Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Comme prévu, la candidature du Maroc n’a pas fait de poids face au trio Etats-Unis/Mexique/Canada. Le résultat du vote met en exergue la nouvelle configuration d’une planète foot partagée entre les solidarités liés à des proximités de type géographique, culturelle ou religieuse, d’une part, et les exigences du réalisme politique qui transcendent parfois les barrières géographiques ou des considérations d’ordre diplomatico-idéologique. Décryptage.

Sans les ténors habituels et de gros morceaux sur l’échiquier mondial, la Coupe du monde 2018 s’est mise en marche à Moscou en Russie. Le Chili, (...)
Ce n’est pas une affiche phare, mais comme il est de coutume, c’est au pays hôte de donner officiellement le coup d’envoi du mois d’activité que va (...)
La décision d’avoir ou non des relations avec des supporters étrangers pendant le Mondial est du seul ressort des femmes russes, qui sont les (...)
C’est ce jeudi qu’après quatre ans d’expectatives, la Russie de Vladimir Poutine va accueillir le plus grand spectacle au monde. Et c’est dans un (...)
La candidature unie des pays de l’Amérique du Nord a remporté la majorité des suffrages ce mercredi à Moscou en Russie et a ainsi gagné le droit (...)
La victoire du Cameroun contre l’Argentine lors de la coupe du monde 1990 reste encore aujourd’hui la surprise la plus marquante de l’histoire de (...)
Dans un extrait de son livre « World in Motion », Simon Hart a discuté avec Benjamin Massing qui avait failli précipiter le jeune argentin Claudio (...)
On a souvent décrié les calculs qui mènent au classement FIFA des meilleurs nations de football au monde. La FIFA va apporter des modifications à la (...)
Marcel Desailly, champion du monde en 1998, a donné le coup d’envoi dimanche 10 juin de la fête du football sur la scène de la plus grande fan zone à (...)

0 | 9 | 18 | 27 | 36 | 45 | 54 | 63 | 72 | ... | 90

La Chronique de Léon
Les Depêches