Toli Sous le Manguier ::: Camfoot.com

Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :

Messages : 361 à 400 Page : 10 Nombre de messages : 382251
On est allé chez le pape en laissant la crise anglophone en suspension, les Enseignants qui encadrent la jeunesse Camerounaise en grève et les médecins qui s'occupent de la santé des Camerounais et beaucoup d' autres Camerounais dans l' affliction. Qu' est on donc allé chercher chez le pape et/ qu'espérait on y trouver ? N' ont ils jamais entendu dire qu'on ne se moque pas de Dieu? Ils ont donc déjà entendu parler de Jésus-Christ! alors pour ce qu'on cherchait, pour ce qu'on espérait trouver chez le pape, on doit donc impérativement se repentir. il n' y a que deux voies: le chemin du mal et le chemin de la vérité. Celui qui veut le bien du Cameroun ne se comporterait pas de la sorte. Dieu a dit "soyez mes imitateurs", qu'ils se mettent à la place de Dieu et se jugent selon la justice et leurs vérités qui découlent de la réalité de ce qu'ils sont dans les faits et rendent leurs propres sentences.
Eva (Gabon) le 23/04/2017 à 09:22

Si seulement ils s' empiffraient de nos biens et travaillaient aussi! Ces gens qui ont du goût pour des détails personnels; qui recherchent la qualité, pour ce qui est personnel, mais quand il s' agit de satisfaire le Cameroun et /ou le Camerounais, on fait classer le Cameroun parmi les pays très pauvres et très endettés de la planète.

Alors qu'ils ne se croient plus trop beaux, trop sages,trop intelligents, trop malins et trop forts étant donné que c' est par le biais d'une armé rémunérée par les frais du Cameroun qu'ils oppriment les Camerounais.
Qu'ils prennent donc conscience de ce qu'ils sont et reconnaissent qu'ils ne sont ni plus ni moins que des oppresseurs, des hommes méchants qui n'ont pas de compassion, impitoyables vis à vis des Camerounais comme eux, leurs propres frères; des gangsters, des braqueurs de la fortune publique.

En plus des poltrons et des lâches. Quand l' équipe de France voyage, s'il y' a une anomalie dans la délégation, on le saura car cela sera dénoncée; mais on entend toujours dire qu'une délégation pléthorique a accompagné les Lions, tout simplement parce que les choses se passent dans le flou, qu'ils fassent don preuve d'un peu courage et annoncent clairement et officiellement qui accompagne les Lions chaque fois à de leur rassemblement et assument. Lâches, poltrons et malhonnêtes qui régissent par la rumeur très souvent comme dans le cas des bannis après la Coupe du monde 2014, malheureusement au lieu de 8 bannis, ils n'ont encore livré que 7 et ils ont été rattrapés.

Rendons nous donc seulement compte de ce que nous sommes dans las faits les uns pour les autres et assumons le avant de continuer notre voyage.
Eva (Gabon) le 23/04/2017 à 09:21

@Tchato

Lorsque Le Pen va supprimer ta nationalité, ne pense meme pas à venir du côté de Sipandang. Je vais te gifler seulement. Petit irrévérencieux comme ça!

@Le Yogam

Go sleep
Ndogkoti (Sipandang , France) le 23/04/2017 à 05:42

@Electsport
I am 1000% with you on that, why would we be thinking that we cannot control our currency when the actual controller has nothing more than us beside the fact that they are white...
How do we know that we can't do it if we don't try?...
Granted that they will still still some money as they have been doing for ages(assuming that we keep the same team in place...which cannot happen) but there is still a part that will remain in Cameroon to help us be far way better than what we are today.
We don't need to have it done at the beginning, but our children and grand-children will not have to work for these lazy a*** Frenchies and idiots surrogates that are ruling nowadays .
Only short sighted and retarded can think otherwise.
Le Yogam (Bayangam , Cameroun) le 23/04/2017 à 04:34


@Mvog mbi

Mon nom est vraiment sucré dans ta bouche, non? jon man libii
Ndogkoti (Sipandang , France) le 23/04/2017 à 03:11

---- SCORE DES KMERS EN CLUB SAMEDI

Malaga(KAMENI) 2 - 0 Valencia

Alanyaspor 0 - 1 Osmanlispor(BUT DE WEBO)

Ingolstadt(DANGER ZONE) 2 - 4 Werder Bremen

Antalyaspor(ETOO+ETAME) 0 - 3 Trabzonspor

Genclerbirligi 2 - 1 Kayserispor(NGUEMO sur le BANC)(DANGER ZONE)

Philadelphia Union 3 - 3 Montreal Impact(OYONGO)(DANGER ZONE)

Dijon 3 - 2 Angers (1 BUT DU BLUES MAN, EKAMBI)

Lorient(1BUT DE MOUKANDJO)(NEAR DANGER ZONE) 5 - 1 Metz(MANDJECK) (NEAR DANGER ZONE )

19:30 KV Mechelen 1 - 0 St. Liege(FAI sur LE BANC)
Maybe (Andorre) le 22/04/2017 à 21:39

Toko EKAMBI a marqué.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 19:51

THEO (France) le 22/04/2017 à 19:31

Il faudrait vite récupérer l'autre partie de ton cerveau
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 19:40

MOUKANDJO continue à marquer.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 19:39

Thimote (Allemagne) le 22/04/2017 à 19:18
Donc, c'est vous qui êtes dans l'émotion, car, la raison est facile à déterminer.La raison c'est que la monnaie est un instrument politique.Celui qui ne peut pas disposer de sa gestion librement, est automatiquement dépendant des autres.
Tu vois, quand la FRANCE veut dévaluer le CFA, elle ne demande pas la permission.Quand elle veut bloquer les décisions au sein de la BECEAO ou de la BEAC, elle a le veto de ses administrateurs.Quand elle veut combler ses déficits,elle plonge dans le compte des opérations où vous déposez votre argent.Quand elle dit qu'elle vous emprunte de l'argent, elle prend l'argent que vous avez déposé sur le compte des opérations.Quand elle dit vous achetez les matières 1ere;elle n'a pas besoin de débourser le moindre sou, puisqu'elle vous dit que vous avez un découvert illimité sur votre compte des opérations.
Alors, si c'est que tu appelles émotions, moi, j'y trouve de bonnes raisons de se libérer de ce système, et du coup, je vois que vous avez la nostalgie d'abandonner ce système et alléguant une raison qui ne justifie pas le maintien dans ce système.Alors, comme la nostalgie est une émotion, je cois donc que c'est vous qui êtes dans l'émotion, au moment où les raisons, me poussent à la décrier.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 19:39

@john barrick
toi tu crois qu il y a aucune difference entre TOMBI et le CFA? j ai l impression que tes entreprises deja devaluees ont urgemment besoin d un nouveau soufflé,crois moi, la longevite de TOMBI a la fcf est une vraie menace pour tes entreprises.
THEO (France) le 22/04/2017 à 19:31

@barrick
tu voudrais savoir ce que le maroc et les autres ont de particulier pour dire non?voila,parcequ ils s assurent au depart de ne pas avoir confondu l emotion a la raison ...un bon guerrier doit au prealable determiner ses ennemis avant d y diriger son kalachnikov.salut!
Thimote (Allemagne) le 22/04/2017 à 19:18

Conseiller
Tu es vraiment un idiot .
Dis -nous comment tu sauras que tel dirigeant,parce qu il a été mis là par le peuple,fera partir son pays du CFA ,et après, on battra monnaie.
Tu ne trouves pas que tu as un raisonnement pueril?
MACKY SALL du Sénégal et Talon du Bénin, n ont-ils pas été élus dans de bons systèmes démocratiques? .Pourtant,ils veulent rester dans le système. De quoi parles-tu exactement en passant de coq à l âne, pauvre garçon?
C est aussi ma faute si tu ne sais pas comprendre ce que tu lis en fouillant Google ni même faire la synthèse comme les inepries que tu as sorties sur le dirham ?
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 18:58

@tous
Quand vous parlez meme de combattre le cfa,c est vous qui irez combattre?des gens vont arriver chez Mme lepen qui ne va tarder a les renvoyer broutter l herbe qque part parcequ elle sait ce qu il leur faut pourqu ils soient combles,toute une bande de couillons!
Barnabas (Egypte) le 22/04/2017 à 18:50

Conseiller
Tu bavardes beaucoup pour ne rien.
Tu poses une question à laquelle tu devrais répondre toi-même.
Puis que tu justifies toi-même le maintien dans le système par le fait que si on fabriquait la monnaie chez nous,les dirigeants de nos pays fabriqueront la monnaie pour eux-mêmes, alors,tu devrais donc conclure aussi qu'ils préfèrent rester dans le système pour bénéficier de leur complicité avec là France qui elle,a tout intérêt à l'égard perpétuer.
Dis-moi ,même à supposer que ton hypothèse soit plausIlle,tu préfères que les dirigeants continuent à voler avec la complicité de la France dont ils sont prisonniers, ou de se libérer le système pour qu'on voie s ils vont continuer à faire la même chose sans que lesi peuples reagissent?
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 18:48

Thimote
Donc,comme il y a un système en place ,etabli par les français, on fait quoi? On attend donc 72 ans encore sans rien faire n est ce pas , puisque selon vos ,on ne doit rien faire?C'est est justement là le problème.
Dis-Moi, la Mauritanie le Marocc, la Tunisie,Malgache l Algeril sont sortis de ce système. Qu'est ce qu ils ont fait de particulier pour partir?
Donc,le combat est permanent. CA ne vaut pas la peine d avancer les arguments saugrenus comme ceux de Conseiller qui laisse croire qu il ne fautiliser rien faire parce que les dirigeants vont fabriquer de l argent pours eux-mêmes.
C est terrible de souten'irai ce genre d idioties.
Même une telle éventualités ne doit pas empêcher un pays normal de se liberer d une telle tare
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 18:27

@ Conseiller (Cameroun)

J'ai bien aimer ton exemple sur le bateau et les requins , mais si on lieu de sauter dans l'eau pour se sauver on poussait plutôt les esclavagistes dans l'eau ?
On a un grand combat a mener c'est sur, mais doit on se demander par ou commencer ? Blaise compare a été chasse par la rue mais le Burkina est toujours sous la coupe des français si je ne me trompe ?
Il y'a un film de vin disel , j'oublies le titre, il dit quand tu doit te batte contre plusieurs, tu fonces sur le plus costaud , le plus dur, tu lu flanques la raclée de sa vie, quand tu vas te retourner il n y aurait plus personne !!!
Aussi pour ma part je pense que si on peut se débarrasser de la France et sa monnaie ce qui reste a l'intérieur sera du menu fortins et disparaîtra tout seul !!!
Navajo boy (Cameroun) le 22/04/2017 à 18:19

@Barrick
mon cher le systeme en place a ete installe par les francais et reste dans l obligation de defendre les interets de la metropole autant dire que toute idee emise qui ne vibre pas en phase avec les interets gaullistes sera combattue,ce combat premature contre le cfa est donc plus que futile,il serait plus intelligent si nous revons a un statut de patriote mobiliser les energies pour un autre combat .
Thimote (Allemagne) le 22/04/2017 à 17:59

A NAVAJO BOY et TIMOTHE
Vous m avez tres bien compris.
je suis entierment d accord , que nous devant quitter le CFA francais, pour notre propre monaie. Mais au moment opportunm au moment venu. et ce moment c est quand nous aurons resolue les prealables.une liberation politique, plus au moins.
c est ca que TO.TO DE SAINT DENIS ne comprends pas, il a deja fouiller partout dans GOOGLE.
Si on veut reformer une societe. on place d abors une nouvelle equipe manageriel. et s est par la suite qu on y verse l argent.
si tu ramenes les 50 p 100 de notre argent en France, au Cameroun, et on creer une monaie local que BIVONDO controle.
Nous sommes mort. ANTOINE SAMBA, va construire un deuxieme Chateaux Ferrique, avec se remboursement de la FRANCE. et Popaul va d abors faire un depot en EURO, avant de devalue le KAMER.
JOHN TO.TOm di mais ce qui est d interet general, que l etat du Cameroun a gere honnettemnt , sans y mettre la politique et l ingerence. et traffic d influence
LA FECAFOOT peut etre n est ce pas. ou un ministre vient d interpose a une gestion de justice.
JOHN BARRICK
Explique nous alors pourquoi, depuis 72 ans, nos dirigeant n arrive pas a changer cela. ils sont peut etre id.iot,comme mois. C est parce qu ils n ont pas les capacites de dire non a la France. c est pourquoi il faut d abors au moins les changer.
Conseiller (Cameroun) le 22/04/2017 à 17:56

l'équipe d'eto'o antalya est malmené sur son terrain 0-3 pourtant il avaient aujourdhui loccassion de depasser leur adversaire du jour . en tout ils sont à la rue et n'arrivent pas aligner trois passes de suite. il y a des jours comme ca où rien ne vous reussit
Zouazoua (Belgique) le 22/04/2017 à 17:45

Thimote
Et alors?
On fait quoi donc?
On attend encore 72 ans pour être prêt, ou il est plus intelligent de le faire maintenant tout en créant des conditions pour qu il n y ait pas possibilité de manipuler l instance qui s occupe de la monnaie.
Vous ne pouvez pas dire à la fois que la France nous volent ,mais,acceptons pour que nos dirigeants ne noust volent à leur tour.
Moi,je dis que personne ne doit voler et par consequent je crée les conditions pour que cela ne arrive pas.
Es-Tu s ailleurs sûr que dans le système actuel ,ces dirigeants ne volent pas avec la complicité de la France si on suit votre raisonnement ?
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 16:02

@
Tous

On est tous d'accord que le CFA ne nous favorise en rien et nous maintient a l'état d'esclavage et on doit d'en débarrasser le plus vite, et le mieux serait qu'on ai notre propre monnaie , le Cameroun est quand parmis les plus grands en Afrique !!!
C'est pourquoi je comprend l'axe de la pensée de @Conseiller !!

Dans les années 60 , on fêtait notre indépendance , mais 50 ans plutard on apprend l'existance d'accords secrets qui font de nous ds z.ombies pour la France et encore plus esclave qu'avant!!
La France nous tient par nos dirrigeants comme avant les années 60, d'où son discours hypocrites : le CFA c'est votre monnaie, faites en ce que vous voulez !!!
Doit s'attaquer au CFA et obtenir une monnaie camerounaise dont nos enfants découvrirons plutard des miens et accords secrets concèdes hypocritement ?
Telle est la position de @ Conseiler!!

Doit on commencer notre combat en interne et nous débarrasser en premier de ceux qui font un lien avec la France , ou courir le risque d'un combat externe d'abord sachant que ceux qui vont mettre en application ces changements sont entièrement vendus a la France et vendu tout courts ?

Il n y'a rien d'idiot dans cette position , bien au contraires , le cadre de la réflexion doit commencer par la , nous avons des ennemies en interne peut être même plus dangereux que ceux en externes , je crois que c'est ce qu'il essaye de dire !!!
Navajo boy (Cameroun) le 22/04/2017 à 15:25

@john barrick
CONSEILLER fait allusion a cet alliage monnaie -souverainete nationale qu il faut prendre en consideration dans ce debat,le brigandage economique legalement installe dans nos pays africains noirs francophones n est il pas opportun aux francais?soyons un peu honnetes,la francafrique a t elle disparu et les conferences de brazzaville ne se poursuivent elles pas sous d autres formes?qu est ce que nous gagnons dans cet etat des choses a remplacer l actuel cfa par un autre cfa plus lugubre?il est malveillant d opter pour la diversion pour desorienter les energies
Thimote (Allemagne) le 22/04/2017 à 14:30

@Juste de passage
Effectivement il faut se libérer.Et pour cela il fait que nous soyons unis et parler d'une même voix.Or on constate que.des présidents vendus comme Wat à rat et des simples citoyens comme @Ndogkoti et son neveu @Conseiller réfléchissent à l'envers. Alors que la roue de l'histoire tourne.Nous finirons par sortir de cette monnaie et au delà de la servitude dans laquelle la France avec la complicité de nos dirigeants nous maintiennent.
Mvog Mbi (Cte d'Ivoire) le 22/04/2017 à 13:20

@Simo (France) le 22/04/2017 à 11:37

Tu veux dire que Ndogkoti est un éternel étudiant ?
Tchato de Vincennes (Guine Equatoriale) le 22/04/2017 à 13:12

Juste de passage (Somalie) le 22/04/2017 à 12:23
Tout à fait, et on peut dire ça comme tu l'as dit.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 12:30

Simo (France) le 22/04/2017 à 11:37

Tout à fait, mais, beaucoup d'autres experts ont compris le stratagèmes et le dénoncent.Il ne reste que ceux qui sont de mauvaises foi, ou qui défendent les dictateurs qui pensent à rester à leur poste en livrant tout à la FRANCE au détriment de leurs propres citoyens.
Quand on parcourt l'histoire des indépendances et du FCA, on s'apercvoit très vite que SEKOU TOURE à GBAGBO, en passant par MODIBO KEITA OLYMPIO TOMBALBAYE SANKARA KADHAFI, touxs ceux qui ont eu les velléités de contrer le système d'escroquerie t d'arnaque mis en place par la FRANCE à travers le CFA,ont été soit inquiétés ou éliminés carrément.C'est dire l'attachement de la FRANCE à ce système d'exploitation.
L'ampleur du mouvement anti-fcfa pousse actuellement les dirigeants français à réagir par une autre forme d'hypocrisie.
Leur credo est de dire maintenant que ce sont les Africains qui doivent décider la sortie de leur pays du franc cfa.En disant cela, ils savent bien que les dirigeants de ces pays qu'ils tiennent par d'autres moyens, ne peuvent pas se soulever pour dire le contraire de ce que veulent les français.
Non seulement, la plupart de temps ils sont mal élus et soutenus par l'armée française pour rester au pouvoir, mais, en plus, ils n'ont jamais demand à leur peuple de rester ou de partir de ce système, alors que la monnaie est un élément de souveraineté nationale , qui mérite qu'on demande l'avis du peuple.
Quand le ministre de l'économie français dit que le FCFA est la monnaie des africains, j'ai envie de lui demander qu'est-ce qu'il fait dans une réunion l UEMOA de la BECEAO de la BEAC ou du CEMAC 72 ans après la naissance du FCA;ou encore, qu'est-ce que c'est compatriote font, avec un droit de veto dans les conseils d'administration de la BEAC BECEAO et BCC?
Il n'y a que les idiots pour faire croire aux africains que c'est de la philantrophie.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 12:28

Simo (France)

La faute, c'est de notre cote donc, je comprends pas pourquoi on les accuse de tout. Eux ils veulent continuer a nous traiter comme des esclaves, ce qui est normal, c'est a nous de nous liberer.
Juste de passage (Somalie) le 22/04/2017 à 12:23

Monsieur Michej Rocard avec qui j ai travaillé me disait à juste titre, avec le CFA, il entrera toujours 10 fois plus d argent de l Afrique vers la France, que d. Argent sortant de la France vers l Afrique.
Je dis bien 10 fois.
Aucun gouvernement français n a intérêt à faire cesser cette saignée de l Afrique.
J ai demandé à un de ses conseiller économique comment on arrivait à faire avaler ce stratagème aux experts financiers africains.
Voila sa réponse: "des experts????" Ne sont ils pas nos élèves? Si ton prof te dit ce qui est normal, tu vas trouver cela anormal?"
Je lis beaucoup d experts africains sur ce sujet. Ils sont bien formatés.
Simo (France) le 22/04/2017 à 11:37

Mvog Mbi (C?te d'Ivoire) le 22/04/2017 à 10:49

Tout à fait;C'est terrible de constater que certaines personnes reposent leur analyses sur un argument aussi ridicule que celui du détournements, comme s'il n'y avait pas moyens de contrôler cela Ils ne se demandent même pas comment font les 39 autres pays africains qui ne sont pas dans le FCFA.
C'est comme si certains refusaient de se libérer de leurs chaînes d'esclaves.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 11:35

Immortel (Ile de Man)

Ok. Disons donc aux gens de voler, sauf qu'ils devraient transformer leurs villages.
Juste de passage (Somalie) le 22/04/2017 à 11:08

@Immortel
C'est pour ça qu'il faut à tout prix appliquer l'article 66 de la constitution. Et ce n'est pas parceque Samba aurait transformé Mina et que ses prédécesseurs n'ont pas été pris , qu'il ne faut pas le poursuivre.

@JOHN BARRICK
Cela a été démontré par plusieurs spécialistes tant africains que français que c'est la France seule qui tire profit du cfa.Il n'y a que des gens avec de l'eau souillée dans le cerveau pour soutenir encore cette monnaie esclavagiste.
Ceux qui pensent qu'il fait d'abord trouver des experts en gestion ne peuvent pas démontrer que malgré la.presence de ces experts actuellement, les détournements n'ont pas lieu.Ils sont même encourages de façon insidieuse par la France car c'est un moyen de pression contre les dirigeants africains.
Mvog Mbi (Cte d'Ivoire) le 22/04/2017 à 10:49

@Juste de passage

Tres d accord Avec toi
TPO (Allemagne) le 22/04/2017 à 10:36

@tous,
Un DG du budget gere les excedents budgetaires,par an au Cameroun
on peut les situer a plus de 200 milliards,Samba on en parle parce qu'il a construit
un palais,qu'en est-il de ses predecesseurs,et puis lui au moins il parait
qu'il a transforme son village Minta,les autres ont mange avec les doigts. Pas
de traces.
Immortel (Ile de Man) le 22/04/2017 à 09:53

12:00 Malaga - Valencia

14:00 Alanyaspor - Osmanlispor

14:30 Ingolstadt(DANGER ZONE) - Werder Bremen

17:00 Antalyaspor - Trabzonspor

17:00 Genclerbirligi - Kayserispor(DANGER ZONE)

18:00 Philadelphia Union - Montreal Impact(DANGER ZONE)

19:00 Dijon - Angers

19:00 Lorient(DANGER ZONE) - Metz (NEAR DANGER ZONE )

19:30 KV Mechelen - St. Liege
Maybe (Andorre) le 22/04/2017 à 09:26

Xavier de La Fournière, « La zone Franc »
« L’avantage que représente pour le Trésor français l’existence de soldes créditeurs aux comptes d’opérations est réel, car ils sont l’une des ressources qu’utilise le Trésor français pour financer la charge qui résulte pour lui des découverts d’exécution des lois de finances et de l’amortissement de la dette publique. »

Omar Bongo dans Libération, 18 septembre 1996. p.6
"« Nous sommes dans la zone franc. Nos comptes d’opérations sont gérés par la Banque de France, à Paris. Qui bénéficie des intérêts que rapporte notre argent ? la France."

Jacques Chirac
je cite"« On oublie une chose… C’est qu’une grande partie de l’argent qui est dans notre porte-monnaie vient précisément de l’exploitation depuis des siècles de l’Afrique. Pas uniquement, mais beaucoup vient de l’exploitation de l’Afrique ! Alors il faut avoir un petit peu de bon sens. Je ne dis pas de générosité, mais de bon sens, de justice pour rendre aux Africains, … Je dirai… ce qu’on leur a pris. D’autant que c’est nécessaire si l’on veut éviter les pires convulsions ou les difficultés avec les conséquences politiques que ça comporte dans le proche avenir. » Dans le documentaire « 10 mai Africaphonie », 2008.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 08:28

Le dénominateur commun de ses accords est, pour le cas de la France étudié ici, l’exportation des matières premières vers la France sans tarifs douaniers et l’importation en Afrique, sans barrière douanière, des produits finis qui ont été manufacturés en France.

L’achat, si on peut l’appeler ainsi, par la France de ses matières premières se fait en créditant les comptes d’opérations des pays africains de la zone CFA (ces comptes sont en France) sans pour autant les payer concrètement. En clair, cet approvisionnement en matière première est gratuite pour la France. C’est ainsi que les pays africains de la zone CFA sont pris en otage par la France dans la mesure où leur argent est supposé être dans ses nébuleux comptes d’opérations dont seul la France connaît le secret.

« En 1966… le gain total de 1.220,3 millions de franc français résulte d’un apport de 221 millions de la France, d’un apport de 1.218,6 millions des États africains et malgache et d’un apport de 193,3 millions des autres pays de la zone franc (Mali excepté), soit 1 632,3 millions de francs. » Journal officiel de France du 15 avril 1970 page 209

Donc, l’apport concret des pays africains est 6 fois plus élevé que celui de la France.

Qui développe qui? Qui aide qui?

La France utilise les capitaux des pays africains de la zone Franc CFA pour couvrir ses déficits budgétaires et rembourser ses dettes publiques.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 08:22

Jean Foyer, ministre de la coopération française (1961-1962) et ancien garde des Sceaux du général de Gaulle et connu pour être l’un des artisans de la Constitution française de 1958, déclara:
je cite"« On a passé avec eux (les pays africains de la zone CFA) des accords (dits de coopération) sur les matières premières stratégiques. Ces accords sur les matières premières stratégiques les obligeaient tout simplement à nous proposer à nous en premier lieu de nous accorder des concessions mais en ne les obligeant d’ailleurs pas à le faire. »
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 08:20

SUITE
. Le principe de compensation ou des comptes d’opération appauvrissent les PAZF (cf Pierre Arnoult)

« L’institution et le fonctionnement du soi-disant accord de compensation valurent à l’Allemagne des avantages considérables. Grâce à lui, elle put acheter gratuitement et sans limitation toutes les ressources françaises nécessaires à la poursuite de la guerre et à la subsistance de sa population. » Pierre Arnoult (Inspecteur général des Finances), « Les finances de la France et l’occupation allemande (1940-1944) ». p.192 (1951)

C’est en 1963 que les Accords de Yaoundé I marquent le début de la coopération entre l’Europe et 18 États africains dont ceux de la zone CFA. Au fil du temps, ces accords vont connaitre nombreuses mutations, mises à jour, et une adhésion progressive d’autres États au concept:
– Accords de Yaoundé II en 1969;
– Accords de Lomé I en 1975;
– Accords de Lomé II en 1979;
– Accords de Lomé III en 1984;
– Accords de Lomé IV en 1989;
– Accords de Cotonou en 2000;
– Et aujourd’hui les fameux APE (accords de partenariats économiques).

Le mot « coopération » fait partie de la quincaillerie des mots mielleux qui caractérisent le discours philanthropique de l’Occident pour placer un écran de fumée sur la logique de prédation dans laquelle cet Occident entraine toute l’Afrique.
JOHN BARRICK (France) le 22/04/2017 à 08:17

Messages : 361 à 400 Page : 10 Nombre de messages : 382251

Parle ta part, je parle ma part
Talk your own, I go talk my own

Nom ou pseudo : *
E-mail :
Ville :
Pays : *
Message : *

Veuillez copier ce code de 4 lettres dans la case de droite :(à quoi ca sert ?)