier, préférant faire monter deux défenseurs, Fai Collins et Oyongo Bitolo, sur le côté pour compléter son groupe de quatre dans un système non encore expérimenté de 3-4-3.

Si dans un premier temps, et notamment dans les trente dernières minutes de la première mi-temps, les Lions ont bien dominé les hostilités, avec des joueurs qui évoluaient hors position et le phénomène naturel de fatigue, le jeu est devenu haché, avant que les Ghanéens n’en prennent définitivement le contrôle dans les dix dernières minutes.

Interrogé par un de nos collègues de la télévision nationale sur le fait qu’il ait choisi de sortir celui qui stabilisait le milieu de terrain, et qui a finalement été désigné le joueur du match, Zambo Anguissa, Clarence Seedorf, intelligent, a choisi d’insister sur le fait qu’il doit ménager ses joueurs qui sortent tous d’une longue saison. Ubuesque.

Il y a aussi ce choix de laisser de côté un attaquant de pointe de métier en Stéphane Bahoken, pour déplacer et esseuler Toko Ekambi dans l’axe, question de trouver de la place à Clinton Njié sur le côté gauche. Le résultat est un manque de liant entre la triplette offensive qui n’a pas réussi à se trouver de leader technique d’Autant plus que Bassogog parait en dessous de sa forme de la CAN 2017.

Pour le coach et analyste sportif François Ngoumou, c’est « un Cameroun poussif qui a fait match nul ce samedi soir. Seedorf vient experimenter un dispositif de 1-3-4-3 en pleine compétition ? A la 74e minute, il se rend compte que ça ne tourne pas et revient en 4-3-3, mais sort Zambo Anguissa et le Cameroun frise la correctionnelle tant cette sortie libère les ghanéens qui deviennent dominateurs et se créent trois occasions nettes dans les cinq dernières minutes. On reste sur sa faim et on est plus songeur que rassuré à l’issue de cette rencontre. »

Le sélectionneur a une autre chance de se refaire s’il veut éviter l’humiliation, pour le Cameroun, de se faire repêcher parmi les meilleurs troisièmes et affronter l’un des cadors en huitièmes de finale.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 30 juin 2019 à 17:28, par blaiso En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    C’est a se demander parfois si certains qui écrivent des articles ici ne convoitent pas le poste de sélectionneur des lions tant ils font souvent preuve de mauvaise foi notoire. Depuis le début de cette CAN et contrairement à 2017,cette équipe a un fond de jeu et une maîtrise dans les matchs. Le système avec lequel il a joué est celui avec lequel il a fait ses matchs de préparation.
    De plus, qui dit que le match contre le ghana est le plus important ? Sur quelle base alors qu’en battant les deux autres plus accessibles on est qualifié ?
    En principe on devrait plutôt louer la quantité de cette équipe qui a dominé les débats avec certains joueurs pas à leur poste et donc, feliciter le sélectionneur par la même occasion.
    Et je fini par une question : si toko et bassogog marquent les deux buts tout faits qu’ils ont manqué, auriez-vous toujours pondu le même article venimeux et haineux ? Pourquoi n’avoir pas aussi ensensé seedorf pour le match maîtrisé contre la Guinée-Bissau que nous avions battue avec peine deux ans auparavant ?

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2019 à 18:19, par bamyaben En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    @blaiso, @stephane et @Essoumba, m’ont enlevé les mots de la bouche ! Ils ont tout dit !

    Nous avions maîtrisé et dominé 80 minutes sur 90 minutes, avec des occasions nettes et franches qui nous auraient mis à l’abris si elles étaient concrétisées et obligées le Ghana de se livrer et de s’exposer à nos contres. Le Ghana par contre, n’a joué que pendant les dix dernières minutes certes après la sortie d’Anguissa qui contrôlait le milieu du terrain avec Mandjeck. Les occasions ghanéennes étaient des offrandes dues à la maladresse de nos joueurs. Nous avons un réel problème d’animation offensive et Seedorf doit le savoir et y remédier.

    Il ne faut pas sous-estimer les adversaires, je suis entrain de regarder en direct le match du Nigéria contre Madagascar, qui l’aurait cru, le Nigéria est après 60 minutes de jeu, pour le moment mené au score, tenez-vous tranquille, par 2 buts à 0, contre une équipe qui participe pour la première fois à une phase finale de la CAN et Madagascar n’est pas le Ghana.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2019 à 19:10, par Birago En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    Je trouve que les résultats des 2 premiers matchs des LIs face à la Guinée Bissau et le Ghana sont ACCEPTABLES comme performance de début de tournoi. Le management de Seedorf et Kluivert est jusque-là adéquat. Toutefois, l’heure n’est plus aux errata observés et :
    1- L’ANIMATION du jeu des LIs doit vraiment s’améliorer. Spécifiquement, je parle de transition défense-milieu-attaque et puis courtes et rapides interchanges à l’attaque (à l’Égyptienne comme exemple d’excellence observé jusqu’ici parmi les matchs CAN-2019).
    2- La maladresse des attaquants (Bassogog et Ekambi surtout) ne peut pas continuer sans prix à payer. Je ne sais pas si les joueurs comme Bassogog, Choupo, Ekambi, Zambo, Njie, etc. savent et/ou pratiquent LA VISUALISATIONDITATIVE qui consiste à se recueillir en méditation à un endroit calme (e.g. chambre d’hôtel assombrie avec silence total ou musique de méditation), mentalement revoir et corriger l’erreur faite (i.e., se voir approcher, accomplir et conclure la même situation correctement), puis mentalement se convaincre répétitivement que prochainement la même erreur ne se refera plus !!!

    Bon courage à nos LIs ! Sérieusement, il n’y a pas une équipe à cette CAN que vous ne pouvez pas vaincre en jouant collectivement et intelligemment !

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2019 à 19:59, par Jhononn En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    Svp

    Arrêtez de dire des bêtises aucunes leçons tirées de la Can 2017 ???
    Vu le nombre de poules le nombre de potentiel qualifié la pression n était pas sur le Cameroun mais le Ghana donc le coach pouvait faire tourné intéressé les potentiel joueur qu il souhaite gardé en éveil
    Tout en préservant certains si il veut allez loin il ménage son ensemble.
    Arrêtez vos analyses du« pèle makala »c est un média un peu de hauteur

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2019 à 20:28, par Babyboy En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    en arriver à qualifier Zambo Anguissa de joueur « talentueux » voudrait dire qu’on a vraiment touché le fond. nous savons tous, hypocrisie à part que le niveau technique est limité. quand on fait la somme des tribunes vides et du jeu brouillon des 22 joueurs d’hier, on a un spectacle déprimant. j’ai du mal à me rappeler d’un match avec autant d’erreurs techniques parfois élémentaires de la part des deux équipes ! et dire qu’à elles deux elles réunissent 9 coupes d’Afrique. une honte totale. Zambo Anguissa a été l’homme d’un match totalement scandaleux. il reste un joueur moyen qui a échoué aussi bien à Marseille que à Fulham où il n’a evidemment pas justifié les 35 millions d’euro que le club Anglais avait dépensé à la consternation générale. on a eu beaucoup mieux que ça au milieu de terrain des lions. je ne voudrais meme pas parler de l’autre farce qu’on appelle kana biyick et le canular bassogog.
    après je suis d’accord que c’est ce que nous avons à disposition actuellement mais de grace arretons avec les surperlatifs c’est riducule

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2019 à 20:47, par small lion En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    Du bruit pour rien. Ces biyamerounais ne peuvent battre ni le Nigeria des deux premiers matches ni legypte que je vois jouer qui a 9 points . Luck can only take you so far

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2019 à 20:50, par Mungo star En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    Seedorf est le premier coach qui propose plusieurs systemes de jeu aux LIC. Et des systeme bien penses. Les erreurs individuelles et le manque d efficacite des attaquants ne peuvent etre imputes a Seedorf. Contre le Ghana il met une equipe quasi B et on controle quand meme le match. Avec une equipe B Madagascar donne 2-0 au Nigeria (hein Patrick et Small lion😂😂😂 les naija du site).
    Le Cameroun est solide. Plus fort qu en 2017. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin 2019 à 20:59, par small lion En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    Au vu de ce que legypte fait en afrique cest clair que la CAN IS A MICKEY MOUSE COMPETITION. une petite equipe europeene bien organisee comme lislande gagnerait ce tournoi chaque 2 ans si elle y participait. Il nya vraiment aucune gloire a gagner ce petit trophe pour un pays ambitieux.

    Répondre à ce message

  • Le 1er juillet 2019 à 12:38, par sanni orou pibou En réponse à : Cameroun - Ghana : les limites du sélectionneur Clarence Seedorf ?

    Mungo star, Arrêtez votre comédie ! Qu’appelez-vous plusieurs schémas de jeu ? L’efficacité d’un système de jeu détermine sa pertinence ! Pourquoi venir nous dire qu’on ne peut imputer le manque d’efficacité des attaquants à Seedorf ? Si hier on a jeté le tord sur les autres entraîneurs pourquoi aujourd’hui Seedorf lui doit en être épargné ? L’équipe de 2019 a plus de talent que 2017 ça c’est indéniable mais que Seedorf n’arrive pas à mettre en valeur cette potentialité je suis désolé , des questions restent à poser sur sa capacité de coaching ? Avec moins que ça Broos lui a ramené la Can à la maison, logiquement Seedorf ne devrait pas faire moins que ça !

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches