Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lionnes Indomptables : Ajara Njoya, ce leader technique

CAFonline

Les Lionnes indomptables du Cameroun seront opposées, ce jeudi 3 octobre 2019, à la République Démocratique du Congo. Pour cette rencontre comptant pour le match aller du troisième tour des éliminatoires aux Jeux olympiques Tokyo 2020, le sélectionneur du Cameroun Alain Djeumfa pourra toujours compter sur un effectif quasi-complet avec la présence notamment de l’attaquante Ajara Njoya.

Le 3 octobre 2019
commentaires

Quelle ascension fulgurante pour l’internationale camerounaise sociétaire du club de Valerenga FD en première division norvégienne ! Ajara Nchout Njoya, de par ses performances sans cesse en progression, est devenue la coqueluche du football camerounais.

En effet, l’attaquante compte des statistiques affolantes. Auteure de trois buts décisifs en 2019 avec les Lionnes indomptables dont celui qui lui a valu une nomination (l’unique en Afrique) parmi les 10 meilleurs buts de l’année aux côtés de Zlatan Ibrahimovic, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, Ajara Njoya est désormais l’une des valeurs sûres de la sélection nationale du Cameroun.
Si pendant longtemps Gaëlle Enganamouit et Gabrielle Aboudi Onguene ont éclaboussé de leur talent le football camerounais et africain, il faut dorénavant ajouter une nouvelle figure sur l’échiquier.

A 26 ans, Ajara Njoya est considérée comme le leader technique de la sélection actuelle du Cameroun.

Préalablement auteure de 17 buts toutes compétitions confondues en 2018, Ajara fait encore mieux cette année. Avec trois buts en sélection et déjà 13 en clubs, la jeune femme originaire de Foumban, à l’Ouest du Cameroun, est presqu’inarrêtable.

« Même si je marque et que c’est Nchout Njoya qu’on met en avant, il faut aussi tenir compte de toute l’équipe », dit-elle, l’air gêné. Pour elle, tout reste encore à faire. « Il faut qu’on continue à travailler pour rehausser le drapeau vert-rouge-jaune ».

La prestation mitigée des Lionnes lors du tour précédent face à l’Ethiopie avait laissé un goût d’inachevé. Les pouliches d’Alain Djeumfa avaient été accrochées 1-1 à Addis-Abeba avant d’offrir un nouveau match nul 0-0 à Yaoundé contre une équipe éthiopienne très ambitieuse. La règle du but à l’extérieur avait alors fait toute la différence.

« On se concentre sur les prochaines échéances sachant qu’on a un match difficile contre la RDC qui arrive. Il faut qu’on essaye de corriger les erreurs passées [face à l’Ethiopie] ».

Pour cette double confrontation, Alain Djeumfa a également fait appel à d’autres joueuses professionnelles parmi lesquelles Michaela Abam, Estelle Johnson, Augustine Ejangue et Falonne Meffometou.

En attendant de savoir jusqu’où ira Ajara Nchout Njoya avec la sélection du Cameroun, elle devra aider son équipe à obtenir une précieuse qualification face à la RDC en prenant une belle option dès ce jeudi 3 octobre à Yaoundé. Le match retour aura lieu le mardi 8 octobre prochain à Kinshasa.

Programme des matches du troisième tour

Manche aller

02.10.2019 Lusaka : Zambie vs Botswana

03.10.2019 Abidjan : Cote d’Ivoire vs Nigeria

03.10.2019 Yaoundé : Cameroun vs RDC

04.10.2019 Accra : Ghana vs Kenya

Manche retour

07.10.2019 Lagos : Nigeria vs Cote d’Ivoire

08.10.2019 Kinshasa : RDC vs Cameroun

08.10.2019 Nairobi : Kenya vs Ghana

08.10.2019 Francistown : Botswana vs Zambie


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 5 octobre 2019 à 10:16, par Birago En réponse à : Lionnes Indomptables : Ajara Njoya, ce leader technique

    Bravo Nchout ! Bonne continuation et bon courage. (J’ai deja voté votre but comme #1 au site FIFA concerné ; et j’invite nos compatriotes et tous les fans de nos Lions et Lionnes de faire de même…).

    Cela dit, Camfoot SVP considérez qu’il est fortement curieux et lamentablement irrationnel que les résultats du match 2/10/2019 Lionnes Indomptables vs. dames RDC dont vous faites illusion ne fassent pas automatiquement suite ! Est-ce dû à un irrespect abject et/ou une répugnance dissimulée du football féminin ou, autant grave et regrettable, des indications de tares de logique journalistique ? On croirait que dans ce site, le kongossa est plus favorisé que la cohérence raisonnable.

    Répondre à ce message

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches