Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Affaire Fécafoot : Abdouraman accuse le TAS de corruption

Avec cameroon-info.net

Lors d’un récent passage dans l’émission « Echange » diffusée sur la chaîne privée camerounaise Bnews1, le président d’Etoile Filante de Garoua livre ce qui apparaît selon lui, comme les coulisses d’une affaire rocambolesque impliquant le Tribunal Arbitral du Sport, la FIFA et la Fécafoot.

Le 21 juillet 2021
commentaires

La crise à la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) recèle-t-elle un scandale de corruption ? Abdouraman Hamadou Babba, le chef de file de l’opposition au bureau déchu mais maintenu à la tête de l’instance par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), évoque une manipulation du verdict publié le 15 Janvier 2021.

L’invité du programme « Echange » diffusé en direct dans la soirée du 16 Juillet 2021 sur la télévision Bnews1 a soutenu que le point 235 de la sentence n’était qu’un commentaire. Il a expliqué que c’était la résultante d’une manœuvre « politique ». Et pointé l’action de personnes aux sombres desseins. « Cette mafia locale a acheté ce point 235 à un million de Francs Suisses. Aujourd’hui, je peux vous le dire que c’est un point qui est tombé comme un cheveu dans la soupe ».

Mbombo Njoya : 600 millions pour rester à la Fécafoot ?

Le président du club de football Etoile Filante de Garoua croit savoir que c’est parce qu’il fallait tripatouiller le verdict du procès intenté par Olympic de Meiganga et de nombreux autres clubs amateurs qu’il a tardé à être rendu public. « Ce point 235 a été acheté 600 millions. Quand vous regardez comment ça a été agencé, quand vous arrivez au point 235, il y a une rupture. C’est comme un cheveu dans la soupe. Parce que c’est un point qui n’avait jamais été discuté par personne. C’est pour cela que la sentence a été bloquée pendant des mois et des mois. Parce qu’il fallait trouver quelque chose. Ces gens sont supportés par des gens très influents qui sont dans l’ombre ici au Cameroun et qui sont capables de vendre du vent et transformer ça avec la complicité des médias », a accusé Abdouraman Hamadou.

Il déclare qu’un responsable du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) est cité dans la plainte que ses compagnons de combat et lui ont déposé auprès de la justice helvétique. « Pour la première fois je vais le dire ici. Nous avons des traces de transactions d’argent entre des gens ici au Cameroun et certains responsables de la FIFA et un responsable du greffe du TAS. Nous avons porté ces éléments à la connaissance de la justice suisse. Je vais m’arrêter là. J’espère que les enquêtes vont progresser. Nous l’espérons. Parce que c’est entre les mains de la justice. J’ai voulu le dire parce que je ne viens pas parler des choses au hasard », a assuré l’ancien responsable de la communication de la Fécafoot.

Il a ensuite expliqué que son camp n’était pas allé au TAS demander une interprétation du verdict du 15 Janvier 2021 non seulement parce que cela n’aurait eu aucun sens mais aussi parce qu’ils ne pouvaient pas également attaquer à ce moment-là. Il annonce cependant qu’il fera annuler l’assemblée générale extraordinaire organisée au forceps le 13 Juillet 2021 à Yaoundé.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches