Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

C3 : Aboubakar peut-il qualifier Besiktas ?

Camfoot

Battus à Lyon (2-1) lors du match aller des quarts de finale de la Ligue Europa il y a une semaine, Besiktas devrait retrouver sa force de frappe ce soir avec le retour de Vincent Aboubakar. L’attaquant camerounais aura la lourde tâche de conduire son équipe à la victoire.

Le 20 avril 2017
commentaires

Vincent Aboubakar (25 ans) est sans aucun doute le joueur stambouliote le plus attendu du choc de la phase retour des quarts de finale de la Ligue Europa entre Besiktas et l’Olympique Lyonnais, ce soir. Suspendu pour avoir écopé d’un carton rouge en huitième de finale, l’attaquant international camerounais n’avait pas disputé le match aller au Parc OL. Son club s’était alors incliné 2-1. Dominateurs, les Stambouliotes avaient réussi à mener (0-1) dès la 15e, avant de voir leur propre gardien se tirer une balle dans le pied avec deux cadeaux offerts en une minute à Tolisso (1-1, 83e) et Morel (2-1, 84e). Ils n’auront pas le droit de réitérer ce genre d’erreurs. Ils sont dans l’obligation de gagner sans encaisser, ou alors, dans le cas où ils encaissent, de s’imposer avec un écart de 2 buts.

Pour remplir cette délicate mission, Besiktas devrait pouvoir compter sur l’ensemble de ses forces offensives, notamment Vincent Aboubakar (3 buts en 3 matchs de C3 cette saison). Le Lion Indomptable ne devrait pas manquer d’arguments face aux coéquipiers de Nicolas Nkoulou, de retour en équipe première. Dangereux lors de ses dernières sorties avec Besiktas, Vincent Aboubakar (20 matchs, 7 buts en championnat cette saison) monte en puissance. Et avec la perspective d’un retour bouillant devant 42 000 supporters déchaînés à la Vodafone Arena, le Camerounais devrait se sentir à l’aise. Ses partenaires devraient certainement faire de leur mieux pour le mettre dans de meilleures conditions.

Le danger guette à cet effet les Lyonnais qui, malgré leur avantage, n’ont visiblement pas de raison de montrer les muscles. L’équipe qu’ils affrontent trône sur la Süper Lig, le championnat de D1 de Turquie, avec un dixième titre de champion dans sa ligne de mire (le deuxième consécutif). Invaincus à domicile en championnat, les joueurs stambouliotes n’ont perdu que deux fois seulement depuis le début de l’année 2017 : contre Karabükspor (2-1) le 10 février en championnat, et à Lyon (2-1) jeudi dernier en Ligue Europa. Les étoiles seront de sortie dans le ciel d’Istanbul, c’est sûr.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches