Championnats professionnels

Ligue Pro : Risque d’un nouveau report

Camfoot

Via un communiqué, Pierre Semengue, le président de la ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) a semblé soutenir mordicus que la date de la reprise du championnat national Ligue 1 annoncée pour le 21 janvier prochain, sera bel et bien respectée. Sauf que le même communiqué porte les signes prodromiques d’un probable report.

Le 4 janvier 2017
commentaires

Car le patron du football professionnel au Cameroun a révélé qu’en date du 3 janvier 2017, aucun club ne s’était encore affilié pour le championnat Ligue 1. De ce fait, il sommait les 36 clubs de Ligue 1 et 2 à s’affilier avant le 15 janvier prochain. Et pour le faire, seules les sociétés sportives seront admises dès la saison 2016-2017, a prévenu le Général Semengue qui donnait cependant un moratoire aux clubs ayant accédé en Ligue 2 au terme du dernier tournoi interpoules. En effet, les statuts de la Lfpc qui ne reconnaissent que les sociétés anonymes à objet sportif (Saos) ont été depuis bafoués sous le regard complaisant des patrons de Lfpc. Le risque de cette pression subite est de voir bâcler les sessions conseils d’administration des clubs. Et contestations qu’ils charrient souvent chez certains clubs comme Canon de Yaoundé peuvent constituer un blocage du championnat dans la mesure où le communiqué de Pierre Semengue ne se penche pas sur cette hypothèse.

Equation des stades

La Lfpc semble vouloir départir ses championnats des images hideuses des aires de jeu poussiéreuses ou boueuses. Dès cette saison a-t-elle annoncé, les matchs de Ligue 1 et 2 se joueront uniquement sur des surfaces gazonnées. Si cela ne pose aucun problème aux clubs de la région du Centre qui dispose d’au moins trois stades conformes, construits pour les Can 2016 et 2019 à venir ; et peut être du Littoral qui, en plus de son vieux stade omnisports de Bépanda, pourront squatter les stades construits dans la région du Sud-Ouest voisine, les clubs de l’Ouest représentent cependant, une difficile équation à résoudre avant le 21 janvier. Avec huit clubs (Lion Blessé, Unisport, Panthère, Feutcheu Fc, Racing, Fovu, Aigle et Bamboutos) engagés dans les championnats professionnels, la région de l’Ouest ne dispose que d’un seul stade conforme : le stade omnisports de Bafoussam. Ce qui suppose qu’il faudra y programmer des matchs presque tous les jours. Or selon, des agents d’entretien de ce stade, la qualité du gazon naturel qui y est planté ne peut pas supporter plus de quatre matchs par semaines. Les matchs de certains clubs seront-ils programmés hors de leur région ? Pour l’heure des supporters de clubs interrogés, ne sont pas prêts à accepter cela.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches