Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

CAF Champions League : L’Afrique vogue de scandale en scandale

L’Afrique est un continent unique en son genre en ce sens que les scandales sont simplement répétitifs. Ce vendredi se jouait la finale de la plus haute compétition africaine, la CAF Champions League. La date de la compétition et les différents acteurs étaient connus depuis longtemps. Comme les décisions de la Confédération Africaine de Football se prennent sur le tard, il y a quelques semaines, Ahmad Ahmad et ses disciples avaient décidé que le VAR serait disponible pour la finale. Comme le nombre de pays participants à la CAN qui est passé, l"instant de le dire, de seize à vingt-quatre.

Le 2 juin 2019
commentaires

Comment en est-on arrivé là ?

Les hôtes de l’Espérance de Tunis ont pris les devants peu avant la mi-temps, à la 43e minute par l’intermédiaire de Youcef Belaïli. Mais à la 60e minute, le Wydad Casablanca marque dans ce qui aurait pu bien être le but de l’égalisation. Mais l’arbitre invalide le but de Walid El Karti pour une position de hors-jeu, dit-il. Les joueurs du Wydad demande alors que l’arbitre aille vers la VAR pour valider ou invalider le but. Mais le VAR ne fonctionne pas. Un imbroglio total s’installe sur le terrain et dans les gradins entre supporters.

Après avoir tant discuté, attendant on ne sait quel signe céleste, l’arbitre central est revenu au centre du terrain donner le coup de sifflet de la fin de la rencontre, qui sera validée sur le score acquis sur le terrain, c’est-à-dire avec une victoire de un but contre 0 pour l’Espérance de Tunis.

Déjà au match aller, des scandales avaient occulté le résultat de la rencontre, Wydad se plaignant d’avoir eu des appels souvent à son désavantage, et les décisions arbitrales avaient été vigoureusement contestées. On criait déjà au complot de la CAF contre le club marocain. Les évènements de samedi sont venus s’ajouter aux soupçons.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 2 juin 2019 à 10:49, par akil En réponse à : CAF Champions League : L’Afrique vogue de scandale en scandale

    C’est ça que Ahmad est venu installer ! Quelle honte ! Ce n’est que le début malheureusement.

    Répondre à ce message

  • Le 2 juin 2019 à 12:53, par sanni orou pibou En réponse à : CAF Champions League : L’Afrique vogue de scandale en scandale

    Oh un proverbe populaire dit ceci« On se couche comme on fait son lit » On a vomis Hayatou ici l’accusant de tous les maux ! Voilà ce qu’est Hamad ! Malheureusement les Camerounais étaient les plus acerbes contre leur propre frère ! La haine quand tu nous prends ! Durant le long règne d’Hayatou cela n’est jamais arrivé ! Voilà ce qu’est devenue la CAF ! Comme on le dit même si son chien est paresseux on ne le remplace pas par un mouton ! Aujourd’hui les camerounais en sont réduits à attendre le TAS pour savoir s’ils jouent la CAN 2019 qui pourtant commence dans moins de 3 semaines ! Quelle amateurisme !

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2019 à 13:09, par Laurie Kamta En réponse à : CAF Champions League : L’Afrique vogue de scandale en scandale

    Que le VAR soit instauré quelques semaines avant une finale, on tolère encore (on est en Afrique). Que ce VAR ne fonctionne pas, c’est inédit mais pas impossible (surtout en Afrique). Mais que l’arbitre décide de valider le score du match avant son terme, c’est presque beau !

    Nul n’est censé ignorer la loi mais ce sont les gens qui doivent veiller à leur application qui la connaissent le moins. Le règlement de la FIFA est clair, je le cite : « L’arbitre et les autres arbitres de terrain doivent toujours prendre une décision initiale (et infliger toute sanction disciplinaire correspondante), comme s’il n’y avait pas d’assistance vidéo à l’arbitrage. ».
    Un arbitre ne peut pas couper court à un match parce que le VAR ne fonctionne pas, il faut continuer avec la décision initiale. C’est grotesque et honteux surtout à ce niveau de la compétition.

    Ça n’a rien à voir mais j’ai une question. Pourquoi en français, on dit « VAR » alors que la FIFA utilise le terme « Assistance Vidéo à l’Arbitrage », pourquoi pas « AVA » ?

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches